Ouvrir le menu principal
Maurice Larkin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Maurice J. M. Larkin, né le à Harrow on the Hill et mort le , est un historien anglais spécialisé dans l'histoire moderne de la France[1].

Sommaire

BiographieModifier

Entre 1976 et 1999, il a occupé le poste Richard Pares d'histoire à l'Université d'Édimbourg. Larkin a également été membre de la Royal Historical Society[2].

ŒuvresModifier

  • Gathering pace; continental Europe 1870-1945, New York, Humanities Press, 1970.
  • Church and State after the Dreyfus Affair. The Separation Issue in France, Londres, Macmillan, 1974
    • traduit en français sous le titre : L’Église et l’État en France. 1905 : la crise de la Séparation, Toulouse, Privat (collection : Bibliothèque historique universelle), 2004.
  • Man and society in nineteenth-century realism. Macmillan, 1977.
  • France since the Popular Front : government and people, 1936-1986, Oxford University Press, 1988, 1997
  • Religion, Politics and Preferment in France since 1890. La Belle Époque and its Legacy, Cambridge University Press, 1995, 2002.

RéceptionModifier

Son livre publié en 1974 sur les événements entourant la séparation de l'église et l'état en France en 1905 a été décrit comme "un classique sur l'histoire française de la laïcité"[3] et que "il s'agit de la base sur le sujet"[1].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier