Marco Amelia

footballeur italien

Marco Amelia
Image illustrative de l’article Marco Amelia
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (38 ans)
Lieu Frascati
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
19871991Drapeau : Italie Lupa Frascati
19912001Drapeau : Italie AS Rome
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
20002001Drapeau : Italie AS Rome 000 (0)
20012008Drapeau : Italie AS Livourne Calcio 167 (3)
20032004 Drapeau : Italie US Lecce 013 (0)
2004 Drapeau : Italie Parma FC 000 (0)
20082009Drapeau : Italie US Palerme 034 (0)
20092010Drapeau : Italie Genoa CFC 030 (0)
2010-2014Drapeau : Italie AC Milan 029 (0)
2014-2015Drapeau : Italie Pérouse Calcio 0 0 (0)
2015-2016Drapeau : Angleterre Chelsea FC 0 0 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998 Drapeau : Italie Italie -15 ans012 (0)
1998-1999Drapeau : Italie Italie -16 ans005 (0)
2000-2001Drapeau : Italie Italie -18 ans003 (0)
20022004Drapeau : Italie Italie espoirs019 (0)
2005-2009Drapeau : Italie Italie009 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 août 2014

Marco Amelia, né le à Frascati (Province de Rome), en Italie, est un joueur de football italien.

Il remporte avec la sélection olympique la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2004 et compte neuf sélections en équipe nationale entre 2005 et 2009, avec laquelle il remporte, sans jouer, la Coupe du monde de 2006.

CarrièreModifier

ClubModifier

Amelia arrive en 1991, à neuf ans, à l'AS Roma où il réalise toute sa formation. En 2001, alors qu'il n'a jamais porté le maillot de son club formateur, il quitte les Giallorossi pour rejoindre en prêt l'AS Livourne, en Serie C1 (D3). Il n'y joue qu'un seul match pour sa première saison, mais Livourne, promu en Serie B, lève l'option d'achat fixée à 2,8 millions d'euros, dans le cadre du transfert en copropriété de Giorgio Chiellini[1]. L'entraîneur Roberto Donadoni en fait son titulaire en 2002-2003. En 2003-2004, Livourne prête le joueur à un club de Serie A, l'US Lecce, puis à un autre, le Parma FC, où il ne brille pas particulièrement. Alors que Livourne fait son retour en Serie A, il retourne dans son club et y redevient titulaire. Il y réalise quatre saisons pleines, dans un club qui parvient à se qualifier pour la Coupe UEFA 2006-2007. Il s'y signale en marquant un but dans les arrêts de jeu face au Partizan Belgrade en poule, le , une première pour un gardien italien sur la scène européenne[réf. souhaitée]. Le club italien est finalement éliminé en 16e de finale par l'Espanyol de Barcelone, futur finaliste.

 
Amelia sous le maillot du Milan AC, en 2012.

Après la relégation de Livourne, il rejoint le l'US Palerme pour remplacer Alberto Fontana, âgé de 41 ans, contre une indemnité évaluée à 6 millions d'euros[2]. Il se signale notamment en arrêtant un pénalty tiré par Ronaldinho lors d'une victoire face au Milan AC, mais aussi en encaissant un but de 45 mètres lors d'un « derby de Sicile  » perdu à domicile face à Catania (0-4). Le club termine à une la 8e place. En 2009, il est transféré au Genoa dans le cadre d'un échange avec le gardien de but brésilien Rubinho. Mise en concurrence avec sa doublure Alessio Scarpi (en), Amelia reste titulaire la majeure partie de la saison malgré des performances inégales.

Le , après cette saison compliquée, il est prêté avec option d'achat au Milan AC, qui a vendu Marco Storari à la Juventus Turin. Même s'il n'est que la doublure de Christian Abbiati, son transfert est complété en contre une indemnité de 3,5 millions d'euros. Il signe un contrat de trois ans[3]. Profitant des blessures d'Abbiati, il fait 14 et 13 apparitions les deux saisons suivantes, toutes compétitions confondues. Son contrat n'est finalement pas renouvelé au bout de la saison 2013-2014, sa 4e à Milan[4]. Sa fin de contrat est entachée par les rumeurs d'une bagarre l'ayant opposé au défenseur Daniele Bonera le , qu'il dément[5].

Le , du fait de la blessure de Thibaut Courtois jusqu'en décembre, Amelia s'engage avec Chelsea[6].

Équipe nationaleModifier

Marco Amelia fait ses débuts en sélection des moins de 15 ans en , lors d'un tournoi en France. Il est ensuite régulièrement sélectionné en équipe nationale des moins de 16 ans, des moins de 18 ans, puis en sélection espoirs à partir d'. Sous la direction de Claudio Gentile, il remporte le Championnat d'Europe espoirs en 2004, comme titulaire (le match pour la 3e place est sa 19e et dernière sélection espoirs), puis la médaille de bronze aux Jeux olympiques à Athènes, comme doublure d'Ivan Pelizzoli[7].

Alors qu'il s'affirme en Serie A avec Livourne, il débute en équipe nationale le contre la Côte d'Ivoire, en remplaçant en cours de match Christian Abbiati. Il est sélectionné pour la Coupe du monde de 2006 comme troisième gardien derrière Gianluigi Buffon et Angelo Peruzzi, et devient ainsi, sans jouer, champion du monde.

Avec la retraite sportive de Peruzzi, il devient la doublure de Gianluigi Buffon en équipe nationale d'Italie. Il participe ainsi à l'Euro 2008 puis à la Coupe des confédérations 2009, sans jouer cependant. Il dispute seulement deux matchs officiels FIFA, en octobre 2008 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2010[8]. Il apparaît une dernière fois le lors d'un match amical face à la Nouvelle-Zélande, disputé en Afrique du Sud avant la Coupe des confédérations 2009, et devancé par Federico Marchetti dans le rôle de la doublure, n'est plus convoqué après cette compétition.

PalmarèsModifier

AC MilanModifier

Équipe nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) Vittorio Malagutti, « La Roma ha un buco nel bilancio? Per coprirlo basta vendere 26 sconosciuti », Corriere della Sera,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2010)
  2. (it) « DICHIARAZIONE DI ZAMPARINI », ilpalermocalcio.it,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mars 2010)
  3. (it) « Boateng è del Milan Riscatto da 7 milioni », La Gazzetta dello Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juin 2011)
  4. (it) « Milan, Abbiati rinnova per una stagione. E Agazzi sostituisce Amelia », La Gazzetta dello Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2014)
  5. (it) « Alta tensione Milan: lite tra Bonera e Amelia. Il portiere: "Solo una discussione" », LA Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juin 2014)
  6. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Transfert-marco-amelia-signe-a-chelsea/597155
  7. (it) Convocations de Marco Amelia, Fédération italienne de football
  8. (en) « Fiche de Marco Amelia », sur FIFA.com
  9. Il fait partie de l'effectif de l'AS Roma lors du titre en 2000-2001, mais ne fait aucune apparition en équipe première dans la saison

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :