Maisonneuve (IMOCA)

IMOCA

Maisonneuve
Image illustrative de l’article Maisonneuve (IMOCA)
Sous le nom de Foresight Natural Energy, barré par Conrad Colman, au départ du Vendée Globe 2016
Autres noms Galileo (2005-2006)
Foresight Natural Energy (2015-2019)
Merci (depuis 2019)
Type monocoque
Classe 60 pieds IMOCA
Histoire
Architecte Angelo Lavranos
Chantier naval Artech do Brasil
Lancement 2005
Caractéristiques techniques
Longueur 18,28 m
Maître-bau 5,60 m
Déplacement 9,3 t

Maisonneuve est un voilier de la classe IMOCA mis à l'eau en juin 2005.

Il est dessiné par Angelo Lavranos et a été construit par les chantiers Artech do Brasil. Il a successivement porté les noms de Galileo[1], Maisonneuve[2], Foresight Natural Energy[3] et Merci[4] et été skippé par Walter Antunes, Jean-Baptiste Dejeanty, Conrad Colman et Sébastien Destremau.

Ce bateau a été inscrit à 3 Vendée Globe : en 2008-2009, en 2016-2017 et en 2020-2021. Il participe au Vendée Globe 2008-2009 sous le nom Maisonneuve, skippé par Jean-Baptiste Dejeanty. Il revient aux Sables-d'Olonne le lendemain du départ et repart une semaine plus tard le [5] mais finalement abandonne dans l'océan Indien le à cause d'avaries multiples[2]. Lors du Vendée Globe 2016-2017, il porte les couleurs de Foresight Natural Energy et est skippé par Conrad Colman. Il termine cette course le à la 16e place sous gréement de fortune à la suite d'un démâtage le au large du Portugal[6].

HistoriqueModifier

Galileo est construit au Brésil par Artech do Brasil sur plans Lavranos/Artech Design Team pour le skipper brésilien Walter Antunes en vue du Vendée Globe 2008-2009. Il participera seulement à la Transat Jacques-Vabre 2005 sous ce nom, skippé par Walter Antunes et Raphaël Coldefy. Lors de cette course, une avarie de vit de mulet les contraint à faire escale à Vigo pour réparer[7]. Ils terminent à la 11e place de la Transat.

Jean-Baptiste Dejeanty rachète ce bateau en 2006 avec le sponsor Maisonneuve et le soutien de la région Basse Normandie. Il participera avec à la route du rhum 2006 qu'il termine à la 9e place[8], à la Transat Jacques Vabre 2007 en duo avec Hervé Laurent et finira 11e, à la Transat B to B 2007 (10e) et au Vendée Globe 2008-2009 (abandon dans l'océan indien).

Le bateau est vendu en 2015 à Conrad Colman qui a l'objectif de faire le Vendée Globe sans utiliser d'énergie fossile et prend le nom Foresight Natural Energy. Il obtient la 12e place dans la Transat New York-Vendée - Les Sables-d'Olonne et participe au Vendée Globe 2016-2017, réalisant ainsi son rêve[9]. Lors de la remontée de l'Atlantique, Foresight Natural Energy démâte au large du Portugal. Conrad Colman installe un gréement de fortune et rallie l'arrivée à la 16e place.

En mars 2019, le voilier est mis aux enchères avec une mise à prix fixée à 50 000€[10]. Sébastien Destremau en fait l'acquisition en fin d'année 2019, son voilier de l’édition 2016 étant rendu obsolète par le nouveau règlement de la course[11]. Il est inscrit au Vendée Globe 2020-2021 sous le nom Merci.

PalmarèsModifier

Galileo (Walter Antunes)Modifier

Maisonneuve (Jean-Baptiste Dejeanty)Modifier

Foresight Natural Energy (Conrad Colman)Modifier

Merci (Sébastien Destremau)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. « Maisonneuve : Transat Ecover BtoB, Transat en solitaire entre le Brésil et la Bretagne », sur www.transatbtob.com (consulté le )
  2. a b et c AFP, « Nouvel abandon au Vendée Globe », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  3. Voiles et Voiliers, « Conrad Colman : Je n'ai pas osé baisser les bras », sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr, (consulté le )
  4. « Sébastien Destremau - Vendée Globe », sur www.vendeeglobe.org (consulté le )
  5. Voiles et Voiliers, « Dejeanty, ultime concurrent au départ des Sables », sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr, (consulté le )
  6. « Vendée Globe : Conrad Colman est arrivé à bon port - Voile - Vendée Globe », sur L'Équipe (consulté le )
  7. « Escales en cascade », sur Eurosport, (consulté le )
  8. « Dejeanty à la 9e place des monos 60 », sur Course au Large, (consulté le )
  9. Jean-Luc Goudet, « Vendée Globe : Conrad Colman, sur 100 % Énergie Renouvelable, « réalise son rêve » », sur Futura, (consulté le )
  10. Victor Sauvage, « magazine.interencheres.com », sur https://magazine.interencheres.com/,
  11. « Vendée Globe | Cité de la Voile », sur www.citevoile-tabarly.com (consulté le )
  12. « Vendée Globe : abandon de Sébastien Destremau - Fil infos - Vendée Globe - Voile », sur Sport24, 2021-01-16cet13:04:38+0100 (consulté le )