Manfred V de Saluces

Manfred V de Saluces
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Del Vasto (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Isabella Doria (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Tommaso di Saluzzo, Signore di Mulazzano (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Manfred V de Saluces (mort 1389/1392), seigneur de Cardè, est un prétendant au marquisat de Saluces à partir de 1330, reconnu marquis de 1341 à 1346.

Origine du conflitModifier

Manfredo est le fils ainé de l'union entre Manfred IV de Saluces et sa seconde épouse Isabella Doria (morte en 1353). La forte influence de cette dernière auprès de son époux lui permet de le faire désigner en 1323 comme l'héritier et le successeur légitime de Manfred IV au détriment de Frédéric le fils de ce dernier et de sa première épouse Béatrice de Hohenstaufen fille du roi Manfred de Sicile. Cette décision engendre une violente guerre civile entre les deux frères à partir de 1330.

Le prétendantModifier

Du fait d'un arbitrage du comte de Savoie, le , Manfred V est contraint de céder le trône à Frédéric Ier et Manfred IV demande à ses vassaux de reconnaître son fils ainé comme marquis le . Afin de contrecarrer cette intervention, Manfred V se choisit en 1333 une épouse dans une branche de la maison de Savoie en la personne d'Eléonore de Piémont († 1350), fille de Philippe Ier prince de Piémont, de la maison de Savoie-Achaïe. La mort prématurée de Frédéric Ier en 1336, incite Manfred V à reprendre ses prétentions contre son jeune neveu Thomas II de Saluces.

Il rassemble une armée et, soutenu par le roi Robert Ier de Naples, il déclenche une guerre contre la marquisat de Saluces qui est dévasté. Saluces est prise pillée et brulée entre le 7 et le 14 avril et Thomas II, emprisonné par le prince de Piémont, n'est relâché plus d'un an après que contre le paiement une forte rançon. Manfred V règne ainsi de 1341 jusqu'au puis à partir du de la même année. Il obtient même l'investiture de l'empereur Charles IV du Saint-Empire. Après la mort de son protecteur Robert Ier de Naples, Manfredo V doit consentir à céder définitivement le trône à son neveu le . Sa lignée les seigneurs de Cardè perdure jusqu'en 1793

BibliographieModifier

  • (it) Delfino Muletti, Carlo Muletti Memorie storico-diplomatiche appartenenti alla città ed ai marchesi di Saluzzo, Tome III, Livre 9 (1296-1340) et Livre 10 (1340-1355), Domenico Lobetti-Bodoni, Saluces, 1880.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill , Leyde 1890-1893, réédition 1966. Volume III, chapitre XII, §.11 « Saluces » et tableau généalogique n° 16 p. 731-732.