Ouvrir le menu principal
Michael Giles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Michael Giles (né le 1er mars 1942 à Winton, Dorset) est un batteur britannique, surtout connu en tant que membre fondateur de King Crimson. Il commence sa carrière avec son frère Peter qui joue la basse, avec de nombreux groupes entre 1960 à 1967 dont Johnny King and The Raiders, Dave Anthony and The Rebels, The Dowland Brothers, Trendsetters Ltd et The Brain, ils gravent quelques singles avec quelques-uns d'entre eux. Un album compilation relatant cette époque est paru en 2009 sous le titre The Giles Brothers 1962-1967. Puis il forme le groupe Giles, Giles & Fripp en 1967 avec le guitariste Robert Fripp et un album est publié en 1968, The Cheerful Insanity of Giles, Giles & Fripp. Puis avec l'arrivée de Ian McDonald, un multi-instrumentiste britannique et le recrutement de Greg Lake à la basse et au chant à la place de Peter Giles qui quitte, ils forment King Crimson en 1968. Le premier album, In the Court of the Crimson King est une révélation et le groupe part en tournée. Michael et Ian McDonald quittent le groupe fin 1969, après la tournée. Il accepte toutefois de jouer sur le second album du groupe, In the Wake of Poseidon publié en (1970). L'année suivante, il collabore avec Ian McDonald, pour un unique album McDonald and Giles. Il se joint ensuite au groupe Jackson Heights, fondé par Lee Jackson, ancien bassiste-chanteur des Nice. Mais s'il joue sur les 3 derniers albums, il n'est pas présent lors des concerts, puisque le trio de base du groupe Lee Jackson à la basse et au chant, Brian Chatton aux claviers et au chant et John McBurnie à la guitare et au chant, tourne sans batteur. Il fait aussi du travail comme musicien de studio, ainsi on le retrouve avec Luther Grosvenor de Spooky Tooth, Leo Sayer, Kevin Ayers, John G Perry, Anthony Phillips et Bryan Ferry.

En 1999, il retrouve son compagnon du temps de King Crimson et McDonald & Giles, Ian McDonald sur son album solo Driver's Eyes, avec entre autres, Steve Hackett, John Wetton, Peter Frampton et Lou Gramm. Michael ne joue que sur une chanson, Demimonde sur laquelle il est seul avec McDonald. En 2002, il forme avec d'anciens membres de King Crimson, Ian McDonald et Mel Collins, son frère Peter Giles et l'ex-guitariste de Level 42 Jakko Jakszyk, le 21st Century Schizoid Band, qu'il quitte en 2003 pour y être remplacé par Ian Wallace. En 2009, il forme le trio The Michael Giles Mad Band avec Dan Pennie à la guitare et Adrian Chivers aux cuivres et percussions. Deux albums sont publiés, The Adventures Of The Michael Giles MAD BAND en 2009 et In The Moment en 2011. Keith Tippett au piano apparaît sur le deuxième album.


Sommaire

DiscographieModifier

SoloModifier

    • 2002 : Progress (enregistré en 1978) - Avec Geoffrey Richardson, Peter Giles, John Mealing, Dave McRae, Jimmy Hastings, etc.

The DowlandModifier

Singles 
  • 1962 : Little Sue/Julie - Face A The Dowlands, Face B The Soundtracks
  • 1962 : Big Big Fella/Don't Ever Change
  • 1963 : Lonely Johnny/Do You Have To Make Me Blue
  • 1963 : All My Loving/Hey Sally
  • 1963 : Breakups/A Love Like Ours - Face A The Dowlands, Face B The Soundtracks
  • 1964 : I Walk The Line/Happy Endings
  • 1964 : Wishing And Hoping/You Will Regret It
  • 1965 : Don't Make Me Over/Someone Must Be Feeling Sad
Album Compilation 
  • 1998 : All My Loving

Trendsetters LimitedModifier

Singles 
  • 1964 : In A Big Way/Lucky Date
  • 1964 : Go Away/Lollipops And Roses
  • 1964 : Hello Josephine/Move On Over
  • 1964 : You Sure Got A Funny Way Of Showing Your Love/I'm Coming Home

The TrendModifier

Singles 
  • 1966 : Boyfriends And Girlfriends/Shot On Sight

The BrainModifier

Singles 
  • 1967 : Kick The Donkey/Nightmares In Red
  • 1967 : Murder/Most Likely You Go Your Way (And I'll Go Mine)

Giles, Giles & FrippModifier

King CrimsonModifier

McDonald & GilesModifier

The Mike Morton CongregationModifier

    • 1971 : Non stop Rock n' Roll Top 20
    • 1971 : Nonstop Top 20 Volume 1
    • 1971 : Nonstop Top 20 Volume Two
    • 1971 : Nonstop Top 20 Volume Three

Luther GrosvenorModifier

    • 1971 : Under open skies

Joël DaydéModifier

    • 1972 : White Soul

Jackson HeightsModifier

    • 1972 The Fifth Avenue Bus
    • 1972 Ragamuffins Fool
    • 1973 Bump n' Grind

Leo SayerModifier

    • 1973 Silverbird
    • 1974 Just a Boy
    • 1975 Another year

Roger Glover And GuestsModifier

    • 1974 : The Butterfly Ball And The Grasshopper's Feast - Avec Eddie Jobson, Eddie Hardin, Liza Strike, Ray Fenwick, etc.
    • 1989 : The Butterfly Ball And Wizard's Convention - Compilation 2 CD.

Kevin AyersModifier

    • 1974 : The Confessions Of Dr Dream And Other Stories

John G. PerryModifier

    • 1976 Sunset Wading
    • 1995 Seabird

Anthony PhillipsModifier

    • 1978 Wise After the Event
    • 1979 Sides

Bryan FerryModifier

    • 1993 : Taxi

Michael Giles / Jamie Muir / David CunninghamModifier

    • 1995 : Ghost Dance

Ian McDonaldModifier

21st Century Schizoid BandModifier

    • 2002 : Official Bootleg V.1
    • 2003 : Live in Japan
    • 2004 : In Concert (Live In Japan & Italy) - Joue sur Live in Japan exclusivement. Compilation 2 CD.

Peter Giles & Michael GilesModifier

    • 2009 : The Giles Brothers 1962-1967 - Compilation des groupes avec lesquels Michael et son frère Peter ont joué, entre 1962 à 1967 avant même de former Giles, Giles & Fripp en 1967. S'y retrouvent donc des chansons de The Dowland Brothers, Trendsetters Ltd, Trendsetters, The Trend ainsi que The Brain.

The Michael Giles Mad BandModifier

    • 2009 : The Adventures Of The Michael Giles MAD BAND
    • 2011 : In The Moment

Musique de filmModifier

    • 1996 : Ghost Dance - Avec Jamie Muir, un ancien de King Crimson, ainsi que David Cunningham.

RéférencesModifier