Ouvrir le menu principal

Moez Driss

homme d’affaires et dirigeant sportif tunisien
Moez Driss
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Moez Driss (arabe : معز إدريس), né le 22 mars 1970 à Tunis[1], est un homme d’affaires et un dirigeant du sport tunisien.

Il préside le club omnisports de l'Étoile sportive du Sahel de 2006 à 2009.

BiographieModifier

Il occupe plusieurs postes au sein de l'Étoile sportive du Sahel — membre du bureau directeur en 1995-1996 et vice-président en 1996-2000[1] — avant d'être élu à la présidence en 2006[2] à l'âge de 36 ans.

Durant sa présidence, l'équipe de football remporte le championnat de Tunisie 2006-2007, la coupe de la confédération 2006, la Ligue des champions de la CAF 2007 et la Supercoupe de la CAF 2008[1]. En décembre 2007, l'effectif atteint la demi-finale de la coupe du monde des clubs de la FIFA[1], après avoir battu les Mexicains de Pachuca (1-0).

L'ère Driss est aussi marquée par le limogeage de Faouzi Benzarti après avoir gagné le championnat, et son remplacement par Bertrand Marchand, et une élimination précoce en Ligue des champions de la CAF contre le Dynamos FC, qui conduisent à sa démission.

En octobre 2018, Moez Driss parraine la joueuse de tennis Ons Jabeur[3].

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Présidents »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur etoile-du-sahel.com
  2. « Les présidents », sur etoile-du-sahel.com (consulté le 15 novembre 2018)
  3. « Sponsoring : Moez Driss prend en charge Ons Jabeur », sur kapitalis.com, (consulté le 15 novembre 2018)