Maurice Lombard (historien)

historien français

Maurice Lombard, né le à Jemmapes (actuellement Azzaba) en Algérie et mort à Versailles le [1], est un universitaire et historien français, spécialiste de l'Islam médiéval.

Maurice Lombard
Portrait de Maurice Lombard
Biographie
Naissance
Jemmapes (Algérie)
Décès (à 60 ans)
Versailles (Yvelines)
Nationalité Française
Conjoint Anne Lombard-JourdanVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Titres Professeur à l'EHESS
Professeur à l’École normale supérieure de Paris
Profession HistorienVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur École des hautes études en sciences socialesVoir et modifier les données sur Wikidata
Travaux
  • L’Islam dans sa première grandeur : VIIIe – XIe siècle (1971)
Approche Islam médiéval

BiographieModifier

Après deux ans d'enseignement au secondaire à Toulouse, il entreprend sur l'Islam médiéval une thèse engagée à la Fondation Dosne-Thiers de 1930 à 1933[2].

Membre de la Casa de Velázquez et de l'École française de Rome, il est maître de conférences à l'université Lille-III entre 1942 et 1948, attaché au Centre national de la recherche scientifique dans les années 1950, puis directeur d’études à l’École pratique des hautes études avant de se voir nommer professeur d'histoire médiévale à l’École normale supérieure de Paris[2].

Fernand Braudel disait qu'il «était le plus doué, le plus brillant historien de notre génération, le seul qui fût incontestablement de la classe d'un Marc Bloch »[3].

PublicationsModifier

Note : toutes les œuvres référencées dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France semblent avoir été publiées à titre posthume.

  • Maurice Lombard, L’Islam dans sa première grandeur : VIIIe – XIe siècle, Paris, Flammarion, coll. « Nouvelle bibliothèque scientifique », , 245 p. (BNF 35370334)[4]
  • Maurice Lombard (préf. Hichem Djaït), L’Islam dans sa première grandeur : VIIIe – XIe siècle, Paris, Flammarion, coll. « Champs. Historique » (no 59), , 280 p. (BNF 36598530)
  • Maurice Lombard (auteur principal), André Miquel (collaborateur), Christiane Klapisch (collaboratrice) et Philippe Braunstein (collaborateur), Études d'économie médiévale : 1, Monnaie et histoire, d'Alexandre à Mahomet, Paris, Mouton, coll. « Civilisations et sociétés » (no 26), , 235 p. (BNF 35371693)
    Coédition École des hautes études en sciences sociales.
  • Maurice Lombard, Espaces et réseaux du Haut Moyen Âge, Paris, Mouton, coll. « Le Savoir historique » (no 2), , 229 p. (BNF 35379515)
    Coédition École pratique des hautes études, 6e section, Sciences économiques et sociales.
  • Maurice Lombard, Études d'économie médiévale : 2, Les Métaux dans l'ancien monde, du Ve au XIe siècle, Paris, Mouton, coll. « Civilisations et sociétés » (no 38), , 295 p. (BNF 34564213)
    Coédition École pratique des hautes études.
  • Maurice Lombard, Études d'économie médiévale : 3, Les Textiles dans le monde musulman : du VIIe au XIIe siècle, Paris, Mouton, coll. « Civilisations et sociétés » (no 61), , 316 p. (BNF 34649664)
    Coédition École des hautes études en sciences sociales.

Notes et référencesModifier

  1. Relevé généalogique sur Filae
  2. a et b Jacques Le Goff, « Maurice Lombard (1904-1965) », Cahiers de Civilisation Médiévale, vol. 9, no 33,‎ , p. 89-90 (lire en ligne)
  3. Fernand Braudel et Jacques Le Goff, « Maurice Lombard », Annales. Histoire, Sciences sociales, vol. 21, no 3,‎ , p. 713-716 (lire en ligne)
  4. Robert Ricard, « Maurice Lombard, "L'Islam dans sa première grandeur (VIIIe- XIe siècle)" », Bulletin hispanique, vol. 82, nos 3-4,‎ , p. 524-525 (lire en ligne)

BibliographieModifier

  • Jean-Loup Abbé, « Maurice Lombard » dans Christian Amalvi (dir.), Dictionnaire biographique des historiens français et francophones. De Grégoire de Tours à Georges Duby, Paris, La Boutique de l'histoire, 2004, p. 196-197.

Liens externesModifier