Ouvrir le menu principal
Modern Guilt

Album de Beck
Sortie
Enregistré 2008
Anonyme Studios, Los Angeles, Californie
Durée 33:33
Genre Rock psychédélique[1]
Producteur Danger Mouse, Beck
Label DGC Records Drapeau : États-Unis
XL Recordings Drapeau : Royaume-Uni

Albums de Beck

Singles

  1. Chemtrails
    Sortie : 23 juin 2008
  2. Gamma Ray
    Sortie : 11 août 2008
  3. Youthless
    Sortie : 5 mai 2014

Modern Guilt est l'onzième album studio du musicien américain Beck sorti en 2008 par DGC Records. Il contient deux contributions de Cat Power[2]. Cet album est produit par Danger Mouse[3], producteur entre autres de Demon Days de Gorillaz et de The Grey Album. À sa sortie, Modern Guilt récolte des critiques généralement favorables.

Sommaire

AccueilModifier

Accueil par la critiqueModifier

Notation des critiques

Score cumulé
SiteNote
Metacritic(77/100)[4]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic     [5]
The A.V. ClubB[6]
Entertainment WeeklyB+[7]
The Guardian     [8]
The Independent     [9]
Los Angeles Times    [10]
PopMatters          [11]
Pitchfork(7.0/10)[12]
Rolling Stone     [13]
Spin(7/10)[14]

L'album reçoit des critiques généralement positives à sa sortie et se mérite un classement de 77 sur 100 sur Metacritic[15]. Filter note à propos de l'album que «Beck est d'une façon ou d'une autre plus conscient en soufflant ses vagues de poésie fragmentée, à l'opposé du débit rapide et décontracté qui lui est connu»[15]. AllMusic décrit plutôt Modern Guilt comme «un dosage efficace de paranoïa du 21e siècle»[16]. Certaines critiques négatives, comme celle de PopMatters, disent que l'album illustre un «manque des tonalités résonnantes uniques familières à Beck»[17]. The Guardian va jusqu'à considérer l'album comme un «projet de vanité»[18].

En décembre 2010, Modern Guilt est nominé dans la catégorie du Meilleur album alternatif pour la 51e cérémonie des Grammy Awards, mais c'est In Rainbows par Radiohead qui remporte le trophée[19].

DistinctionsModifier

Publication Pays Liste Année Rang
Q UK 50 Meilleurs albums de l'année 2008 #23[20]
Rolling Stone US 50 Meilleurs albums de l'année 2008 #8[21]
WERS Boston US 50 Meilleurs albums de l'année 2008 #6[22]

TitresModifier

Tous les titres ont été composés par Beck, sauf Walls, composé par Beck, Danger Mouse, Paul Guiot et Paul Piot.

No Titre Durée
1. Orphans (feat. Cat Power) 3:15
2. Gamma Rays 2:57
3. Chemtrails 4:40
4. Modern Guilt 3:14
5. Youthless 3:00
6. Walls (feat. Cat Power) 2:22
7. Replica 3:25
8. Soul of A Man 2:36
9. Profanity Prayers 3:43
10. Volcano 4:26
Titres bonus de la version étendue exclusive à (iTunes UK)[23]
No Titre Durée
11. Vampire Voltage No. 6 2:20
12. Bonfire Blondes 2:26
13. Half & Half 3:21
14. Necessary Evil 3:35
15. Gamma Ray (vidéo) 2:54
16. Youthless (vidéo) 2:51
17. Modern Guilt (vidéo) 3:14
18. Replica (vidéo) 3:24

PersonnelModifier

  • Beck – voix, guitare (titres 1, 2, 4, 5, 7-10), basse (titres 4, 7-10), piano électrique (titres 2, 7, 8), flûte (titre 1), percussions (titre 1), slide guitar (titre 9), marimba (titre 7), tambourine (titre 8), production
  • Danger Mousebeats (titres 1, 2, 4, 5, 6, 7, 9, 10), synth bass (titres 2, 6, 7), synthétiseur (titre 6), programmation (titre 6), sons (titre 8), production
  • Jason Falkner – basse (titres 1 et 3), guitare (titre 3)
  • Brian LeBarton – synthétiseur (titres 1 et 5)
  • Chan Marshall – voix (titres 1 et 6)
  • Greg Kurstin – piano (titres 3, 4, 7), orgue (titre 3), synthétiseur (titre 5)
  • Joey Waronker – batterie (titre 3)
  • Matt Mahaffey – basse (titre 5)
  • Larry Corbett – violoncelle (titre 8)
  • Drew Brown – beat (titre 8)
  • David Campbell – arrangement des cordes, direction d'orchestre (titres 3, 4, 7, 10)

Performance commercialeModifier

L'album est entré dans le Billboard 200 et dans le Canadian Albums Charts au 4e rang, tout en donnant à Beck son premier Top 10 au Royaume-Uni en atteignant le 9e rang du UK Albums Chart. L'album est également le deuxième meilleur de Beck (derrière son douzième album studio Morning Phase) dans les chartes australiennes, culminant au 13e rang[24]. Aux États-Unis et au Canada, l'album se vend à 84 000 et 6 000 copies, respectivement, dans la première semaine[24],[25].

Modern Guilt reçoit une certification Argent de la part de l'Independent Music Companies Association, soulignant la vente d'au moins 30 000 copies en Europe[26].

Historique de sortieModifier

Région Date Label Format Catalogue Réf
Monde 8 juillet 2008 DGC Téléchargement digital [27]
Argentine CD 1775441
Australie 1775441
Canada B001150702
États-Unis B0011507-02
LP B0011630-01
Royaume-Uni CD B001150702
XL XLCD369
LP XLLP 369
Europe
CD XLCD369

RéférencesModifier

  1. Steve Appleford, « Beck Debuts Stripped-Down Tour in Reno », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Beck Set to Release New Album, Stat! », MTV,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Simon Reynolds, « Danger Mouse producing new Beck album », Digital Spy,‎ (lire en ligne)
  4. « Modern Guilt Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », Metacritic (consulté le 14 septembre 2012)
  5. Stephen Thomas Erlewine, « Modern Guilt - Beck », AllMusic
  6. Josh Modell, « Beck: Modern Guilt », The A.V. Club, (consulté le 14 septembre 2012)
  7. Leah Grenblatt, « Modern Guilt Review », Entertainment Weekly, (consulté le 14 septembre 2012)
  8. Rob Fitzpatrick, « CD: Beck, Modern Guilt », The Guardian,
  9. Nick Hasted, « Album: Beck, Modern Guilt (XL) », The Independent, (consulté le 14 septembre 2012)
  10. Ann Powers, « New CDs: Beck, Kerli and Greg Laswell », Los Angeles Times, (consulté le 14 septembre 2012)
  11. Thomas Hauner, « Beck: Modern Guilt », PopMatters, (consulté le 14 septembre 2012)
  12. Ryan Dombal, « Beck: Modern Guilt », Pitchfork, (consulté le 14 septembre 2012)
  13. Melissa Maerz, « Modern Guilt », Rolling Stone, (consulté le 14 septembre 2012)
  14. Stacey Anderson, « Beck, 'Modern Guilt' (DGC) », Spin, (consulté le 14 septembre 2012)
  15. a et b (en) « Modern Guilt by Beck », sur Metacritic
  16. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Modern Guilt, Beck », AllMusic,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Thomas Hauner, « Beck: Modern Guilt », PopMatters,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Rob Fitzpatrick, « CD: Beck, Modern Guilt », The Guardian,‎
  19. (en) MTV News Staff, « Grammy 2009 Winners List », sur MTV News (consulté le 12 janvier 2019)
  20. Q Jan 09, pg.84
  21. « Albums of the Year : Rolling Stone » [archive du ], Rolling Stone, (consulté le 14 septembre 2012)
  22. WERS.org
  23. « iTunes Store - Beck - Modern Guilt (Extended Version) », iTunes (consulté le 21 septembre 2010)
  24. a et b (en) « Beck's "Guilt" debuts at No. 4 », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne)
  25. (en) John Williams, « Beck's "Guilt" makes fine debut », Jam!,‎ (lire en ligne)
  26. « color », sur www.impalamusic.org (consulté le 12 janvier 2019)
  27. « Beck - Modern Guilt at Discogs », Discogs.com (consulté le 27 février 2011)