Michael Foster (physiologiste)

politicien britannique

Sir Michael Foster est un physiologiste britannique, né le à Huntingdon et mort le à Londres.

Michael Foster
Image dans Infobox.
Michael Foster
Fonctions
Membre du 27e Parlement du Royaume-Uni (d)
London University (en)
-
Membre du 26e Parlement du Royaume-Uni (d)
London University (en)
-
Secretary of the Royal Society (d)
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
FosterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Partis politiques
Membre de
Directeurs de thèse
Distinctions

BiographieModifier

Il fait ses études à l’University College School. Il est diplômé en médecine à l’université de Londres en 1859 et commence à exercer dans sa ville natale. En 1867, il retourne à Londres pour enseigner la physiologie pratique à l’University College School et est nommé professeur deux ans plus tard. En 1870, il est embauché au Trinity College. En 1883, il est le premier titulaire de la chaire sur la physiologie, qui vient d’être créée, de l’université, fonction qu’il occupe jusqu’en 1903. Parmi ses étudiants, il faut signaler Sir Charles Scott Sherrington (1857-1952), qui reçoit le Prix Nobel en 1932.

Grand pédagogue et bon administrateur, il prend une large part à l’organisation et au développement à l’école biologique de Cambridge. De 1881 à 1903, il est l’un des secrétaire de la Royal Society, ce qui lui permet d’exercer une profonde influence sur l’étude de la biologie en Grande-Bretagne. En 1899, il est fait chevalier.

L’année suivante, il est élu pour représenter l’université de Londres au parlement.

Foster était aussi un spécialiste des iris dont il découvrit plusieurs espèces dont Iris lineata Foster ex Regel. Iris fosteriana fut nommé en son honneur en 1881 par le Dr Aitchison qui le découvrit au Turkmenistan.

Liste partielle des publicationsModifier

  • 1876 : Textbook of Physiology — ouvrage de référence.
  • 1901 : History of Physiology in the 16th, 17th and 18th Centuries — recueil de conférences données au Cooper Medical College de San Francisco en 1900.

RéférenceModifier

(en) « Michael Foster (physiologiste) », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [Foster (physiologiste)   (en) Lire en ligne sur Wikisource]


SourceModifier

  • Traduction de l'article de langue anglaise de Wikipédia (version du ).

Liens externesModifier

Foster est l’abréviation botanique standard de Michael Foster (physiologiste).

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI