Ouvrir le menu principal

Matthieu Rosset

plongeur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosset.
Matthieu Rosset
Matthieu rosset.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,75 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
65 kgVoir et modifier les données sur Wikidata

Matthieu Rosset (né le à Lyon[1]) est un plongeur français. Plusieurs fois récompensé aux Championnats de France, il inaugure son palmarès international en 2011 en décrochant deux médailles de bronze aux Championnats d'Europe de plongeon. Aux championnats d'Europe de natation 2012, il complète son palmarès d'une nouvelle médaille de bronze mais surtout de deux médailles d'or à 3 mètres en individuel et en équipe mixte avec Audrey Labeau, qui lui permettent de se faire connaître sur la scène sportive européenne et française. Licencié à l'USOL Vaugneray, il s'entraîne au « Pôle France » de l'INSEP en région parisienne où il côtoie l'autre tête de file de cette équipe de France, Laura Marino. Il est sélectionné pour les J.O de Londres.


BiographieModifier

Né à Lyon, Matthieu Rosset commence le plongeon à 7 ans avant de s'inscrire au Lyon Plongeon Club[2]. Il évolue depuis mars 2005 au club de l'USOL Vaugneray et s'entraîne à l'INSEP dans le cadre d'une formation en sport-étude[2]. Son palmarès s’étoffe de nombreux titres de champion de France dans les catégories d'âge inférieures[2]. À l'INSEP, l'entraîneur national Gilles Emptoz-Lacôte l'associe en 2005 à Damien Cely, un ancien gymnaste, afin de former une paire dans les épreuves synchronisées, ce malgré d'importantes différences morphologiques[3].

En 2008, il honore une première sélection pour un championnat international à l'occasion de l'Euro disputé à Eindhoven. Il termine sixième en compagnie de Cely au tremplin synchronisé à 3 m. En milieu d'année, il se brise les deux talons en s'entraînant au trampoline dans le cadre des Championnats d'Europe juniors[4]. En avril 2009, après une longue convalescence et une intense préparation physique pour retrouver son niveau, et malgré l'incendie de la piscine de l'INSEP, il termine au pied du podium de l'épreuve à 1 m des Championnats d'Europe organisés à Turin[5]. Au cours de ce rendez-vous, il réalise une performance similaire avec Cely à 3 m, validant dès lors sa participation aux prochains Championnats du monde qu'accueillent Rome durant l'été. Il s'y contente d'une neuvième place en finale du plongeon synchronisé à 3 m.

En 2010, associé à Claire Febvay, il termine troisième d'une nouvelle épreuve mixte testée aux Championnats d'Europe, à Budapest, mais qui n'est pas décomptée au tableau des médailles. L'année suivante, il grimpe d'une place dans la hiérarchie continentale de cette épreuve aux côtés d'Audrey Labeau à Turin. Ces Championnats d'Europe 2011 lui permettent d'accéder pour la première fois de sa carrière aux podiums internationaux. Troisième sur tremplin à 1 m, il apporte à la France sa première médaille en championnat élite depuis les Championnats d'Europe 1999. Plus encore, il est le premier Français médaillé individuellement depuis Christian Piré, troisième à 3 m dans la même ville en 1954[6]. Rosset réédite cette performance en compagnie de Damien Cely deux jours plus tard à 3 m en synchronisé[7].

En juin 2011, quelques semaines avant les Championnats du monde de Shanghai, il devient le premier Français lauréat d'un Grand Prix sur le circuit FINA[8]. À Bolzano, Rosset s'impose à 3 m avant de reproduire pareille performance avec Cely à 3 m[9].

PalmarèsModifier

Palmarès internationalModifier

Année Compétition Lieu Ind. Syn. Mixte
1 m 3 m 3 m Par équipes
2008 Championnats d'Europe Eindhoven 6e
2009 Championnats d'Europe Turin 4e 17e 4e
Championnats du monde Rome 23e 19e 9e
2010 Championnats d'Europe Budapest 9e 13e 6e
2011 Championnats d'Europe Turin 3e 4e 3e
Championnats du monde Shanghai 21e 7e 8e
2012 Championnats d'Europe Eindhoven 3e 1er 4e
Jeux olympiques Londres 15e
2013 Championnats du monde Barcelone 6e
2014 Championnats d'Europe Berlin 3e
2015 Championnats d'Europe Rostock 1er 1er
Championnats du monde Kazan 10e 10e 5e
2016 Championnats d'Europe Londres 5e 7e 5e
Jeux olympiques Rio de Janeiro 23e
2017 Championnats d'Europe Kiev 3e 4e 10e 1er
Championnats du monde Budapest 15e 1er

Notes et référencesModifier

  1. fiche sur L'Équipe
  2. a b et c M. Blaison, « Un champion de France au club plongeon Usol », dans Le Progrès, 4 juin 2006, p. 9.
  3. Pascal Glo, dans L'Équipe Magazine, 16 juillet 2011, p. 71.
  4. « Bouvet championne d'Europe juniors », dans L'Équipe, 29 juin 2008, p. 21.
  5. P.G., « Rosset revient de loin », dans L'Équipe, 2 avril 2009, p. 11.
  6. C.B., « Rosset l'a fait », dans L'Équipe, 10 mars 2011, p. 14.
  7. C.B., « La France est là », dans L'Équipe, 12 mars 2011, p. 23.
  8. P.G., « Un Grand Prix pour Rosset », dans L'Équipe, 11 juin 2011, p. 8.
  9. « Grand Prix de Bolzano : les Français remettent ça », dans L'Équipe, 13 juin 2011, p. 16.

Liens externesModifier