Ouvrir le menu principal
Miguel Picazo
Miguel Picazo.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
GuarrománVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Fils adoptif de Guadalajara (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Miguel Picazo est un réalisateur espagnol, né le à Cazorla (province de Jaén) et mort le à Guarromán (province de Jaén).

Sommaire

BiographieModifier

Picazo étudie à l'IIEC de Madrid[1] avant de réaliser, en 1964 son premier et meilleur film : La tía Tula, transposition du roman de Miguel de Unamuno dans l'Espagne franquiste des années 1960, grand film moderne sur le deuil, la répression sexuelle et l'obscurantisme. Picazo et son chef-d'oeuvre reçoivent les prix de meilleur réalisateur et meilleur film espagnol du festival de Saint-Sébastien puis du Círculo de Escritores Cinematográficos, et Luis Buñuel parle du « meilleur film espagnol qu'il ait jamais vu »[2]. Picazo, décrit par El País comme un réalisateur « passionné et savant, spontané et tranquille »[1], est avec Carlos Saura, José Luis Borau et Mario Camus un représentant emblématique du Nouveau Cinéma Espagnol[1]. La censure franquiste l'empêche de mener à bien plusieurs projets[2].

Il apparaît dans de petits rôles dans L'Esprit de la ruche de Víctor Erice en 1973 et Tesis d'Alejandro Amenábar en 1996, et reçoit le Goya d'honneur en 1997, des mains de son professeur Luis García Berlanga et de son interprète Aurora Bautista[2].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (es) Javier Ocaña, « Muere el director Miguel Picazo, retratista del dolor de La tía Tula », El País,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c https://www.premiosgoya.com/los-goya/goyas-de-honor/miguel-picazo/

Liens externesModifier