Malkasten

Malkasten est une association d'artistes créée le à Düsseldorf, en province de Rhénanie.

Allégorie de l'association d'artistes Malkasten sur le « Malkasten-Vorhang » de Wilhelm Simmler.

Son siège est situé dans la Malkasten-Haus (de), Jacobistrasse 6a, dans le quartier Pempelfort (de).

HistoireModifier

 
Scène d'un événement de l'association d'artistes "Malkasten", illustration dans le Gartenlaube, 1869.
 
Malkasten-Haus (de), carte postale de 1904.
 
Heitere Runde im Malkasten, peinture de Wilhelm Schreuer.

Lors des troubles de mars 1848, appelés « révolution de Mars », qui aboutirent à l'Assemblée nationale allemande et donc à l'établissement de la constitution, des artistes de Düsseldorf participèrent également aux discussions politiques. Ainsi a eu lieu le , le Festival de l'unité allemande (Fest der deutschen Einheit) demandé par l'Association pour la monarchie démocratique de Düsseldorf, auquel peintres et sculpteurs ont contribué par leur conception artistique. En conséquence, ils ont fondé une association d'artistes le même soir dans le cadre des célébrations, sur proposition du peintre Carl Wilhelm Hübner[1] qui a reçu le nom de Malkasten (littéralement « boîte à peinture »). Le nom doit exprimer la coexistence égale de chaque couleur politique et artistique. Établie plus tard à New York, l'association d'artistes Palette Club s'est inspirée de cette dénomination[2].

 
Julius Tausch, caricature d'Ernst Bosch (de), vers 1877.

Parmi les 112 membres fondateurs de l'association, exclusivement des hommes, il n'y a pas seulement des professeurs de l'Académie, comme le peintre d'histoire Theodor Hildebrandt, Heinrich Mücke et Karl Ferdinand Sohn, mais aussi le peintre et rédacteur en chef du journal politico-satirique Düsseldorfer Monathefte (de) Lorenz Clasen et le peintre de l'École de peinture de Düsseldorf Johann Peter Hasenclever, Joseph Fay, Johann Wilhelm Preyer, Peter Schwingen et le peintre américain Emanuel Leutze, qui ont joué un rôle déterminant dans le développement d'une communauté artistique « libre » indépendante de l'Académie et du Kunstverein. Le seul membre fondateur qui n'appartenait pas aux beaux-arts, était le directeur musical municipal de Düsseldorf, Julius Tausch (de), qui enrichissait la vie musicale du club et composait en 1852 la Malkasten-Paukenmarsch (op. 7). Les femmes ne sont admises en tant que membres à part entière et membres associés qu'à partir de 1977.

Membres honoraires (sélection)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Ein Kaiserfest im „Malkasten“ zu Düsseldorf, Bernhard Endrulat (de), Düsseldorf, 1878, p. 13.
  2. Lilian Landes, « „… ein neues Fach des Genres“. Das sozialkritische Genrebild der Düsseldorfer Malerschule im internationalen Vergleich », in: Bettina Baumgärtel (Hrsg.), Die Düsseldorfer Malerschule und ihre internationale Ausstrahlung 1819–1918, Michael Imhof Verlag, Petersberg, 2011, (ISBN 978-3-86568-702-9), vol. 1, p. 207.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :