Megan Lloyd George

personnalité politique britannique
Megan Lloyd George
Image dans Infobox.
Megan Lloyd George vers 1909, devant une affiche de campagne de son père.
Fonctions
Membre du 44e Parlement du Royaume-Uni
44e Parlement du Royaume-Uni (d)
Carmarthen
-
Représentante de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (d)
Royaume-Uni
-
Membre du 43e Parlement du Royaume-Uni
43e Parlement du Royaume-Uni (d)
Carmarthen
-
Membre du 42e Parlement du Royaume-Uni
42e Parlement du Royaume-Uni (d)
Carmarthen
-
Membre du 41e Parlement du Royaume-Uni
41e Parlement du Royaume-Uni (d)
Carmarthen
-
Membre du 39e Parlement du Royaume-Uni
39e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ynys Môn
-
Membre du 38e Parlement du Royaume-Uni
38e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ynys Môn
-
Membre du 37e Parlement du Royaume-Uni
37e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ynys Môn
-
Membre du 36e Parlement du Royaume-Uni
36e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ynys Môn
-
Membre du 35e Parlement du Royaume-Uni
35e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ynys Môn
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Criccieth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Pays de GallesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Lloyd George family (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Margaret Lloyd George (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Gwilym Lloyd George
Richard Lloyd George, 2nd Earl Lloyd-George of Dwyfor (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Partis politiques
Grave criccieth.jpg
Vue de la sépulture.

Megan Lloyd George est une femme politique britannique née le à Criccieth (en) et morte le à Pwllheli (en). Fille du libéral David Lloyd George, elle fait d'abord carrière dans le parti de son père, devenant la première femme élue députée au pays de Galles en 1929. Elle rejoint le Parti travailliste en 1955.

BiographieModifier

Megan Lloyd George est la benjamine des enfants de David Lloyd George et de sa première épouse Margaret (en). Elle naît à Criccieth (en), au nord-ouest du pays de Galles. Elle est élève en 1920 à la City of London School for Girls[1]. Comme son frère aîné Gwilym, elle s'engage en politique au sein du Parti libéral, dont leur père est le leader de 1926 à 1931[2].

Lors des élections générales de 1929, Megan Lloyd George est élue dans la circonscription d'Anglesey. Dans les années 1930, elle reste fidèle à la ligne radicale suivie par son père et refuse notamment de collaborer avec le gouvernement d'union nationale de Ramsay MacDonald. Elle est systématiquement réélue jusqu'en 1951, année où elle est battue de 595 voix par le candidat travailliste Cledwyn Hughes. Sa défaite lui coûte le poste de leader adjoint du parti, qu'elle occupait depuis 1949[2].

Elle est présidente de la Women's Liberal Federation de 1936 à 1938 puis de 1945 à 1947.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Megan Lloyd George rejoint le groupe Radical Action (en), qui milite contre la trêve conclue entre les grands partis du pays. Elle lutte également en faveur de l'emploi des femmes et de l'égalité des salaires. Ses opinions la poussent à se rapprocher des travaillistes, alors même que le Parti libéral évolue vers la droite. Elle rejoint officiellement le Parti travailliste en et retourne au Parlement deux ans plus tard, lorsqu'elle remporte une élection partielle dans la circonscription de Carmarthen. Elle conserve son siège jusqu'à sa mort, en 1966, des suites d'un cancer du sein[2].

RéférencesModifier

  1. « Megan Lloyd George (1920) », [lire en ligne], site de la City of London School for Girls, consulté en ligne le 13 novembre 2021.
  2. a b et c Morgan 2004.

BibliographieModifier

Liens externesModifier