Maleli Kunavore

joueur de rugby
Maleli Kunavore
Description de cette image, également commentée ci-après
Maleli Kunavore, en 2009, avec le Stade toulousain.
Fiche d'identité
Naissance [1]
à Sigatoka (Fidji)
Décès (à 29 ans)
à Suva (Fidji)
Taille 1,84 m (6 0)[1]
Poste Centre, ailier, arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2005-2010
Coastal Stallions
Stade toulousain

80 (101)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2005-2007Drapeau : Fidji Fidji7 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Maleli Kunavore, né le à Sigatoka (Fidji) et mort le [3],[4] à Suva (Fidji), est un joueur de rugby à XV fidjien. International avec l'équipe des Fidji, il évolue au poste de centre, ailier ou arrière au sein de l'effectif du Stade toulousain, de 2005 à 2010.

BiographieModifier

 
En hommage à sa mort, une minute d'applaudissement est observée avant la rencontre entre le Stade toulousain et l'ASM Clermont Auvergne, le 1er décembre 2012.

Maleli Kunavore joue au Stade toulousain de 2005 à 2010. Il honore sa première cape internationale en équipe des Fidji le contre l'équipe des Samoa.

En , il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[5].

En , il est sélectionné avec le XV du président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France coachée par Vern Cotter, pour jouer un match amical contre les Barbarians français au Stade Ernest-Wallon à Toulouse[6]. Le XV du président l'emporte 33 à 26[7].

Il est contraint d'arrêter sa carrière cette année-là[8] à cause de problèmes cardiaques pour lesquels il est opéré en février[9]. Il décède finalement d'une crise cardiaque en [10].

Maleli Kunavore est le demi-frère de Nasoni Kunavore, joueur du Sporting club albigeois[11].

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

En clubModifier

 
Guy Novès, ici en 2011, est l'entraîneur de Maleli Kunavore de 2005 à 2010.

Il joue 80 matchs et marqua 101 points sous les couleurs du Stade toulousain[12].

En équipe nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Maleli Kunavore », sur stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le 25 juillet 2013)
  2. « Kunavore Maleli », sur www.itsrugby.fr (consulté le 28 janvier 2012)
  3. (en) Eleina McDonald, « Fiji rugby loses a son », sur fbc.com.fj (consulté le 16 novembre 2012)
  4. « Stade Toulousain : Kunavore est mort », sur le10sport.com (consulté le 16 novembre 2012)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  6. « Match de Gala le 22 mars. Onze joueurs toulousains retenus », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 3 décembre 2016)
  7. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  8. « ERC Francais : Actualités des joueurs »
  9. « Kunavore opéré avec succès »
  10. « Maleli Kunavore : foudroyé à 29 ans par une crise cardiaque ! », sur Africa Top Sports (consulté le 18 novembre 2012)
  11. Albi engage Nasoni Kunavore
  12. Kevin, « L’ancien toulousain Kunavore est décédé », sur Rugby Unit, (consulté le 16 novembre 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :