Million Dollar Baby

film américain de Clint Eastwood, sorti en 2005

Million Dollar Baby ou La Fille à un million de dollars au Québec est un film américain réalisé par Clint Eastwood et sorti en 2004. Il s'agit de l'adaptation de la nouvelle La Fille à un million de dollars de F. X. Toole. En s'appuyant sur l'univers de la boxe anglaise féminine, ce drame sportif confronte le spectateur à diverses thématiques comme la réussite à tout prix, les rapports intrafamiliaux, la culpabilité, le handicap, le sens de la vie, la mort, l'accomplissement personnel et l'euthanasie.

Million Dollar Baby
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois La Fille à un million de dollars
Réalisation Clint Eastwood
Scénario Paul Haggis
Musique Clint Eastwood
Acteurs principaux
Sociétés de production Malpaso Productions
Lakeshore Entertainment
Albert S. Ruddy Productions
Epsilon Motion Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 132 minutes
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Acclamé par la critique[1],[2],[3], le film reçoit de nombreuses distinctions dont quatre Oscars, celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, de la meilleure actrice pour Hilary Swank et du meilleur acteur dans un second rôle pour Morgan Freeman, en 2005. Il reçoit, la même année, deux Golden Globes ainsi que le César du meilleur film étranger en 2006. Le film est également un succès commercial[4].

Synopsis

modifier

Autrefois entraîneur de boxe réputé, Frankie (Clint Eastwood) dirige une petite salle de boxe régionale avec son meilleur ami, un ancien boxeur nommé Scrap (Morgan Freeman). Leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'une jeune boxeuse appelée Margaret « Maggie » Fitzgerald (Hilary Swank), déterminée mais maladroite. Maggie arrive tout droit du Missouri et vient de démissionner de son job de serveuse. Elle rejoint Los Angeles pour se mettre à la boxe[5].

Frankie est d'abord réticent à l'idée d'entraîner Maggie, mais finit par accepter de s'occuper d'elle. Devant le succès de Maggie qui enchaîne les KO rapides, il lui offre une tenue aux couleurs de l'Irlande sur laquelle est brodé "mo cuishle". Les spectateurs irlandais scandent ce mot, qui devient alors son surnom. Maggie en demande la signification mais son entraîneur reste évasif.

Après que Maggie eu battu en un seul round toutes ses adversaires, Frankie cède devant ses demandes incessantes et accepte de passer aux niveaux supérieurs, jusqu'au championnat du monde de boxe féminine. Un combat est organisé à Las Vegas contre Billie "l'Ourse Bleue", une habituée des coups illicites.

À la fin du troisième round largement gagné par Maggie, alors que les deux boxeuses regagnent leur coin, le soigneur couche le tabouret et l'Ourse Bleue assène un violent coup en traître qui propulse Maggie sur la tranche de l'assise du tabouret. Ses vertèbres cervicales n'y résistent pas.

Maggie est amenée à l'hôpital et devient tétraplégique. Frankie veille sur elle jour et nuit. Il trouve le meilleur hôpital pour la traiter mais la gangrène gagne une de ses jambes au niveau du genou et elle se retrouve amputée. Elle est alors sous assistance respiratoire et profondément désespérée.

Maggie supplie Frankie d'abréger ses souffrances et commet plusieurs tentatives de suicide. Horrifié et dévasté, Frankie refuse d'abord. Mais finalement, après de longues hésitations, Frankie cède à son insistance et accepte de l'euthanasier : il lui dévoile enfin la signification de "mo cuishle" (mon amour, mon sang) avant de lui injecter une dose mortelle d'adrénaline.

Frankie part pour ne plus jamais revenir dans la salle de boxe, laissant Scrap se demander ce qu'il devient. Il écrit une lettre à la fille de Frankie pour lui révéler la vraie nature de son père - lettre dont le contenu aura fait office de narration durant le film.

Fiche technique

modifier

Distribution

modifier
Sources et légende : Version française (VF) sur Voxofilm[10]. version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[11]

Production

modifier

Développement

modifier

Le film s'inspire de plusieurs nouvelles semi-autobiographiques écrites par F. X. Toole, nom de plume de Jerry Boyd, un ancien soigneur professionnel de boxe[12].

Le projet reste longtemps en « development hell », car aucun studio n'y croit, même lorsque Clint Eastwood signe comme réalisateur et acteur. La Warner, collaboratrice régulière du réalisateur, refuse de lui donner un budget de 30 millions de dollars. Clint Eastwood persuade alors Tom Rosenberg et sa société Lakeshore Entertainment de lui assurer la moitié du budget[12].

Attribution des rôles

modifier

Pour se préparer au rôle, Hilary Swank n'a eu que trois mois. Elle s'est entrainée avec Hector Roca, ancien coach notamment d'Iran Barkley, Arturo Gatti, Regilio Tuur. L'actrice a également eu pour sparring-partner la championne de boxe Lucia Rijker[12].

Morgan Freeman retrouve Clint Eastwood, quelques années après le western Impitoyable (1992).

Tournage

modifier

Le tournage a duré moins de 40 jours, entre juin et , principalement à Los Angeles et aux Warner Brothers Burbank Studios à Burbank[13].

Les extérieurs ont été tournés dans plusieurs quartiers de Los Angeles, notamment sur la promenade de Venice et sur Hollywood Boulevard. Les matchs de boxe sont filmés au Grand Olympic Auditorium (en)[12].

Ce film fait partie des nombreux films tournés au Quality Cafe, à Downtown Los Angeles.

Bande originale

modifier
Million Dollar Baby
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Clint Eastwood
Sortie
Durée 34:45[14]
Genre musique de film
Compositeur Clint Eastwood, Kyle Eastwood, Michael Stevens[14]
Producteur Clint Eastwood
Robert Townson (délégué)
Label Varèse Sarabande
Critique

Clint Eastwood a écrit lui-même la musique de son film, pour la seconde fois après Mystic River (2003). La musique est interprétée par l'orchestre Hollywood Studio Symphony. Des chansons sont écrites par Kyle Eastwood et Michael Stevens.

Liste des titres[14]
  1. Blue Morgan (Opening)
  2. It's Nice Viewing
  3. Boxing Baby (écrit et interprété par Kyle Eastwood et Michael Stevens)
  4. Boxing Montage
  5. Pick Up Money
  6. Nice Working With You
  7. The Letters
  8. Blue Diner (écrit et interprété par Kyle Eastwood et Michael Stevens)
  9. Deep In Thought
  10. Driving
  11. Blue Bear'
  12. Frankie Horrified
  13. They're Amateurs
  14. May Have To Lose It
  15. Maggie's Plea
  16. Frankie's Dilemma
  17. Frankie's Decision
  18. Lethal Dose
  19. Frankie's Office
  20. Blue Morgan (Ending)

Accueil

modifier

Accueil critique

modifier
Million Dollar Baby
Score cumulé
SiteNote
Metacritic 86/100[1]
Rotten Tomatoes 91 %[2]
Allociné  [3]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 91 % d'opinions favorables pour 268 critiques[2]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 86100 pour 39 critiques[1].

En France, le film obtient une note moyenne de 4,95 sur le site Allociné, qui recense 25 titres de presse[3].

Box-office

modifier

Distinctions

modifier

Récompenses

modifier
Oscars 2005
Golden Globes 2005
Autres

Nominations

modifier
Oscars 2005
Golden Globes 2005
Autres

Commentaires et analyse

modifier

Adapté de la nouvelle La Fille à un million de dollars tirée du livre Rope Burns: Stories from the Corner (La Brûlure des cordes) de l'ex-entraîneur de boxe F.X. Toole (1930 - 2002), et scénarisé par Paul Haggis, cette tragédie puissante aborde de grands thèmes qui en font bien plus qu'un simple film de boxe, féminine en l'occurrence : la réussite à tout prix au-delà des clivages sociaux, le star-system et le fanatisme du public, les relations familiales, la foi chrétienne, la maladie, la mort, la vieillesse et l'euthanasie[16].

Postérité

modifier

Le titre d'un épisode de la série d'animation Les Simpson (saison 21, épisode 11), est inspiré du titre de ce film : Million dollar Maybe (en français Million dollar ma biche).

Notes et références

modifier
  1. a b et c (en) « Million Dollar Baby Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le ).
  2. a b et c (en) « Million Dollar Baby (2004) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le ).
  3. a b et c « Million Dollar Baby - critiques presse », sur Allociné (consulté le ).
  4. a b et c (en) Million Dollar Baby sur Box Office Mojo. Consulté le .
  5. « MILLION DOLLAR BABY • Explication de Film », sur Explication de Film, (consulté le )
  6. « Fiche du film » sur Cinoche, consulté le 21 décembre 2014
  7. Il compose un morceau, les trois autres le sont par son fils Kyle Eastwood.
  8. (fr) ProCinéma - Consulté le - Site de la société de distribution.
  9. « Dates de sortie » (dates de sortie), sur l'Internet Movie Database
  10. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 26 novembre 2014
  11. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 26 novembre 2014
  12. a b c et d Secrets de tournage - Allociné
  13. [[#Hughes|Hughes, op. cit., p. 156]].
  14. a b c et d (en) Clint Eastwood Million Dollar Baby (Original Motion Picture Soundtrack) - AllMusic.com
  15. (en) Million Dollar Baby sur Jp's Box-office. Consulté le .
  16. Million Dollar Baby dans Histoire du cinéma d'Anthony Bochon, 2005.

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier