Martin Kuba

Martin Kuba
Illustration.
Martin Kuba en 2013.
Fonctions
Président de l'Association des Régions de la République tchèque
En fonction depuis le
(1 an, 8 mois et 13 jours)
Prédécesseur Martin Půta
Gouverneur de la Région de Bohême-du-Sud
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 12 jours)
Élection
Prédécesseur Ivana Straská
Président du Parti démocratique civique
(intérim)

(7 mois et 1 jour)
Prédécesseur Petr Nečas
Successeur Petr Fiala
Ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce

(1 an, 7 mois et 24 jours)
Président du gouvernement Petr Nečas
Gouvernement Nečas
Prédécesseur Martin Kocourek
Successeur Jiří Cienciala
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance České Budějovice (Tchécoslovaquie)
Nationalité Tchèque
Parti politique ODS (depuis 2003)
Diplômé de Université Charles de Prague
Profession Médecin
Ministres tchèques de l'Industrie et du Commerce

Martin Kuba, né le à České Budějovice, est un homme politique tchèque, membre du Parti démocratique civique (ODS).

BiographieModifier

Un médecin formé au génie civilModifier

En 1991, il termine sa formation à l'école secondaire de génie civil de České Budějovice. Il intègre ensuite l'école de médecine Bílá Vločka, qu'il quitte en 1995 après avoir achevé le programme d'études paramédicales.

Il s'inscrit alors à la première faculté de médecine de l'université Charles de Prague où il se spécialise en anesthésie. Ayant terminé son cursus, il commence à exercer en 2002 en tant que médecin du service médical de la région de Bohême-du-Sud et anesthésiste au service de réanimation du département de cardiologie de l'hôpital de České Budějovice.

Passage par le monde des affairesModifier

Devenu membre du Parti démocratique civique (ODS) en 2003, il devient franchisé de la marque de pâtisserie Fornetti, ouvrant une boutique à České Budějovice en 2004. Trois ans plus tard, il fonde la société Fruit Frog, qui vend des cocktails aux fruits.

Débuts politiques au niveau localModifier

Lors des élections municipales de 2006, il se fait élire conseiller municipal dans sa ville natale. Il entre au conseil régional de Bohême-du-Sud aux élections régionales d'.

Ayant pris, le 18 novembre, la présidence de l'ODS régionale en remplacement de Tom Zajíček, il est nommé quatre jours plus tard premier vice-gouverneur pour le Développement régional, les Transports et les Affaires européennes dans la grande coalition avec le Parti social-démocrate tchèque.

En , il est élu vice-président de l'ODS, sous la présidence de Petr Nečas.

Ministre de l'IndustrieModifier

Le , Martin Kuba est nommé ministre de l'Industrie et du Commerce dans le gouvernement de coalition de Nečas, en remplacement de Martin Kocourek, démissionnaire deux jours plus tôt. Il renonce alors à ses fonctions exécutives en Bohême-du-Sud mais conserve son mandat électif, prenant l'engagement de ne pas se représenter aux prochaines régionales.

À l'occasion du 23e congrès de l'ODS, organisé en , il devient le premier vice-président du parti, battant à ce poste la présidente de la Chambre des députés Miroslava Němcová. À ce titre, il en prend la direction de l'ODS le , du fait de la démission de Nečas.

Le , après la grave déroute subie aux élections législatives anticipées des 25 et 26 octobre 2013, Petr Fiala est élu président du parti par le congrès de l'ODS.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier