Ouvrir le menu principal

Faouzi Benzarti

joueur tunisien de football

Faouzi Benzarti
Image illustrative de l’article Faouzi Benzarti
Portrait de Faouzi Benzarti.
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (69 ans)
Lieu Monastir (Tunisie)
Période pro. 1968-1978
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
?-?Drapeau : Tunisie US Monastir
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1968-1978Drapeau : Tunisie US Monastir
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1977-1979Drapeau : Tunisie CO Sidi Bouzid
1979-1982Drapeau : Tunisie US Monastir
1982-1984Drapeau : Tunisie EM Mahdia
1984-1985Drapeau : Tunisie Sfax RS
1986-1988Drapeau : Tunisie ES Sahel
1988-1989Drapeau : Tunisie Sfax RS
1989-1991Drapeau : Tunisie Club africain
1991-1992Drapeau : Tunisie ES Sahel
1992-1993 Drapeau : Tunisie US Monastir
1993-1994Drapeau : Tunisie ES Tunis
1995-1996Drapeau : Tunisie CS Sfax
1998-1999Drapeau : Émirats arabes unis Al Sha'ab Sharjah
1999-2000Drapeau : Tunisie Club africain
2002-2003Drapeau : Tunisie Stade tunisien
2003Drapeau : Tunisie ES Tunis
2005-2006Drapeau : Tunisie US Monastir
2006-2007Drapeau : Tunisie ES Sahel
2007Drapeau : Tunisie ES Tunis
2007-2009Drapeau : Libye Libye
2009Drapeau : Tunisie ES Tunis
2009-2010Drapeau : Tunisie Tunisie4v 3n 7d
2010Drapeau : Tunisie ES Tunis
2011-2012Drapeau : Tunisie Club africain
2012Drapeau : Tunisie ES Sahel
2012Drapeau : Émirats arabes unis Sharjah SC
2013Drapeau : Tunisie Club africain
2013Drapeau : Tunisie US Monastir
2013-2014Drapeau : Maroc Raja Casablanca18v 3n 6d
2014-2016 Drapeau : Tunisie ES Sahel74v 24n 16d
2017Drapeau : Tunisie ES Tunis
2018Drapeau : Maroc Wydad Casablanca11v 5n 2d
2018Drapeau : Tunisie Tunisie3v 0n 0d
2018-2019Drapeau : Maroc Wydad Casablanca
2019Drapeau : Tunisie ES Sahel
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 25 septembre 2019

Faouzi Benzarti (arabe : فوزي البنزرتي), né le à Monastir, est un joueur et entraîneur de football tunisien. Il est le frère de l'entraîneur Lotfi Benzarti.

Il entraîne quatorze clubs et deux équipes nationales en plus de quarante ans, de 1977 à 2018. Avec le Raja CA il atteint la finale de la coupe du monde des clubs de la FIFA en 2013[1].

BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

Il a passé toute sa carrière de footballeur à l'Union sportive monastirienne avant d'opter pour la carrière d'entraîneur. Lauréat du stage de formation organisé en 1977, il entame sa carrière au Club olympique de Sidi Bouzid avant de revenir à l'Union sportive monastirienne, qu'il entraîne en 1979-1980, lui permettant de revenir en Ligue I. Il dirige par la suite les principales équipes du pays : Étoile sportive du Sahel, Club africain, Espérance sportive de Tunis, Club sportif sfaxien, Stade tunisien. Il a également entrainé aux Émirats arabes unis.

Après avoir entraîné le club de l'Étoile sportive du Sahel en 2006, il prend en charge l'équipe de l'Espérance sportive de Tunis en juin 2007 mais quitte très vite le club avant même le début du championnat et devient sélectionneur de l'équipe nationale libyenne pour finalement revenir à l'Espérance de Tunis en 2009. À la suite de l'échec de l'équipe nationale, sous la direction d'Humberto Coelho, à se qualifier pour la phase finale de la coupe du monde 2010, ce dernier est destitué de ses fonctions le et remplacé par Benzarti, qui garde ses fonctions à l'EST jusqu'en novembre 2010, lorsque son adjoint Maher Kanzari le remplace[2]. Il reprend les rênes de l'équipe du Club africain le avec un contrat courant jusqu'en 2013[3]. En mars 2012, il quitte toutefois le club et revient à l'Étoile sportive du Sahel.

 
Benzarti accordant une interview (2010).

Fin 2013, Benzarti rejoint le champion du Maroc, le Raja Casablanca, une semaine après le début de la coupe du monde des clubs 2013, sans impact pour le club qui réussit à atteindre la finale contre le Bayern Munich en battant les champions de plusieurs continents comme l'Atletico Mineiro où évolue le Brésilien Ronaldinho, ainsi que le FC Monterrey et l'Aukland City FC. Par la suite, il est décoré par le roi du Maroc Mohammed VI avec l'ensemble de l'équipe[4].

En championnat local, Benzarti donne au Raja Casablanca un jeu très offensif, contrairement à son prédécesseur M'hamed Fakhir qui préférait la défense. Benzarti ajoute sa touche personnelle en imposant un jeu offensif avec des formations 4-4-2 ou 4-3-3, qui consiste parfois en l'utilisation de deux attaquants de pointe. Résultat de ce travail, l'équipe réussit à battre son rival, le Wydad, lors du derby de Casablanca (2-0) puis réussit à vaincre le leader du championnat (5-1), mais le club s'incline finalement lors de la dernière journée contre l'Olympique Club de Safi, avec un titre de vice-champion du Maroc 2013-2014 à un point du premier du classement. En fin de saison, Benzarti quitte le club pour des raisons financières.

En 2016, il est sacré champion de Tunisie avec l'Étoile sportive du Sahel. Cependant, une suspension lui est infligée suite à un accrochage violent avec le médecin de l'Espérance de Tunis lors des quarts de finale de la coupe de Tunisie[5], conduisant à son départ à la fin de l'année[6] et à son retour à l'Espérance de Tunis[7].

En décembre 2017, il décide de quitter son poste d’entraîneur de l'équipe première de l'Espérance sportive de Tunis bien qu'il ait été sacré champion d'hiver[8] avant de rejoindre le Wydad Casablanca[9] qui souffrent techniquement après avoir remporté la Ligue des champions de la CAF 2017[10]. Le , il remporte la 26e édition de la Supercoupe d'Afrique avec le Wydad Casablanca[11].

En juillet 2018, il est nommé sélectionneur de l'équipe nationale tunisienne[12]. Il quitte donc ses fonctions au sein du Wyad Casablanca[13]. Il remplace Nabil Maâloul et c'est la troisième fois qu'il occupe ce poste dans sa carrière[14],[15]. Toutefois, il est démis de ses fonctions en octobre 2018 après trois victoires et une qualification pour la CAN 2019[16]. En novembre 2018, il signe un nouveau contrat pour une saison et demie avec le Wydad Casablanca[17]. En juin 2019, il est sacré champion du Maroc[18]. Le 5 juillet de la même année, il remplace Roger Lemerre à la tête du banc de l'Étoile sportive du Sahel[19]. Il quitte son poste quelques mois après[20].

Style de jeuModifier

Il prône un style de jeu offensif, une possession de balle importante et une récupération haute. Certains observateurs soulignent cependant qu'il est particulièrement influencé par un style de jeu réaliste, à la fois dans ses méthodes de jeu et de management[21]. Il est l'entraîneur le plus titré de la Tunisie[22].

Autres activitésModifier

Il mène une liste indépendante, baptisée « Audace et ambition », pour l'élection de l'assemblée constituante tenue le [23].

DistinctionsModifier

  • Officier de l'Ordre du Mérite civil (Maroc)[24] ;
  • Neuvième meilleur entraîneur africain de tous les temps[25].

PalmarèsModifier

Équipes entraînées (depuis 1977)Modifier

Saison Club Pays
1977-1979 Club olympique de Sidi Bouzid   Tunisie
1979-1980 Union sportive monastirienne   Tunisie
1980-1981 Union sportive monastirienne   Tunisie
1981-1982 Union sportive monastirienne   Tunisie
1982-1983 El Makarem de Mahdia   Tunisie
1983-1984 El Makarem de Mahdia puis
Sfax railway sport
  Tunisie
1984-1985 Sfax railway sport   Tunisie
1986-1987 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
1987-1988 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
1988-1989 Sfax railway sport   Tunisie
1989-1991 Club africain   Tunisie
1991 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
1991-1992 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
1992-1993 Union sportive monastirienne   Tunisie
1993-1994 Espérance sportive de Tunis   Tunisie
1995-1996 Club sportif sfaxien   Tunisie
1998-1999 Al Sha'ab Sharjah   Émirats arabes unis
1999-2000 Club africain   Tunisie
2002-2003 Stade tunisien   Tunisie
2003 Espérance sportive de Tunis   Tunisie
2005-2006 Union sportive monastirienne   Tunisie
avril 2006-mai 2007 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
juillet 2007 Espérance sportive de Tunis   Tunisie
août 2007-mars 2009   Libye   Libye
mars 2009-novembre 2010 Espérance sportive de Tunis   Tunisie
novembre 2009-juin 2010   Tunisie[26]   Tunisie
mai-décembre 2011 Club africain   Tunisie
mars-juin 2012 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
juin-novembre 2012 Sharjah SC   Émirats arabes unis
avril-mai 2013 Club africain   Tunisie
novembre-décembre 2013 Union sportive monastirienne   Tunisie
décembre 2013-mai 2014 Raja Casablanca   Maroc
août 2014-décembre 2016 Étoile sportive du Sahel   Tunisie
janvier-décembre 2017 Espérance sportive de Tunis   Tunisie
janvier-juillet 2018 Wydad Casablanca   Maroc
juillet-octobre 2018   Tunisie   Tunisie
novembre 2018-juillet 2019 Wydad Casablanca   Maroc
juillet-septembre 2019 Étoile sportive du Sahel   Tunisie

Notes et référencesModifier

  1. Alexis Billebault, « Ce qu’il faut savoir sur Faouzi Benzarti, le nouveau sélectionneur », sur jeuneafrique.com, (consulté le 7 août 2018).
  2. « Faouzi Benzarti, nouvel entraîneur national », sur leaders.com.tn, (consulté le 25 août 2016).
  3. « Faouzi Benzarti nouvel entraîneur du Club africain », sur turess.com, (consulté le 25 août 2016).
  4. « Tunisie – Faouzi Benzarti honoré par S. E. Mohamed VI », sur tunisienumerique.com, (consulté le 25 août 2016).
  5. Romain Lantheaume, « Étoile du Sahel : deux ans de suspension pour Benzarti », sur afrik-foot.com, (consulté le 20 février 2017).
  6. « Faouzi Benzarti quitte l'Étoile du Sahel », sur kawarji.com, (consulté le 20 février 2017).
  7. « Espérance : Benzarti remplace officiellement Souayah », sur kapitalis.com, (consulté le 20 février 2017).
  8. « Espérance de Tunis : Meddeb accepte la démission de Benzarti », sur kapitalis.com, (consulté le 25 décembre 2017).
  9. « Football : Faouzi Benzarti, nouvel entraîneur du WA Casablanca », sur kapitalis.com, (consulté le 19 janvier 2018).
  10. « Deux challenges pour Faouzi Benzarti », sur kapitalis.com, (consulté le 27 janvier 2018).
  11. « Le Wydad de Casablanca, vainqueur de la Supercoupe CAF », sur bbc.com, (consulté le 26 février 2018).
  12. « Faouzi Benzarti nouveau sélectionneur de la Tunisie », sur lequipe.fr, (consulté le 29 juillet 2018).
  13. Kaoutar Laili, « Faouzi Benzarti quitte le Wydad de Casa et devient sélectionneur de l'équipe nationale tunisienne », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 29 juillet 2018).
  14. « Benzarti de nouveau sélectionneur de la Tunisie », sur bbc.com, (consulté le 29 juillet 2018).
  15. « Le staff technique de Faouzi Benzarti », sur kapitalis.com, (consulté le 5 août 2018).
  16. « La Tunisie licencie Faouzi Benzarti », sur francefootball.fr, (consulté le 20 octobre 2018).
  17. « Faouzi Benzarti de retour au Wydad Casablanca », sur espacemanager.com, (consulté le 27 novembre 2018).
  18. « Faouzi Benzarti champion du Maroc », sur kawarji.com, (consulté le 6 juin 2019).
  19. « Étoile sportive du Sahel : Faouzi Benzarti succède à Roger Lemerre », sur kapitalis.com, (consulté le 5 juillet 2019).
  20. « L'Étoile du Sahel officialise la séparation avec Faouzi Benzarti », sur kapitalis.com, (consulté le 30 septembre 2019).
  21. Alexis Billebault, « CAN 2019 – Faouzi Benzarti : "J’ai toujours entraîné pour gagner !" », sur jeuneafrique.com, (consulté le 13 septembre 2018).
  22. « Bennour : "Le coach le plus titré", Benzarti : "Remporter le maximum de titres" », sur gnet.tn, (consulté le 22 août 2017).
  23. « Le C. Africain dément le départ de Faouzi Benzarti », sur turess.com, (consulté le 28 décembre 2016).
  24. (ar) « La signification de la décoration royale au staff du Raja », sur 2mlivepro.com, (consulté le 25 août 2016).
  25. « Faouzi Benzarti 9e meilleur entraîneur africain de tous les temps », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 7 août 2017).
  26. (en) Mourad Teyeb, « Tunisia coach loses his job », sur news.bbc.co.uk, (consulté le 28 décembre 2016).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :