Misogynie à part

album de Georges Brassens, sorti en 1969

Misogynie à part

Album de Georges Brassens
Sortie 1969
Enregistré Studio des Dames
Paris Drapeau de la France France
Durée 40 min 48 s
Genre Chanson française
Producteur Georges Meyerstein-Maigret
Label Philips

Albums de Georges Brassens

Misogynie à part, est le douzième album édité en France du chanteur Georges Brassens. Sorti sans titre à l'origine, il est identifié par celui de la première chanson du disque. L’édition originale est sortie en novembre 1969. L'album est certifié disque d'or en 1976 pour 100 000 exemplaires vendus[1].

Édition originale de l’albumModifier

Novembre 1969 : disque microsillon 33 tours/30cm, Philips, n° X (849.490 BY).

– Pochette : photo réalisée par Jacques Aubert.
– Gravure universelle stéréo/mono.

Ambiguïté de la pochetteModifier

Pour ce 12e album studio, la maison de disques Philips persiste à ne pas faire de pochette originale et adopte — pour la deuxième (et dernière) fois — la présentation des pochettes en imitation bois de la 2e collection « Les grands auteurs & compositeurs interprètes ».

Avec l'édition de Misogynie à part, cette collection possédait 10 disques numérotés de I à X ; d’où, la présence de ce chiffre romain sur le recto de l'édition originale.

En définitive, seul le verso différencie les deux publications (lire à ce sujet : Imbroglio dans la numérotation).

Premier enregistrement stéréophoniqueModifier

Désirant conserver leur caractère d’origine, Georges Brassens n’a jamais voulu ré-enregistrer en stéréo les chansons de ses onze premiers albums. Celles-ci ont alors été « stéréophonisés et gravées en stéréo afin de satisfaire tous les possesseurs d'appareils monophoniques ou stéréophoniques[2]».

InterprètesModifier

ChansonsModifier

Sauf indication contraire, toutes les chansons sont écrites et composées par Georges Brassens.

Face 1
No TitreParoles Durée
1. Misogynie à part 3 min 40 s
2. Bécassine 4 min 29 s
3. L'Ancêtre 4 min 42 s
4. Rien à jeter 3 min 56 s
5. Les Oiseaux de passagePoème de Jean Richepin 4 min 50 s
Face 2
No TitreParoles Durée
1. La Religieuse 4 min 50 s
2. Pensées des mortsPoème d'Alphonse de Lamartine 5 min 34 s
3. La Rose, la bouteille et la poignée de main 4 min 56 s
4. Sale petit bonhomme 3 min 32 s

Existence d'une première version différenteModifier

Il existe deux versions de ce disque qui diffèrent par la partie de seconde guitare de Barthélémy Rosso.

En fait, Brassens, s'accompagnant à le guitare, ainsi que Pierre Nicolas à la contrebasse ont d'abord enregistré les neuf titres de l'album au domicile de Brassens à Crespières (Yvelines) entre le et le . Sur ces titres, Barthélémy Rosso enregistra une partie de seconde guitare au Studio des Dames le . Ces enregistrements forment la première édition du disque publiée fin . Cette première édition ne sera commercialisée que peu de temps.

À la demande de Brassens, Barthélémy Rosso refera sa seconde guitare plus sobrement le toujours au Studio des Dames, ce qui donnera la seconde édition du disque publiée vers le (même référence Philips 849.490 BY). Cette deuxième édition est la seule qui sera utilisée pour les rééditions postérieures, vinyle ou CD. Seuls les titres "Les Oiseaux de passage" et "Sale petit bonhomme" n'ont pas été réenregistrés par Barthélémy Rosso et sont identiques dans les deux éditions[3],[4].

Notes sur les chansonsModifier

  • Rien à jeter : une ode à la femme. Un hymne à la fidélité.
  • Les Oiseaux de passage : le goût de liberté des canards sauvages contre le manque d'ambition de la volaille de basse-cour.
  • La Religieuse : ici une nonne qui, à l'instar de l'abbé de La Marguerite, reste aussi « orthodoxe » que lui malgré les on-dit.
  • La Rose, la bouteille et la poignée de main : les aventures d'un homme généreux et bénévole, repoussé par les bien-pensants offusqués de se voir offrir quelque chose.

Discographie liée à l’albumModifier

Disques 45 toursModifier

Seules les premières éditions sont listées ci-dessous.

Identifications :
SP (Single Playing) = Microsillon 45 tours/17 cm (2 titres).
– Face 1 : L'Ancêtre.
– Face 2 : Rien à jeter.
  • 1969 : SP Philips, série « Parade » (336.277 BF).
– Face 1 : Misogynie à part.
– Face 2 : Bécassine.
  • 1969 : SP Philips, série « Parade » (336.278 BF).
– Face 1 : La Religieuse.
– Face 2 : La Rose, la bouteille et la poignée de main.

Rééditions de l’albumModifier

Identifications :
LP (Long Playing) = Microsillon 33 tours/30 cm.
CD (Compact Disc) = Disque compact.

Réédité sous diverses présentations, seules les premières rééditions de chacune d’elles sont listées ci-dessous.

  • 1969 : LP La Religieuse, Philips, coll. « Les grands auteurs & compositeurs interprètes », n° 10 (U 6397 012).
– Pochette ouvrante : photos de couverture réalisées par Jacques Denimal[5]. Les pages intérieures, illustrées de photographies, contiennent les paroles des chansons et les commentaires de René Fallet.
– Gravure : stéréophonique.
  • Décembre 1969 : LP Philips, coll. « Les grands auteurs & compositeurs interprètes », n° X (T 849 490 BY).
– Pochette : imitation bois en couverture, photo réalisée par Jacques Aubert. Commentaires de René Fallet au verso.
– Gravure universelle stéréo/mono.
  • Octobre 1996 : CD Philips/Mercury-PolyGram, coll. « Les grands auteurs & compositeurs interprètes », n° X (532 360-2).
– Reproduction du recto de la pochette originale en couverture du livret. Commentaires de René Fallet.
  • Septembre 2001 : CD La Religieuse, Philips/Mercury-PolyGram, n° 10 (586 353-2).
– Reproduction recto/verso de la pochette réalisée par Jacques Denimal, en couverture du livret[5]. Commentaires de René Fallet.
– Réplique recto/verso de la pochette originale.

ClassementModifier

Classement (1969) Meilleure
place
  France (SNEP)[7] 1

Notes et référencesModifier

  1. « Les Certifications (Albums) du SNEP (Bilan par artiste) », sur infodisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le 10 octobre 2015)
  2. Mention inscrite sur les pochettes de la 3e collection « Les grands auteurs & compositeurs interprètes », illustrées par les photographies de Jacques Denimal, prises dans l’atelier de Jacques Favino, luthier à Paris.
  3. Jacques Lubin, « Discographie de Georges Brassens - 3ème partie », Bulletin de liaison des adhérents de l'AFAS (Association française des détenteurs de documents sonores et audiovisuels), no 15,‎ , p. 16-17 (lire en ligne)
  4. « Autour del'album X », sur Blog L'Amandier,
  5. a et b Photographies prises dans l’atelier de Jacques Favino, luthier à Paris.
  6. Issu du coffret, L’Intégrale des albums originaux, mentionné dans la section « Coffrets discographiques » de l'article consacré à Georges Brassens.
  7. « Tous les albums classés par artiste », Dominic DURAND/InfoDisc (consulté le 10 octobre 2015)