Marie-Anne-Caroline de Palatinat-Neubourg

princesse allemande

Marie-Anne-Caroline de Palatinat-Neubourg (Marie Anna Karoline, le ) était la fille d'Anne-Marie-Françoise de Saxe-Lauenbourg de son premier mariage avec Philippe-Guillaume-Auguste de Palatinat-Neubourg.

BiographieModifier

Elle était encore une enfant quand son père et de sa sœur aînée, Léopoldine, sont morts en un mois en 1693. Sa mère, une riche veuve, était marié une seconde fois, contre sa volonté, le à Düsseldorf avec Jean-Gaston de Médicis, l'un des plus jeunes fils du grand-duc de Toscane, à qui elle a apporté la perspective de l'héritage considérable de terres en Bohême. Plutôt que de s'installer chez son beau-père, à Florence, le couple a d'abord pris résidence en Bohème, au château de Ploskovice près de Reichstadt. En moins d'un an Jean-Gaston a quitté sa femme pour Prague, et quand ils sont revenus à Florence, et le couple a jamais cohabité. En 1723, le beau-père de Marie devient grand-duc Jean-Gaston de Médicis, succédant à son frère aîné, et sa mère est devenue grande-duchesse de Toscane, même si elle n'a jamais mis les pieds dans le royaume de son mari.

Famille et descendanceModifier

Elle a épousé le duc Ferdinand-Marie-Innocent de Bavière , le à Reichstadt, la Bohême, un jeune fils de Maximilien-Emmanuel de Bavière[1]. Ils ont eu trois fils :

Le mari de Marie Anne est décédé en 1738. Elle-même mourut en 1751, âgé de 58 ans.

RéférencesModifier

  1. Leo van de Pas, « Maria Anna, Countess Palatine of Neuburg », Genealogics .org, sur Genealogics .org (consulté le 29 juin 2010)