Ouvrir le menu principal

Mediapro
illustration de Mediapro (société)

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Jaume Roures et Gerard Romy Belilos (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique S.L.U. (d)[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Mediapro Tower (d), BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité CommunicationVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Q63959461 et Q63959555
Effectif 6 695 ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.mediapro.tvVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 1 967 000 000 d’euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Mediapro est un groupe audiovisuel espagnol créé en 1994 par Jaume Roures, présent sur le plan national comme sur le plan international (Espagne, Portugal, Roumanie, Qatar...) à travers plusieurs filiales exerçant diverses activités dans le cinéma, la production et les droits télévisés, notamment liés au football.

Mediapro possède aussi la chaine de télévision Gol Televisión, une chaine 100 % foot. La société est notamment le diffuseur historique de la Liga en Espagne[4]. Dans le domaine de la presse quotidienne espagnole, le groupe a lancé le mercredi 26 septembre 2007 le titre Público avec une édition nationale et trois régionales de soixante pages environ.

Sommaire

HistoireModifier

La société est fondée en 1994 par Jaume Roures.

En 2006, elle rejoint, avec le groupe Globomedia (es), Imagina Media Audiovisual (es), la plus grande société de production audiovisuelle d'Espagne.

Le même mois, le fonds chinois Orient Hontai Capital prend le contrôle à 53,5 % d'Imagina, la holding de Mediapro, alors principal détenteur de droits de diffusion du football en Espagne[5],[6].

ActivitésModifier

Chaînes de télévisionModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 2006, Imagina Media Audiovisual crée La Sexta, qui en octobre 2012 est absorbé par Atresmedia en échange de 4 % des actions de Atresmedia, qui est devenu la propriété d'Imagina Media Audiovisual.

En septembre 2008, le groupe lance sa chaîne consacrée au football, Gol Televisión, qui en août 2009 commence ses tests d'émissions sur la TNT espagnole (TDT) pour être en septembre 2009 la première chaîne payante de la TDT. Gol Television cesse d'émettre le 30 juin 2015.

En mai 2014, Mediapro rachète TotalChannel, qui est intégré dans Mediapro en tant que nouveau concept de télévision multiplateforme permettant d'accéder aux principales chaînes de télévision via différents appareils. Les clients de TotalChannel peuvent accéder à des matchs de football, des séries, des films et du contenu familial sur FOX (es), FOX Life (es), AXN (es), Nickelodeon, TCM, TNT, Paramount Comedy, Channel History (es) et National Geographic (es).

En juillet 2015, Mediapro lance avec BeIn Media Group la chaîne beIN Sports (es), destinée à la diffusion de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League en Espagne. Le , le groupe lance la nouvelle chaîne Bein LaLiga (es), pour la diffusion de certaines des compétitions domestiques les plus prestigieuses en Espagne. La chaîne propose huit matchs par jour de LaLiga, la Coupe du Roi et un match de la Liga Iberdrola. beIN LaLiga est disponible sur les opérateurs Movistar, Orange, Vodafone, Telecable, Deion Communications et beIN CONNECT.

Le , Gol (es) est créé comme une alternative à la diffusion de contenu sportif ouvert en Espagne. Les téléspectateurs peuvent suivre Laliga (mais pas de grandes équipes), Laliga 1|2|3, la Copa del Rey, Laliga Iberdrola, le football des jeunes et d'autres sports tels que le paddle-tennis, l'UFC, la boxe et les sports extrêmes. GOL peut être suivi gratuitement sur la TNT et sur les opérateurs Movistar, Orange, Vodafone, Telecable et beIN CONNECT.

Depuis mars 2015, Canal F1 Latin America (es) propose la Formule 1, F2 et GP3 en direct et en HD dans toute l'Amérique Latine (excepté le Brésil) avec des contenus qui incluent plus de 30 heures de programmation dans chaque Grand Prix avec des essais libres, des qualifications et Carrière. Le tout accompagné de programmes d'analyse, d'interviews et de reportages centrés sur le monde du sport automobile.

En , Mediapro remporte les droits télévisés de la période 2018-2021 de la Serie A pour un montant d'1,05 milliard d'euros[7]. Toutefois cette attribution des droits est annulée en , Mediapro aurait en effet refusé de verser une garantie bancaire d'un milliard d'euros[8].

Le , Mediapro remporte plusieurs lots des droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 et prévoit ainsi la création d'une nouvelle chaîne spécialisée en France [9],[10].

Filiales du groupeModifier

  • Audioclip
  • Bikini
  • CLS
  • Eumóvil
  • Fila 7
  • Gol Televisión
  • Imagina International Sales
  • K 2000
  • La Sexta
  • Liquid Media
  • Media 3.14
  • Media Burst
  • Media Luso
  • MediaMag
  • Media Móvil
  • Media News
  • Mediarena
  • Mediapark
  • Media Report
  • MediaSat
  • Media Sports
  • Media Sur
  • Mediatem
  • Media Watt
  • Media World
  • Mercuri
  • Molinare
  • Overon (ex-GlobeCast España)
  • Ovideo TV
  • Umedia
  • Unitecnic
  • Vídeo Shopping
  • wTVision
  • Zeligstudio

Notes et référencesModifier

  1. « http://20mediapro.tv/es/timeline.html »
  2. « https://www.mediapro.tv/ca/avis-legal »
  3. « https://www.mediapro.tv/en/team »
  4. « Qui est Mediapro, l'espagnol qui a mis la main sur la Ligue 1 ? », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018)
  5. Médias : un groupe chinois prend le contrôle de Mediapro - L'Équipe, 16 février 2018.
  6. « Qui est Mediapro, ce groupe qui a soufflé les droits de la Ligue 1 à Canal+ ? », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018)
  7. « MediaPro verse 1,05 milliard d'euros pour les droits TV 2018-2021 de la Serie A », sur L'Équipe, (consulté le 29 mai 2018)
  8. « La Série A retire les droits du foot à Mediapro », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018)
  9. Droits télé : le milliard pour la Ligue 1 - Le point, 29 mai 2018.
  10. https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/Droits-tv-canal-perd-toute-la-ligue-1/905772

Liens externesModifier