Ouvrir le menu principal

Marie de Bytom

épouse de Charles Robert de Hongrie
Marie de Bytom
MarieBytomska.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cathédrale de Székesfehérvár (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
ReineVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Dynastie Piast, Piast silésiens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Conjoint
Enfant
Autres informations
Religion

Marie de Bytom (polonais : Maria bytomska; née avant 1295 – morte à Temesvár (Timişoara), alors dans le royaume de Hongrie, ), et une reine de Hongrie par son mariage avec Charles Robert de Hongrie.

Marie est la troisième enfant et la seule fille [1] du duc Casimir de Bytom et de son épouse Helena, dont l'origine est inconnue, bien que l'historiographie postérieure tend à la considérer comme une fille de Léon Ier de Galicie, issu de la dynastie des Rurikides[2].

Elle fut la première ou la seconde épouse du roi Charles Ier Robert d'Anjou, roi de Hongrie. Leur union resta stérile, bien que d'anciens récits prétendent qu'ils eurent deux filles. On connait peu de chose de l'activité de Marie comme reine de Hongrie. Son union avec Charles Ier Robert consolidait l'alliance Polono-hongroise dirigée contre le royaume de Bohême, et permit d'établir des relations étroites au XIVe siècle entre le royaume de Hongrie et la Pologne,[3] comme en témoignent les carrières ecclésiastiques en Hongrie des deux frères de Marie, Bolesław et Mieszko, et le 4e mariage postérieur de Charles Ier Robert avec Élisabeth de Pologne.[4]. Elle fut inhumée dans l'église Notre-Dame de Székesfehérvár.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Maria von Beuthen sur le site Medlands
  2. L'identification de la duchesse Helena de Bytom a une fille de Léon Ier Halicz est une thèse exposée dans K. Jasiński, Rodowód Piastów śląskich, vol. III, ed. II, Kraków 2007, pp. 517–518) elel a été acceptée et développée par Stanisław Sroka, et Jerzy Sperka et J. Tęgowski. C.f aussi D. Dąbrowski, Rodowód Romanowiczów książąt halicko-wołyńskich, Poznań – Wrocław 2002, p. 218; pour l’historiographie ancienne Helena devait être la fille de Shvarno, Grand Duc de Lituanienne et frère de Léon Ier de Halicz. See. J. Horwat, Helena, in: A. Barciak (ed.), Książęta i księżne Górnego Śląska, Katowice 1995, pp. 47–48, qui démontre cette autre hypothèse , reconnaissant le point de vue de l'origine Rurikide d'Helena de la lignée de Halicz. See: J. Horwat, Piastowie górnośląscy, Bytom 2007, pp. 37–41, expose d'autres hypothèses attribuant à Helena une origine lituanienne ou tchèque. C.f. S.A. Sroka, Kazimierz, [in:] K. Ożóg, S. Szczur (red.), Piastowie. Leksykon biograficzny, Kraków 1999, p. 725.
  3. S.A. Sroka, Z dziejów stosunków polsko-węgierskich w późnym średniowieczu. Szkice, Kraków 1995, p. 47.
  4. K. Jasiński, Maria, [in:] E. Rostworowski (red.), Polski Słownik Biograficzny, vol. XX, Wrocław 1975, p. 3.