Ouvrir le menu principal

Michel Henri Marie Coutanceau

militaire français

BiographieModifier

Son prénom usuel était Henri. Fils de Jean-Alexis Coutanceau et Rosalie (Jeanne Rosalie) Rolando. En 1914, alors gouverneur de Verdun, il avait fait inscrire sur la porte d'entrée du fort : " S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre. ". Son surnom était "Le boulon". Il décède, sans descendance, à Bordeaux au 56, rue de Turenne où il résidait avec son épouse Thérèse RIEUNIER.

GradesModifier

  • 23/03/1909 : Général de brigade
  • 23/03/1912 : Général de division

DécorationsModifier

PostesModifier

  • 26/12/1908 - 24/08/1910 : adjoint au commandant supérieur de la défense des places du groupe d'Épinal et gouverneur d’Épinal et commandant de la subdivision de région d'Epinal.
  • 24/08/1910 - 23/03/1912 : commandant de la 79e Brigade d'Infanterie.
  • 23/03/1912 - 14/05/1912 : membre du Comité technique du Génie.
  • 14/05/1912 - 10/08/1915 : commandant supérieur de la défense de la place de Verdun et gouverneur de Verdun
    • 14/05/1912 - 02/08/1914 : commandant de la subdivision de région de Verdun.
  • 10/08/1915 - 19/01/1916 : commandant du secteur Nord de la région fortifiée de Verdun
  • 19/01/1916 - 20/03/1916 : en disponibilité.
  • 20/03/1916 - 27/06/1917 : commandant supérieur de la défense des places du groupe de Dunkerque et gouverneur de Dunkerque
  • 27/06/1917 - 24/09/1917 : directeur des étapes et services de la Ire Armée
  • 15/07/1917: placé dans la section de réserve.
  • 01/12/1917 - 10/03/1919 : commandant de la 11e Région (Nantes)
  • 10/03/1919 : replacé dans la section de réserve

OuvragesModifier

NotesModifier

Voir aussiModifier