Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trautmann.
Marc Trautmann

Naissance Bordeaux, Drapeau de la France France
Activité principale Chef d'orchestre
Maîtres Sergiu Celibidache
Site internet http://www.marctrautmann.fr

Marc Trautmann, né à Bordeaux, est un chef d'orchestre français.

BiographieModifier

Après des études au Conservatoire de Paris et auprès de Sergiu Celibidache à l’Université de Mayence et à la Philharmonie de Munich, il a débuté comme chef assistant de l'Orchestre philharmonique des Pays de Loire. Par la suite il a travaillé comme chef assistant à l’Opéra Bastille pour de nombreuses productions dont la grande reprise de Saint François d’Assise de Messiaen dans la mise en scène de Peter Sellars.

Il est également à l'origine en 1988 avec des solistes de l'Opéra de Paris, Frédéric Laroque, Benoît Fromanger et Pierre Lénert, du sextuor Simple Symphony dans lequel il était pianiste.

OrchestresModifier

Il a dirigé de nombreux orchestres et opéras sur la scène internationale, aussi bien en Europe de l'Ouest et de l'Est qu'en Amérique du Nord, en Chine, au Brésil, en Nouvelle-Zélande et en Australie :

  • Au Canada, le Modern Baroque Opera à Toronto.
  • Aux États-Unis, l'Opéra de Portland, auprès duquel il assura pendant sept ans la direction d'importantes productions d’œuvres françaises parmi lesquelles Dialogues des Carmélites, Faust, Roméo et Juliette, Les Contes d’Hoffmann[4] et Le Marchand de Venise de Reynaldo Hahn[5],[6],[7].
  • En République populaire de Chine, l’Orchestre de la Radio & Télévision de Pékin, l'Orchestre de Shenzhen, le Philharmonique de Xiamen, l'Orchestre de Kunming, l'Orchestre de Wuhan et l’Orchestre de la Province du Hebei, en tout une vingtaine de séjours entre 1996 et 2013[9],[10],[11]
  • Au Brésil : le Sinfônica Brasileira de Rio de Janeiro, l’Orchestre Symphonique de Porto Alegre, l’Orchestre de l’État du Minas Gerais à Belo Horizonte, l’Orchestre d’Etat de Recife, l’Orchestre d’Etat du Paraiba.

Répertoire et expériences particulièresModifier

Le répertoire de Marc Trautmann s'étend du grand baroque à la création contemporaine, que ce soit en symphonique ou en lyrique. Appelé à diriger des productions rares ou complexes, il a eu l'occasion de fédérer des équipes très éclectiques pour deux créations mondiales d'opéra :

  • La Voie écarlate de Jacques Castérède, prix de Rome en composition musicale, livret de Bertrand Schiro et Michel Serres, avec l’Orchestre National de Bordeaux, en 2000[12].
  • La Neige en août, du compositeur chinois Xu ShuYa, livret du Prix Nobel de littérature Gao Xingjian, avec l'Orchestre National de Taiwan à Taipei en 2002, le premier opéra classique occidental en chinois jamais composé. L'ouvrage a été repris en janvier 2005 à l’Opéra de Marseille avec un très grand succès, toujours sous sa direction musicale[13],[8],[14]

Il a également :

  • Restauré la partition et dirigé la Première nord-américaine du Marchand de Venise de Reynaldo Hahn avec Alain Fondary et Maryse Castets à l'Opéra de Portland en novembre 1996[5],[6],[7].
  • Dirigé au Canada le premier opéra jamais écrit pour ensemble de Gamelan contemporain : How it Storms de Alan Cole, avec le célèbre ensemble Evergreen Club de Toronto.
  • Dirigé la musique de Fantasia de Walt Disney avec l’Orchestre Philharmonique des Pays de Loire se substituant à la bande-son en direct et en synchronisation avec l’image.
  • Supervisé et dirigé la première tournée d’un orchestre symphonique de République Populaire de Chine à travers la France en 2000.
  • Depuis quelques années il écrit également pour le théâtre, en particulier le théâtre de boulevard et le café-théâtre. La dernière pièce en date est Mais n'te promène donc pas toute nue de Feydeau, en tournée française 2013 - 2014 avec la comédienne Armelle.

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « L'Express, Aventures du roi Pausole Par Erikson Franck, publié le 15/01/1998 », sur www.lexpress.fr
  2. (fr) « Les Echos no 17567 du 20 janvier 1998, page 55, Aventures du roi Pausole Par Michel Parouty », sur search.lesechos.fr
  3. (fr) « Trois Opéras de Chambre, ou un tiercé presque gagnant - 01/18/2002 - par Etienne Müller », sur www.concertonet.com
  4. (en) [PDF] « Portland Opera 2002-2003 (p. 2) », sur www.redhencommunications.com
  5. a et b (en) « Portland Opera Goes Out on a Limb in Presenting Merchant of Venice par Campbell, R.M, Seattle Post-Intelligencer Music Critic, 4 novembre 1996 », sur www.seattlepi.com
  6. a et b (fr) « Reynaldo Hahn », sur www.musimem.com
  7. a et b (en) « World report: reviews of opera from around the world: United States », sur www.thefreelibrary.com
  8. a et b (fr) « La naissance d’un opéra d’expression chinoise », sur perspectiveschinoises.revues.org
  9. (fr) « China Internet Information Center - 2009/03/10 - Musique Classique : Marc Trautmann », sur french.china.org.cn
  10. (fr) « Orchestre du Théâtre de Musique et de Danse du Hubei dirigé par Marc Trautmann », sur www.faguowenhua.com
  11. (fr) « Festival Croisements 2009, Musique Classique, 26 mars 2009 », sur www.ambafrance-cn.org
  12. (fr) « 29/10/2000 La Depeche - Sainte Foy, icône à visage humain - Opéra « La Voie écarlate » par Caroline Saint-Pierre », sur www.ladepeche.fr
  13. (fr) (notice BnF no FRBNF40174083)
  14. (fr) « La neige en août épopée lyrique en deux actes, livret de Gao Xingjian par Xu Shuya traduit du chinois par Noël et Liliane Dutrait sous la direction de André Segond, Actes Sud 2005, Contient des interviews de Gao Xingjian et du chef d'orchestre Marc Trautmann », sur www.mollat.com (ISBN 2-7427-4486-X)