Ouvrir le menu principal

DénominationsModifier

Description de l'espèceModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2011)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

MorphologieModifier

  • Longueur du corps : 38 à 47 cm
  • Longueur de la queue : 60 à 68 cm
  • Poids adulte : 4 à 6,5 kg
  • Couleur de pelage : variable, du blond platine au noir, parfois marbré.

PhysiologieModifier

  • Gestation : 30 à 68 jours
  • Nombre de jeunes par portée : 2 à 4
  • Longévité :
    • Libre : 10 ans
    • En captivité : 18 ans

Écologie et comportementModifier

Régime alimentaireModifier

La tayra est omnivore. Elle se nourrit de rongeurs, d'oiseaux, d'insectes et de fruits.

PrédateursModifier

Habitat et répartitionModifier

Répartition géographiqueModifier

 
Carte de répartition de l'espèce en Amérique

En Amérique Centrale et du Sud, dans les milieux tropicaux, du Sud du Mexique au nord de l'Argentine.

HabitatModifier

Forêts plus ou moins denses, clairières.

ClassificationModifier

L'espèce a été décrite pour la première fois en 1758 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) et le genre en 1842 par le naturaliste britannique Charles Hamilton Smith (1776-1859).

Liste des sous-espècesModifier

Selon Mammal Species of the World (version 3, 2005) (29 mai 2013)[6] et Catalogue of Life (29 mai 2013)[7] :

  • sous-espèce Eira barbara barbara (Linnaeus, 1758)
  • sous-espèce Eira barbara biologiae (Thomas, 1900)
  • sous-espèce Eira barbara inserta (J. A. Allen, 1908)
  • sous-espèce Eira barbara madeirensis (Lönnberg, 1913)
  • sous-espèce Eira barbara peruana (Tschudi, 1844)
  • sous-espèce Eira barbara poliocephala (Traill, 1821)
  • sous-espèce Eira barbara senex (Thomas, 1900)
  • sous-espèce Eira barbara senilis (J. A. Allen, 1913)
  • sous-espèce Eira barbara sinuensis (Humboldt, 1812)

Notes et référencesModifier

  1. ITIS, consulté le 29 mai 2013
  2. a et b Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  3. a et b (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0444518770), 9780444518774. 857 pages Rechercher dans le document numérisé
  4. Annexes au Journal officiel des Communautés européennes du 18 décembre 2000. Lire en ligne.
  5. Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  6. Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 29 mai 2013
  7. Catalogue of Life, consulté le 29 mai 2013

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :