Mark Bosnich

footballeur australien

Mark Bosnich
Image illustrative de l’article Mark Bosnich
Bosnich avec le Central Coast Mariners FC en 2008.
Biographie
Nom Mark John Bosnich
Nationalité Australien
Naissance (51 ans)
Sydney (Australie)
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Période pro. 1989-2003
2008-2009
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1988-1989 Sydney Croatia
1989-1990 Manchester United
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1990-1991 Manchester United003 0(0)
1991-1992 Sydney Croatia005 0(0)
1992-1999 Aston Villa228 0(0)
1999-2001 Manchester United035 0(0)
2001-2003 Chelsea FC007 0(0)
2008-2009 Central Coast Mariners006 0(0)
2009 Sydney Olympic008 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991 Australie -20 ans006 0(0)
1991-1992 Australie olympique006 0(0)
1993-2000 Australie017 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Mark Bosnich, né le à Sydney, est un footballeur international australien évoluant au poste de gardien de but.

BiographieModifier

Formé aux Sydney Croatia, il rejoint Manchester United en 1989 alors qu'il n'a que 16 ans. Il reste trois saisons dans le club mancunien durant lesquelles il ne disputera que trois rencontres avec l'équipe première.

Le club de Birmingham Aston Villa décide de le relancer en 1992. Il confirme alors tous les espoirs placés en lui en s'imposant rapidement comme le titulaire inamovible au poste de gardien dans son équipe. Au cours de ses sept saisons passées à Aston Villa, il s'affirme comme un des meilleures spécialistes de son poste du championnat d'Angleterre et remportera deux League Cup en 1994 et 1996.

Le lors de la rencontre entre Tottenham et Aston Villa, il répond aux provocations des supporters de Tottenham par un salut nazi[2]. Le joueur présente ses excuses mais la justice anglaise le condamne à une amende de 1 000 livres sterling[3],[4],[5].

Il est recruté en 1999 par son ancien club, Manchester United, pour remplacer l'emblématique Peter Schmeichel sur le départ. Il remporte alors la Coupe intercontinentale 1999. Un manque de forme et des performances inégales le conduisent cependant rapidement sur le banc des remplaçants au profit de Fabien Barthez.

Le , il quitte Manchester United d'un commun-accord[6]. Libre de tout contrat, il s'engage aussitôt avec Chelsea[7] où il tente de relancer sa carrière.

Mais il est rapidement poussé vers la sortie à cause d'une addiction à la cocaïne[8],[9] et de prises de positions politiques très tranchées.

Sans club depuis 2003, il fait son retour sur les terrains en 2008. Il effectue une pige au Central Coast Mariners FC[10] puis il signe au Sydney Olympic FC en 2009[11].

En sélection australienne, il a engrangé 17 capes avant d'être remplacé au poste de gardien titulaire par Mark Schwarzer en 2000. Bosnich a marqué un but sur penalty avec son équipe nationale lors d'une victoire 13-0 contre les Îles Salomon.

Le , à Sydney, il est impliqué dans un accident de la circulation avec un cycliste[12],[13]. Il plaide coupable[14],[15] et est condamné à un an « de bonne conduite »[16],[17].

PalmarèsModifier

Il est élu Footballeur océanien de l'année 1997.

RéférencesModifier

  1. (en) « Mark Bosnich », sur worldfootball.net (consulté le )
  2. FOOTBALL : Le gardien de but d'Aston Villa, Mark Bosnich, devrait être sanctionné par la Fédération anglaise, www.lemonde.fr, 15 octobre 1996.
  3. Bosnich s'excuse, www.liberation.fr, 15 octobre 1996.
  4. FOOTBALL: La justice anglaise abandonne les poursuites engagées contre Mark Bosnich, www.lemonde.fr, 14 décembre 1996.
  5. Le goal de Manchester débute au violon, www.liberation.fr, 5 juin 1999.
  6. (en) Bosnich booted out by United, www.dailymail.co.uk, 18 janvier 2001.
  7. (en) Bosnich signs for Chelsea, www.news.bbc.co.uk, 18 janvier 2001.
  8. FOOTBALL : Mark Bosnich contrôlé positif à la cocaïne, www.lemonde.fr, 21 décembre 2002.
  9. Chelsea, ça sent la poudre, www.eurosport.fr, 27 décembre 2002.
  10. Retour de Mark Bosnich, www.eurosport.fr, 20 août 2008.
  11. (en) Official: Sydney Olympic sign Mark Bosnich, www.footballnsw.com.au, 30 mai 2009.
  12. (en) Mark Bosnich charged over Sydney CBD driving accident, www.smh.com.au, 21 octobre 2014.
  13. (en) Mark Bosnich charged over driving accident, www.newcastleherald.com.au, 21 octobre 2014.
  14. (en) Mark Bosnich pleads guilty to charge of reckless driving after cyclist is injured in collision with former Aston Villa and Manchester United keeper, www.dailymail.co.uk, 28 avril 2015.
  15. (en) Mark Bosnich pleads guilty to charge of reckless driving after road rage incident, www.theguardian.com, 28 avril 2015.
  16. Bosnich s'en sort bien, www.francefootball.fr, 9 juin 2015.
  17. (en) Former Socceroo Mark Bosnich sentenced to 12-month good behaviour bond for hitting cyclist with car, www.abc.net.au, 9 juin 2015.

Liens externesModifier