Maxime d'Aveia

martyr et saint chrétien, fêté le 10 juin

Maxime d'Aveia (Aveia, 228 - Aveia, 250) est un jeune diacre martyr sous Dèce et considéré comme saint par l'Église catholique.

Maxime d'Aveia
Image illustrative de l’article Maxime d'Aveia
Saint
Naissance 228
Aveia
Décès 250 
Aveia
Vénéré à cathédrale de L'Aquila
Fête 10 juin
Attributs dalmatique
Saint patron archidiocèse de L'Aquila

BiographieModifier

Il naît vers l'an 228 dans une famille chrétienne, ce qui l'amène à étudier le christianisme et à devenir diacre. Il est arrêté et emprisonné pendant la persécution de Dèce puis conduit devant le préfet d'Aveia. Comme Maxime lui confirme sa fidélité au Christ, il est étendu sur un chevalet et torturé pendant une longue période mais reste ferme dans sa foi. Le préfet lui propose sa fille en mariage s'il abjure mais à la suite d'un nouveau refus, il ordonne qu'il soit jeté de la plus haute falaise de la ville[1].

CulteModifier

Après la destruction d'Aveia par les Lombards au VIe siècle, les reliques de saint Maxime sont amenées à Forcona[2]. C'est dans cette ville que le , l'empereur Otton Ier et le pape Jean XII vénèrent ensemble les reliques du saint[3]. En 1256, à lieu la translation des reliques dans la cathédrale de L'Aquila. Il est depuis lors, le saint patron de L'Aquila et de l'archidiocèse de L'Aquila[4].

Notes et référencesModifier

  1. (it) « San Massimo d'Aveia », sur http://www.santiebeati.it (consulté le )
  2. (it) Cesare Rivera, « Forcona », sur http://www.treccani.it (consulté le )
  3. (it) Giuseppe Papi, « Una statua, due storie. San Massimo martire di Roma e san Massimo Levita e Martire d'Aveia », sur https://www.academia.edu (consulté le )
  4. (it) « Omelia Solennità di S. Massimo », sur http://www.chiesadilaquila.it (consulté le )

LiensModifier