Marie-Louise de Monspey

aristocrate française

Marie-Louise de Monspey (1733[1]-1813), dite Églée de Vallière ou Madame de Vallière, chanoinesse de Remiremont, est l’une des filles de Joseph-Henri, marquis de Monspey, comte de Vallière et de Marie-Anne-Livie de Pontevès d’Agoult.

Marie-Louise de Monspey
Marie-Louise de Monspey.png
Titres de noblesse
Comtesse de Vallière
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
L'agent inconnu
Autres noms
Madame de Vallière
Nationalité
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Marie-Anne-Livie de Pontevès d’Agoult
Fratrie
Alexandre de Monspey
Autres informations
Ordre religieux

Elle fut une célèbre mystique et voyante de son temps, se faisant appeler l'« Agent inconnu » et jouant un rôle notable dans l'ésotérisme français de la fin du XVIIIe siècle ainsi que dans la création de hauts grades maçonniques français et plus particulièrement dans ceux du Rite écossais rectifié[2].

BiographieModifier

FamilleModifier

Elle était la fille de Joseph-Henri de Monspey et de Marie-Anne-Livie de Pontevès d'Agoult.

Notes et référencesModifier

  1. 1733 d'après Christine Bergé, 1731 d'après le site Généanet [1]
  2. Christine Bergé, « Le corps et la plume. Écritures mystiques de l’Agent inconnu », Revue d'histoire du XIXème siècle,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Christine Bergé, « Identification d'une femme. Les écritures de l'Agent inconnu et la franc-maçonnerie ésotérique au XVIIIe siècle », L'Homme,‎ (lire en ligne)
  • Christine Bergé, « Le corps et la plume. Écritures mystiques de l’Agent inconnu », Revue d'histoire du XIXème siècle,‎ (lire en ligne)
  • Alice Joly, Willermoz et l’Agent Inconnu, La Tour Saint Jacques, 1962.