Marc de Gouvenain

écrivain et traducteur français
Marc de Gouvenain
Naissance
Paris
Activité principale
Distinctions
Prix Halpérine-Kaminsky (1989)
chevalier 1re classe de l'ordre royal de l'Étoile polaire (2009)
Auteur
Langue d’écriture français, suédois, anglais

Marc de Gouvenain, né en 1947 à Paris, est un écrivain et un traducteur français.

BiographieModifier

Marc de Gouvenain est né dans une famille d'ancienne bourgeoisie originaire de Bourgogne[1], issue de Benoît de Gouvenain (1664-1732), avocat, procureur fiscal, bourgeois de Charolles, (Saône-et-Loire). *Benoît Jean de Gouvenain , était maire de Charolles en 1749. *Claude Antoine de Gouvenain (1742-1834), avocat, était fabricant de vinaigre à Dijon. *Charles Ambroise de Gouvenain (1793-1884), Saint-Cyrien (Fontainebleau-1812), était général de brigade, officier de la Légion d'Honneur. *Charles Antoine Eugène Étienne de Gouvenain (1826-1905), était ingénieur en chef des Mines. *Louis de Gouvenain (1836-1887), était archiviste.

CarrièreModifier

Après des études secondaires au lycée Michelet de Vanves, de 1958 à 1964, Marc de Gouvenain suit des études universitaires de sciences naturelles à la faculté des sciences de Paris (certificat d'études supérieures de sciences portant sur la physique, la chimie et l'histoire naturelle - SPCN), puis de lettres à Censier où il obtient une licence d'anglais.

Il fait différents métiers (balayeur, ouvrier d'usine, professeur pour Folkuniversitetet) durant trois ans en Suède (1967-1969) puis devient professeur en Éthiopie (deux ans à la Princes Tenagne Work High School de Debre Zeit) et au Maroc (quatre ans au College Ibn Rochd, Berrechid) et revient en France en 1976, dans le Gard. Il est alors éleveur de chèvres, puis conducteur de voiture-pilote, ouvrier agricole, assistant entomologiste pour un laboratoire de recherche australien sur zone méditerranéenne, le Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) (missions entomo-botaniques au Maroc, au Portugal, en Espagne...).

Dès 1984, il travaille comme accompagnateur de voyages sportifs lointains pour l'agence Terres d'Aventure (Yémen, Tibet, Éthiopie, Sibérie, Mongolie, Chine, Vietnam) avec des séjours de préparation en solitaire sur place dans certains de ces pays : Éthiopie, Sibérie, Yémen, Iles Salomon et est traducteur dès 1969.

De 1984 à 2009, il exerce comme directeur de plusieurs collections aux éditions Actes Sud. Éditeur responsable du « Domaine scandinave » (près de cent titres[2]), de la série « Aventure »[3] (récits de voyages, une centaine de titres. Série à l'origine, en 1988, appelée « Terres d'Aventure »[4], la série « Antipodes » (littérature du Pacifique Sud, Australie, Nouvelle-Zélande...) ainsi que la série « Comprendre avant d'apprendre »[5] et, à partir de 2006, de la série « Actes Noirs » (polars, thrillers étrangers, dans laquelle sont entre autres publiés Stieg Larsson et Camila Läckberg[6].

Depuis il est associé dirigeant de l'agence littéraire Pontas[7], puis également associé de Pontas Films production. Il est producteur exécutif de Rastros de sandalo (Traces de santal) en 2014[8].

Marc de Gouvenain a été l'époux de Lena Grumbach, avec laquelle il a réalisé de nombreuses traductions du suédois vers le français[9].

ŒuvresModifier

  • Retour en Éthiopie, Actes Sud, 1990
  • Un printemps en Sibérie, Actes Sud, 1991 (prix de la Guilde du Raid)
  • Les trois verres de thé du Cheikh Sidi Othman (nouvelles), Actes Sud, 1996,
  • Le rêve de l’ethnologue, Afat Voyages, 1997
  • Passeport pour Sydney, Actes Sud, 2000 (présentation de la ville avant l’anthologie qui suit)
  • La terre sous nos pieds, Actes Sud,
  • S’y retrouver dans les étoiles, Actes Sud, série « Comprendre avant d'apprendre », 2004
  • Le Témoin des Salomon, Au Vent des Iles, 2007

CollaborationsModifier

  • Du dinosaure au cabanon, Actes Sud, 1993 (conception, maquette et suivi éditorial)
  • Théodore Monod, Majabat al-Koubra, Actes Sud, 1996
  • Jean Marc Durou, Le grand rêve saharien, Actes Sud, 1997
  • Gilles Maurer et Thierry Renavand, La caravane des éléphants, Actes Sud, 2003 (coordination)
  • Daniel Cavaillès, Scénarios d'accidents, Actes Sud, série « Comprendre avant d'apprendre », 2004
  • Jean-Marc Durou, L'exploration du Sahara, Actes Sud, 2004 (coordination ; grand livre illustré)
  • Alexandre et Sonia Poussin, Africa Trek, Actes Sud, 2006 (coordination ; grand livre illustré)

TraductionsModifier

Traductions du suédoisModifier

Traductions de l'anglaisModifier

  • Fiona Capp, Surfer la nuit, trad. de l’anglais (Australie) par Marc de Gouvenain, Actes Sud, 1997
  • Liam Davison, La femme blanche, trad. de l’anglais (Australie), par Marc de Gouvenain et Gail Wagman, Actes Sud, 1996
  • Liam Davison, La baie des Français, trad. de l’anglais (Australie), par Marc de Gouvenain et Gail Wagman, Actes Sud, 1998
  • John Wesley Powell, Les canyons du Colorado, traduction de l’anglais par Marc de Gouvenain et Gail Wagman, Actes Sud, 1995
  • Alexis Wright, Le pacte du serpent arc-en-ciel, trad. de l’anglais (Australie) par Marc de Gouvenain et Sylvie Kandé, Actes Sud, 2002
  • Le grand guide du Yémen, Gallimard, coll. « Bibliothèque du voyageur », 1990

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, ed.Sedopols, 2012, p.370
  2. [1]
  3. [2]
  4. [3])
  5. [4]
  6. [5])
  7. [6]
  8. [7]
  9. Ce lien d'alliance est révélé par Marc de Gouvenain, dans un entretien accordé en juillet 2008 à l'éditeur Audiolib Stieg Larsson (trad. du suédois par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain), La Reine dans le palais des courants d'air [« Luftslottet som sprängdes »], Paris, éd. Audiolib, (ISBN 978-2-35641-035-1, BNF 41348827)
    Texte intégral ; narrateur : Emmanuel Dekoninck ; support : 2 disques compacts audio MP3 ; durée : 23 h 21 min environ ; référence éditeur : Audiolib 25 0036 1. Suivi d'un entretien d'environ 50 minutes avec Marc de Gouvenain

Article connexeModifier

Liens externesModifier