Ouvrir le menu principal

Le Markstein

station de sports d'hiver dans les Vosges, comprise entre 1 040 et 1 265 m d'altitude
(Redirigé depuis Markstein)

Station de ski du Markstein
Vue aérienne de la station.
Le Markstein avec le Jungfrauenkopf.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haut-Rhin
Site web www.lemarkstein.net
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 45″ nord, 7° 01′ 42″ est
Massif Vosges
Altitude maximum 1265 m
Altitude minimum 1040 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 8
Téléskis 8
Pistes
Nombre de pistes 12
Noires 2
Rouges 2
Bleues 4
Vertes 4
Total des pistes 6,8[1] km
Ski de fond
Total des pistes 40 km

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Le Markstein

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Le Markstein

Le Markstein est une station de sport d'hiver, d'été et de détente (luge d'été et parapente) française, située dans le massif des Vosges, comprise entre 1 040 et 1 265 m d'altitude sur le passage de la route des Crêtes. Elle forme un ensemble de ski de fond avec le site du Breitfirst et la haute route nordique, à péage, la reliant également au Grand Ballon. La zone est classée Natura 2000[2]

Sommaire

HistoireModifier

Le premier téléski du massif des Vosges est installé en 1947 au Jungfrauenkopf par les Ponts et Chaussées[2].

À l'instigation du journaliste Serge Lang (en), la station a accueilli à deux reprises une étape de la coupe du monde de ski alpin[3] :

Elle a aussi été une étape de la coupe du monde de parapente en 1999.

Le Markstein est géré par le Syndicat mixte Markstein — Grand Ballon, (SMMGB) qui administre aussi la petite station du Grand Ballon, distante de quelques kilomètres. La station est classée par le Conseil départemental du Haut-Rhin parmi les quatre sites d’intérêt départemental, priorité des subventions[4].

RemontéesModifier

La station du Markstein possède 8 remontées de types téléskis totalisant un moment de puissance de 848 km.sk/h[1].

PistesModifier

13 pistes de ski alpin en tout comprenant :

  • 4 pistes vertes : Grenouillère 1, 2 et 3 ; Liaison
  • 4 pistes bleues : Tremplin 1, Bichettes, Steinlebach, Les crêtes, les chaumes.
  • 2 pistes rouges : Tremplin 2, Fédérale
  • 2 pistes noires : Stade de slalom, Charton

Le stade de slalom a été rénové en 2006[3].

La fréquentation s'est élevée à 57 411 journées skieurs en 2011/2012[1].

Activités d'étéModifier

Une luge sur rails 4 saisons est installée depuis 2014 Le site est également très apprécié des motards français, allemands et suisses de par sa position sur la route des Crêtes et son point de vue, dès lors que les routes sont praticables (avril à novembre en moyenne).

Chaque année festival CirkôMarkstein festival de cirque pour tout public et scolaires, deuxième quinzaine de juin.

CyclismeModifier

Le Markstein a accueilli la 9e étape du Tour de France 2014, avec une ascension par le versant Est classée en 1re catégorie. Tony Martin l'a passé en tête, échappé seul, pour remporter sa victoire d'étape à Mulhouse. Il fut à nouveau franchi sur la 6e étape du Tour de France 2019 par Tim Wellens.

Il faut toutefois noter que le Markstein, se situant au carrefour de plusieurs routes comprenant elles-mêmes des cols (col du Herrenberg au nord-ouest, col du Platzerwasel au nord, col du Grand Ballon…) et ayant un dénivelé faible depuis ces cols voire négatif depuis le col du Grand Ballon, il n'avait auparavant jamais été compté pour le classement des grimpeurs. C’est pourquoi les passages du Tour de France au Markstein sont plus nombreux que ceux cités[5].

Seuls les versants ouest provenant du lac de Kruth et Est depuis Lautenbach comptent pour le classement du maillot à pois.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :