Mercedes-Benz S

automobile

Mercedes-Benz S
26/120/180 ch
Image illustrative de l’article Mercedes-Benz S
Mercedes-Benz S de 1928 au musée Mercedes

Marque Mercedes-Benz
Années de production 1926-1930
Production 174 exemplaire(s)
Classe Sportive luxueuse
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres (6,8 L)
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée Environ 6 800 cm3
Puissance maximale 120 à 180 ch DIN (88 kW)
Boîte de vitesses Manuelle à 4 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 170 km/h
Châssis - Carrosserie
Suspensions Ressorts à lames
Freins Mécanique à tambour
Chronologie des modèles

La Mercedes-Benz S est un modèle d'automobile du constructeur allemand Mercedes-Benz, construite entre 1926 et 1930.

HistoriqueModifier

Cette évolution de la Mercedes-Benz K est équipée de deux motorisations de 6,8 L, pour des puissances de 120 et 180 chevaux. Elle est conçue et dessinée par l'ingénieur en chef de Mercedes-Benz d'alors, Ferdinand Porsche.

Différentes versions fut construite : les SS, SSK, et SSKL, entre 1928 et 1932. Leurs spécifications pouvaient varier, selon les désirs des clients fortunés.

Galerie d'ImagesModifier

Palmarès (principal : S, SS, SSK*, et SSKL)Modifier

(* : essentiellement, et sauf mention contraire)

1927

  • Eifelrennen Nürburgring (Caracciola) (S)
  • Grand Prix d'Allemagne (Mertz, et triplé) (S)
  • côte de Semmering (Rosenberger) (S)

1928

  • Grand Prix d'Allemagne (Carraciola et Werner, et triplé) (SS)
  • côte de Gabelbach (Caracciola)
  • côte de Ratisbone (Caracciola)
  • côte du col des Montes (Chamonix, Caracciola)
  • côte de Semmering (Caracciola)

1929

  • RAC Tourist Trophy (Caracciola) (SS)
  • côte de Baden-Baden (Caracciola)
  • côte de Gaisberg (Caracciola)
  • côte de Montjuïc (Caracciola)
  • côtes du Stelvio et du Pordoi, lors de la Coupe Internationale des Alpes (Kimpel)

1930

  • Circuit de Caserte (Caflisch)
  • Grand Prix d'Irlande (Caracciola)
  • 400 kilomètres de Mercedes (Zatuszek)
  • côte de Svab (Caracciola, championnat d'Europe)

Caracciola Champion d'Europe de la montagne

1931

  • Grand Prix d'Allemagne (Carraciola) (SSKL)
  • Mille Miglia (Caracciola et Sebastian) (SSKL)
  • Grand Prix d'Otonó (Zatuszek)
  • 24 Heures de Spa (Zehender et Djordjadze)
  • Gran Premio Nacional Argentino de Carretera (Zatuszek)
  • côte de Rabassada (Caracciola, championnat d'Europe)
  • côte de Zbraslav-Jíloviště (Caracciola, championnat d'Europe)
  • côte du Schauinsland (Caracciola)
  • côte du Tatra (Caracciola, championnat d'Europe)
  • côte du Mont Ventoux (Caracciola, championnat d'Europe)
  • côte de Ratisbone (Stuck)
  • côte d'Hármashatár (Caracciola, championnat d'Europe)

Caracciola Champion d'Europe de la montagne

1932

  • Grand Prix d'Otonó (Zatuszek)
  • côte du Stelvio (Stuck, championnat d'Europe)
  • Eläintarhanajo (Widengren)

Stuck Champion d'Europe de la montagne

1933

  • Eläintarhanajo (Ebb)
  • côte du Kesselberg (Brauchitsch) (SSKL)
  • côte de Gabelbach (Brauchitsch) (SSKL)
  • côte de Würgau (Brauchitsch) (SSKL)

1935

  • Eläintarhanajo (Ebb)
  • Grand Prix d'Otonó (Zatuszek)
  • 500 Milles de Rafaela (Zatuszek)

1937

  • 500 Milles de Rafaela (Zatuszek)

1938

  • 500 Milles de Rafaela (Brosutti)

1948

  • 500 Milles de Rafaela (Brosutti)

1949

  • 500 Milles de Rafaela (Fantó)

1951

  • 500 Milles de Rafaela (Fantó)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier