Ouvrir le menu principal

Maurice Tissandier

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tissandier.

Maurice Tissandier
Fonctions
Député de la 2e circonscription de l'Indre
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Charlieu (Loire)
Date de décès (à 91 ans)
Lieu de décès Montgivray (Indre)
Nationalité Française

Maurice Tissandier, né le à Charlieu (Loire) et mort le à Montgivray (Indre), est un homme politique français.

BiographieModifier

Né dans la Loire, fils d'un libraire imprimeur de Brioude, il avait choisi la médecine. Chirurgien de profession, c'est en 1953 qu'il découvrit La Châtre où un poste vacant à l'hôpital s'offrait à lui. En 1959, il y fonde la clinique Pasteur où il exercera jusqu'à sa retraite. Pendant dix ans, il sera même le seul chirurgien à y officier, passant avec aisance de la chirurgie abdominale à l'obstétrique, sa spécialité, et à la traumatologie. 1959, c'est aussi l'année de ses premiers pas d'élu, en tant que conseiller municipal de La Châtre. Mais c'est en 1968, après les événements de mai, qu'il s'engage résolument en politique. Cette année-là, après avoir reçu l'investiture de Valéry Giscard d'Estaing, chef des Républicains indépendants, Maurice Tissandier est élu député de l'Indre. Il le restera treize ans (1968-1981), durant lesquels il a notamment été à la tête d'une commission regroupant des représentants des métiers de la santé, autour de la question de la simplification des démarches administratives.En 1981, il ne résiste pas à la vague rose, battu par André Laignel. Devenu maire de La Châtre en 1977, il le restera jusqu'en 1995, date à laquelle il passa le relai à Nicolas Forissier. Retiré de la vie politique il se consacra beaucoup à la peinture, une passion dans laquelle ses obligations ne lui avaient pas permis jusque-là de s'investir autant qu'il aurait aimé.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandats parlementaires
Mandat municipal

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier