Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinklage (homonymie).
Max Julius Dinklage
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
LiberiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Dinkl.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Max Julius Dinklage, né le à Elfsfleth (Oldenbourg) et mort le à Ganta (Liberia) est un homme d'affaires et botaniste allemand, actif en Afrique de l'Ouest et centrale[1], où il récolte quelque 500 spécimens de plantes[2].

Les épithètes spécifiques de plusieurs espèces lui rendent hommage, telles que : Calpocalyx dinklagei, Cassipourea dinklagei, Cercestis dinklagei, Costus dinklagei, Croton dinklagei, Culcasia dinklagei, Dactyladenia dinklagei, Dactylopetalum dinklagei, Maschalocephalus dinklagei ou Vitex dinklagei.

PublicationsModifier

  • Liberia in seiner Bedeutung für Deutschlands Handel und zukünftige Versorgung, Hambourg, 1918, 43 p.
  • Der Afrikanische Kontinent in geopolitischer Betrachtung unter besonderer Berücksichtigung des deutschen Kolonialgedankens, Hambourg, 1934, 48 p.

Notes et référencesModifier

  1. (de) Jan-Peter Frahm, Jens Eggers, « Dinklage, Max (Julius) (1864-1935) », in Lexikon deutschsprachiger Bryologen, volume 1, BoD, 2001, p. 81 (ISBN 9783831109869)
  2. René Letouzey, Les Botanistes au Cameroun, Muséum national d'histoire naturelle, Laboratoire de phanérogamie, 1968, p. 13

BibliographieModifier

  • (de) Maria Dinklage, Abschrift von aufzeichnungen und niederschriften meines mannes, Max Dinklage, und abschrift aus briefen von seiner forschungsreise 1934/1935 (Notes on his expedition to Liberia for the Arnold Arboretum, with list of plants), 15 p. dactylographiées
  • (de) Jan-Peter Frahm, Jens Eggers, « Dinklage, Max (Julius) (1864-1935) », in Lexikon deutschsprachiger Bryologen, volume 1, BoD, 2001, p. 81-82 (ISBN 9783831109869)
  • René Letouzey, Les Botanistes au Cameroun, Muséum national d'histoire naturelle, Laboratoire de phanérogamie, 1968, 110 p.
  • (de) J. Mildbraed, « Max Dinklage », in Notizblatt des Königl. botanischen Gartens und Museums zu Berlin, vol. 12, no 113, (31 mars 1935), p. 413-415, [lire en ligne]

Liens externesModifier