Michel Bitbol

physicien et philosophe des sciences français

Michel Bitbol, est un philosophe des sciences[1], né le .

BiographieModifier

Il est directeur de recherche au CNRS, aux Archives Husserl, à l'École normale supérieure (Paris).

Ses domaines de recherche sont : l’histoire de la physique du vingtième siècle (Erwin Schrödinger) ; la philosophie de la physique contemporaine (mécanique quantique, Théorie quantique des champs) ; la philosophie générale de la connaissance (Épistémologies transcendantales, de Kant aux néo-kantiens) ; la philosophie de l’esprit (Le concept de conscience et le physicalisme).

Auteur de plusieurs ouvrages sur ces problèmes, il a été récompensé par le prix Grammaticakis-Neumann de philosophie des sciences de l'Académie des sciences morales et politiques pour Mécanique quantique, une introduction philosophique.

Il a participé aux conférences du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Michel Bitbol, Mécanique quantique, une introduction philosophique, 1re éd. 1996 [détail de l’édition].
  • Schrödinger's Philosophy of Quantum Mechanics, Kluwer, 1996.
  • L'aveuglante proximité du réel, Champs-Flammarion, 1998.
  • Physique et Philosophie de l'Esprit, Flammarion, 2000.
  • Postface pour le livre d'Élie Ayache, L'Écriture postérieure, éditions Complicités, 2006, Paris.
  • De l'intérieur du monde, Flammarion, 2010[2],[3].
  • La conscience a-t-elle une origine ? : des neurosciences à la pleine conscience : une nouvelle approche de l'esprit, Paris, Flammarion, , 748 p. (ISBN 978-2-0813-3008-5, présentation en ligne, lire en ligne).
  • La clôture de la représentation, Les Belles Lettres, 2014 (suit La Nature et les Grecs, d'Erwin Schrödinger).
  • La pratique des possibles, une lecture pragmatiste et modale de la mécanique quantique, Hermann, 2015.
  • Maintenant la finitude, Flammarion, 2019.

TraductionsModifier

  • Traduction annotée (avec Annie Bitbol-Hespériès) du livre de Erwin Schrödinger : La Nature et les Grecs, [titre original: Nature and the Greeks], suivie d'un essai de Michel Bitbol, « La clôture de la représentation », Les Belles Lettres, 2014 (première édition, Seuil, 1992)
  • Traduction annotée du livre de Erwin Schrödinger, L'Esprit et la matière, [titre original: Mind and Matter], précédée de « L'Élision. Essai sur la philosophie de Schrödinger » par Michel Bitbol, Seuil, 1990.
  • Erwin Schrödinger, Physique quantique et représentation du monde, Le Seuil, coll. « Points-Sciences », , 184 p., poche (ISBN 2-02-013319-9) Traduction annotée de deux textes de Schrödinger :
    • 1935: Die gegenwärtige Situation in der Quantenmechanik [La situation actuelle en mécanique quantique] (le paradoxe du chat de Schrödinger) avec introduction de Michel Bitbol.
    • 1951: Science and Humanism, Physics in our Time [Science et humanisme].

ParticipationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier