Manuel Serifo Nhamadjo

personnalité politique bissau-guinéen

Manuel Serifo Nhamadjo
Illustration.
Manuel Serifo Nhamadjo en 2015.
Fonctions
Président de la République de Guinée-Bissau
(transition)

(2 ans, 1 mois et 12 jours)
Premier ministre Rui Duarte de Barros (transition)
Prédécesseur Mamadu Ture Kuruma
(président du Conseil de commandement militaire, de facto)
Successeur José Mário Vaz
Président de l'Assemblée nationale populaire de Guinée-Bissau
(intérim)

(3 mois et 3 jours)
Prédécesseur Raimundo Pereira
Successeur Ibrahima Sory Djalo (président du Conseil national de transition)

(6 mois et 5 jours)
Prédécesseur Raimundo Pereira
Successeur Raimundo Pereira
Biographie
Nom de naissance Manuel Serifo Nhamadjo
Date de naissance
Lieu de naissance Bissau (Guinée-Bissau)
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Lisbonne (Portugal)
Nationalité bissau-guinéenne
Parti politique PAIGC
Indépendant
Profession Ingenieur civil
Religion Islam

Manuel Serifo Nhamadjo
Présidents de l'Assemblée nationale populaire
de Guinée-Bissau

Présidents de la République de Guinée-Bissau

Manuel Serifo Nhamadjo, né le à Bissau et mort le à Lisbonne (Portugal), est un homme d'État bissau-guinéen, président de l'Assemblée nationale populaire par intérim à deux reprises (2009 et 2012).

Désigné président de la République de transition le , il refuse dans un premier temps sa nomination, avant de l'accepter le .

BiographieModifier

Manuel Serifo Nhamadjo a été président par intérim de l'Assemblée populaire nationale de Guinée-Bissau à deux reprises, de mars à septembre 2009 et de janvier à avril 2012.

Il était candidat à l'élection présidentielle bissau-guinéenne de 2012, se plaçant troisième au premier tour. À la suite du coup d'État du 12 avril 2012 en Guinée-Bissau, il a été désigné le 20 avril président de transition dans le cadre d'un accord politique entre la junte et la classe politique[1]. La durée de la transition est de deux ans maximum[2]. Après avoir refusé dans un premier temps[3], il accepte sa nomination le 12 mai[4]. Le scrutin, censé se dérouler en mars[5] puis novembre 2013, est finalement reporté à mars 2014 pour des raisons logistiques[6]. Conformément à l'accord de transition, il n'est pas candidat à l'élection présidentielle bissau-guinéenne de 2014[7].

Il meurt le 17 mars 2020 à Lisbonne (Portugal)[8].

Notes et référencesModifier

  1. Bissau : le nouveau président pas consulté, Le Figaro, 20 avril 2012.
  2. « Guinée-Bissau: un candidat battu à la présidentielle nommé président de transition », sur Le Point, lepoint.fr, (consulté le 17 mars 2020).
  3. Bissau : Nhamadjo refuse sa nomination, Le Figaro, 21 avril 2012.
  4. « Guinée-Bissau : le candidat des militaires va diriger la transition – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le 18 mars 2020).
  5. « La Guinée-Bissau reporte ses présidentielle et législatives à mars 2014 – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le 18 mars 2020).
  6. « Manuel Sérifo Nhamadjo : « La Guinée-Bissau est asphyxiée sur le plan budgétaire » – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le 17 mars 2020).
  7. « Présidentielle en Guinée-Bissau: le chef de la transition n’est pas candidat – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le 17 mars 2020).
  8. (pt) Rádio e Televisão de Portugal, « Morreu Serifo Nhamado, antigo Presidente de transição da Guiné-Bissau », sur Morreu Serifo Nhamado, antigo Presidente de transição da Guiné-Bissau (consulté le 17 mars 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier