Maso di Bartolomeo

Maso di Bartolomeo
Maso di Bartolomeo, Capsella della Sacra Cintola (1446-7) 02.jpg
Reliquaire de la Sacra Cintola, Prato.
Naissance
Décès
Activités

Maso di Bartolomeo (né en 1406 à Capannole, frazione de la commune de Bucine, dans l'actuelle province d'Arezzo en Toscane et mort v. 1456 à Raguse) est un architecte, un sculpteur, un orfèvre et un fondeur de bronze italien du Quattrocento.

Il partit à Urbino à la demande de Federico da Montefeltro,

BiographieModifier

Maso di Bartolomeo fut l'élève de Donatello et de Michelozzo, avec qui il travailla à Prato à la chaire du dôme et le collaborateur de Luca della Robbia[1] et travailla probablement dans l'atelier de Lorenzo Ghiberti.

Il partit à Urbino à la demande de Federico da Montefeltro pour l'aménagement architectural de la ville.

Requis à Raguse[2] en 1455 pour y fondre des bombardes, il mourut accidentellement lors d'un essai en 1456. Son assistant Michele di Giovanni da Fiesole le remplaça dans ce travail.

Œuvres principalesModifier

  • Reliquaire de la Sacra Cintola, dite « Capsella della Sacra Cintola »
  • Candélabre à sept branches (en forme de coupe), chapelle du presbytère de Pistoia v. 1440
  • Portail de l'église San Domenico, à Urbino (avec Pasquino da Montepulciano), entre 1449-1451
  • Projet du couvent dominicain de Dubrovnik (réalisé après sa mort, entre 1456 et 1483)

Notes et référencesModifier

  1. Notice du Palazzo Medici-Riccardi.
  2. Aujourd'hui Dubrovnik.

BibliographieModifier

  • Aldo Capobianco, I maestri della cancellata della Cintola : Maso di Bartolomeo, Antonio di ser Cola e Pasquino da Montepulciano in La Sacra Cintola nel Duomo di Prato , C. Martini, 1995 , p. 264-279
  • Roberto Gargiani , « poulies en bronze fondues par Maso di Bartolomeo » in La Colonne : nouvelle histoire de la construction, p. 98.

Liens externesModifier