Maryse Guy Mitsouko

actrice française
Maryse Guy Mitsouko
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 53 ans)
Paris 8e, France
Nom de naissance
Marie GuyVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Mitsouko
Nationalité
Activité

Maryse Guy Mitsouko, parfois connue sous son nom marital Marie Blondeau ou son nom de scène Mitsouko[1], est une actrice française eurasienne née Marie Guy le dans la concession française de Tientsin et morte le à Paris 8e[2].

BiographieModifier

Marie Guy naît dans la ville chinoise de Tientsin (aujourd'hui Tianjin), alors une concession française. En 1948, sa mère fuit avec elle la révolution vers la France en bateau puis arrivée en métropole la confie à un orphelinat[3].

Elle devient mannequin à Paris puis débute comme actrice dans un petit rôle érotique[4] au début des années 1960 dans Douce Violence de Max Pécas. Elle joue ensuite dans le téléfilm Le Chien de François Chalais avec Alain Delon, puis dans Règlements de comptes de Pierre Chevalier. Elle se spécialise ensuite dans les films d'espionnage italo-français de cette époque, comme Opération Lotus bleu de Sergio Grieco ou A 077 défie les tueurs d'Antonio Margheriti. Elle fait une apparition dans le pré-générique d'Opération Tonnerre, où elle joue mademoiselle LaPorte qui attend près de l'Aston Martin DB5 quand James Bond s'enfuit grâce à son réacteur dorsal[4]. Dans ce film, sa voix est doublée par Catherine Clémence[5].

En 1965, elle tombe amoureuse de Marc Blondeau, producteur et directeur de Sotheby's Paris, avec lequel elle a un fils, Sébastien Blondeau[3]. Le couple se sépare au début des années 90.

Marie Guy se suicide par arme à feu le à Paris 8e.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Mitsouko sur l’Internet Movie Database
  2. Etat civil de Marie Guy suivant les données INSEE (vérifié le 10 décembre 2021). [1]
  3. a et b (en) Adrian John Smith, Interview of Sebastien Blondeau in : The Distribution and Exploitation of Popular European Film in British Cinemas, 1960 – 1975, University of Sussex, (lire en ligne [PDF]), p. 305
  4. a et b (en) Steven Jay Rubin, The James Bond Movie Encyclopedia, Chicago Review Press (ISBN 9781641600859, lire en ligne)
  5. (en) « Trivia - Thunderball » (version du 18 décembre 2007 sur l'Internet Archive), sur mi6.co.uk,

Liens externesModifier