Mengold de Huy
Image illustrative de l’article Mengold de Huy
Châsse de Saint-Mengold, à Huy
Chevalier, pénitent et saint
Naissance IXe siècle
Décès 892 
Huy
Autres noms Maingaud, Meingold
Vénéré à Région de Huy (Belgique)
Fête 8 février

Saint Mengold de Huy (ou Maingaud), mort en 892, est un noble (comte de Huy ?) et chevalier de la région de Huy (Belgique) qui devenu pénitent mourut assassiné par ses opposants au IXe siècle. Des miracles lui sont attribués. Liturgiquement il est commémoré (localement) le 8 février.

Il n’est connu que par la ‘Vita et miracula Mengoldi’ un texte anonyme du XIIe siècle qui popularisa son culte dans la région hutoise lorsque ses reliques y furent translatées. Au XVIe siècle le prince-évêque de Liège Érard de La Marck déclara ‘dignes de foi' les mérites du saint. La ‘vita Mengoldi’ fut publiée et critiquement analysée en 1658 par Jean Bolland (fondateur des Bollandistes) dans les Acta Sanctorum de Février, tome II (1658).

La châsse des reliques de saint Mengold, œuvre de l'orfèvre Godefroy de Huy, est conservée dans la collégiale Notre-Dame de Huy.

BibliographieModifier

  • Philippe George : Les Miracles de saint Mengold de Huy. Témoignage privilégié d'un culte à la fin du XIIe siècle, dans Bulletin de la Commission royale d'Histoire, vol.152 (1986), pp.25-47.