Ouvrir le menu principal
Maleli Kunavore
Description de cette image, également commentée ci-après
Maleli Kunavore, en 2009, avec le Stade toulousain.
Fiche d'identité
Naissance [1]
à Sigatoka (Fidji)
Décès (à 29 ans)
à Suva (Fidji)
Taille 1,84 m (6 0)[1]
Poste centre, ailier, arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2005-2010Stade toulousain80 (101)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2002-2007Drapeau : Fidji Fidji7 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Maleli Kunavore, né le à Sigatoka (Fidji) et mort le [3],[4] à Suva (Fidji), est un joueur de rugby à XV fidjien. International avec l'équipe des Fidji, il évolue au poste de centre, ailier ou arrière au sein de l'effectif du Stade toulousain, de 2005 à 2010.

BiographieModifier

 
En hommage à sa mort, une minute d'applaudissement est observée avant la rencontre entre le Stade toulousain et l'ASM Clermont Auvergne, le 1er décembre 2012.

Maleli Kunavore joue au Stade toulousain de 2005 à 2010. Il honore sa première cape internationale en équipe des Fidji le contre l'équipe des Samoa.

En novembre 2005, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[5].

En mars 2009, il est sélectionné avec le XV du président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France coachée par Vern Cotter, pour jouer un match amical contre les Barbarians français au Stade Ernest-Wallon à Toulouse[6]. Le XV du président l'emporte 33 à 26[7].

Il est contraint d'arrêter sa carrière cette année-là[8] à cause de problèmes cardiaques pour lesquels il est opéré en février[9]. Il décède finalement d'une crise cardiaque en novembre 2012[10].

Maleli Kunavore est le demi-frère de Nasoni Kunavore, joueur du Sporting club albigeois[11].

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

En clubModifier

 
Guy Novès, ici en 2011, est l'entraîneur de Maleli Kunavore de 2005 à 2010.

Il joue 80 matchs et marqua 101 points sous les couleurs du Stade toulousain[12].

En équipe nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Maleli Kunavore », sur stadetoulousain.fr, Stade toulousain (consulté le 25 juillet 2013)
  2. « Kunavore Maleli », sur www.itsrugby.fr (consulté le 28 janvier 2012)
  3. (en) Eleina McDonald, « Fiji rugby loses a son », sur fbc.com.fj (consulté le 16 novembre 2012)
  4. « Stade Toulousain : Kunavore est mort », sur le10sport.com (consulté le 16 novembre 2012)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  6. « Match de Gala le 22 mars. Onze joueurs toulousains retenus », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 3 décembre 2016)
  7. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  8. « ERC Francais : Actualités des joueurs »
  9. « Kunavore opéré avec succès »
  10. « Maleli Kunavore : foudroyé à 29 ans par une crise cardiaque ! », sur Africa Top Sports (consulté le 18 novembre 2012)
  11. Albi engage Nasoni Kunavore
  12. Kevin, « L’ancien toulousain Kunavore est décédé », sur Rugby Unit, (consulté le 16 novembre 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :