Merian C. Cooper

acteur américain
Merian C. Cooper
Description de cette image, également commentée ci-après
Merian C. Cooper photographié le .
Nom de naissance Merian Caldwell Cooper
Naissance
Jacksonville
Floride, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 79 ans)
San Diego
Californie, États-Unis
Profession Producteur, réalisateur
Scénariste
Films notables Chang (1927)
King Kong (1933)

Merian Caldwell Cooper est un aventurier, aviateur, producteur, scénariste, réalisateur et directeur de la photographie américain, né le à Jacksonville (Floride, États-Unis), mort le à San Diego (Californie). Il est aussi le père de l'écrivain polonais Maciej Słomczyński.

Biographie modifier

 
Merian C. Cooper en 1920.

Merian C. Cooper, né Merian Caldwell Cooper à Jacksonville en 1893, fait l'école navale d'Annapolis dont il est viré en 1915[1]. Avant de participer à la Première Guerre mondiale dans l'aviation et en Allemagne, il sort de la Georgia School avec un diplôme de technicien. Il est fait prisonnier, avant d'être libéré à la fin du conflit[2]. En 1919, il rencontre le futur réalisateur Ernest B. Schoedsack, sur un quai d'une gare de Vienne (Autriche).

Dans les années 1920, il intègre l'armée polonaise pour combattre l'Armée rouge qui a envahi la Pologne et sera à l'origine de la création de l'escadrille de volontaires américains « Kosciuszko », en hommage au général polonais Tadeusz Kościuszko qui participa à la guerre d'indépendance des États-Unis[3]. Son avion ayant été abattu le 13 juillet 1920, il passera neuf mois dans un camp soviétique de prisonniers. C'est là ou il aurait lu le conte Le crocodile de Korneï Tchoukovski, qui aurait pu lui inspirer le personnage de King Kong[3]. Du premier conflit mondial, il sort avec le grade de lieutenant colonel.

En 1925 et 1927, Cooper et Schoedsack réalisent ensemble les documentaires Grass: A Nation's Battle for Life et Chang, puis le célèbre King Kong (1933), film dans lequel Cooper tient le rôle d'un pilote qui abat Kong au sommet de l'Empire State Building. Cooper continuera à produire et à réaliser tout en innovant techniquement (Technicolor trois bandes et Cinérama en fin de carrière). En 1939, il fonde avec le réalisateur John Ford la compagnie de production cinématographique Argosy Pictures (qui produira notamment Rio Grande en 1950).

Mais surtout, l'homme étant un aventurier, avec le début de la Seconde Guerre mondiale, il intègre les Tigres volants en 1940. Il prend sa retraite du cinéma en 1962 et s'installe dans une petite maison de l'armée dans la baie de San Diego (Californie).

En 1971, il rend un dernier hommage au compositeur Max Steiner, avant de mourir en 1973 d'un cancer.

De 1933 jusqu'à sa mort, il est marié à l'actrice américaine Dorothy Jordan (1906-1988).

Filmographie modifier

Comme producteur modifier

Comme scénariste modifier

  • 1927 : Chang (Chang: A Drama of the Wilderness)

Comme réalisateur modifier

Comme directeur de la photographie modifier

Apparition à l'écran modifier

Bibliographie modifier

  • Jean-Christophe Fouquet, Faites-le plus grand ! : le cinéma selon Merian C. Cooper, Amiens, Festival international du film d'Amiens, coll. « La mémoire vivante » (no 3), , 202 p. (ISBN 978-2-9543406-2-3).
  • (en) Mark Cotta Vaz (préf. Peter Jackson), Living Dangerously : The Adventures of Merian C. Cooper, Creator of King Kong, Villard, , 496 p. (ISBN 978-1-40006-276-8).
  • Florent Silloray, Cooper : Un guerrier à Hollywood, Casterman, , 80 p. (ISBN 978-2-203-12081-5).

Notes et références modifier

  1. Troy Lennon, « The astonishing life of explorer, writer, pilot and film producer Merian C. Cooper inspired the monster ape King Kong », sur The Daily Telegraph,
  2. « The memorable life of Merian Cooper », sur ampoleagle.com (consulté le )
  3. a et b (en-GB) Tim Martin, « War hero, adventurer, gorilla lover: the wild life of King Kong creator Merian C Cooper », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier