Famille de Gournay

(Redirigé depuis Maison de Gournay)

La famille de Gournay est une ancienne famille aristocratique du duché de Normandie. Elle prend son nom de la ville de Gournay-en-Bray. Par la position de Gournay, ville frontière avec les terres du roi de France, ses seigneurs ont joué un rôle stratégique dans la défense du duché. La famille s'éteint au cours du Moyen Âge sur les terres de France.

Gournay
Armes de la famille.
Armes de la famille : Gournay

Allégeance Drapeau du Duché de Normandie Duché de Normandie
Drapeau du royaume de France Royaume de France

Histoire de la familleModifier

La généalogie des seigneurs de Gournay, plus exactement celle de ses membres les plus anciens, est controversée[1]. Rollon aurait confié le territoire de Gournay-en-Bray à un certain Eudes le chevalier à l'écu noir, point de départ de la lignée. Mais aucun document d'époque n'atteste cette origine et cette cession. Au milieu du XIXe siècle, Daniel Gurney a établi une généalogie souvent reprise dans les ouvrages d'histoire sur la région mais ses travaux ont vite été critiqués par des érudits normands comme Léopold Delisle[2]. Daniel Gurney suggère un lien familial entre les maisons de La Ferté et de Gournay. Il fait d'Hugues de Gournay un des descendants de Renaud et Aubrée, parents du fondateur de la collégiale de La Ferté[1].

La famille de Gournay exerce longtemps une sorte de tutelle sur le prieuré de Sigy qu'Henri II d'Angleterre place sous sa protection pour le défendre des exactions d'Hugues de Gournay[1].

GénéalogieModifier

La généalogie suivante (source : Medieval Lands) est donc soumise à d'importantes réserves. Du même coup, la numérotation des Hugues est peut-être erronée.

  • Eudes de Gournay (existence contestée), cité vers 912, épouse Marthe de Foucarmont
    • Hugues (?)
    • Renaud (douteux), épouse Albérade, vivent au milieu du Xe siècle
      • Hugues Ier de Gournay, vivant en 984, décédé après 989 (peut-être en 1046), épouse Bathilde de Gerberoy (morte en 1059)
      • Alix de Gournay, épouse Eudes de Foucarmont
      • Gauthier, dit de la Ferté (mort après 989).
        • Hugues Ier de la Ferté, mort avant 1047
          • Hugues II de la Ferté, mort avant 1047.
        • Hugues II, mort à Cardiff en 1074 de blessures, participe à la conquête de l'Angleterre.
          • Hugues (III) († vers 1094), épouse Basilie Flaitel, fille de Gérard Flaitel
            • Gérard († après 1104), épouse Édith de Warenne, fille de Guillaume Ier de Warenne
              • Gundrade (~1104- >1155), épouse Néel d'Aubigny (+26-11-1129), fils de Roger d'Aubigny et d'Amicie
              • Hugues (IV) († 1180), sire de Gournay, La Ferté, Beaussault et Gaillefontaine, épouse (1) Béatrice de Vermandois (1082- † ap. 1144), fille de Hugues Ier de Vermandois, puis Mélissende de Coucy († 1181), fille de Thomas de Marle, seigneur de Coucy
                • Mélisende (ap. 1175- † ap. 1260), épouse Amaury VI, comte d'Évreux († 1213)
                • Hugues (V) († 1214), sire de Gournay, épouse Juliane de Dammartin
                  • Mélisende (1183 - † ap. 1239), épouse William II de Cantelupe , comte de Cantelupe († ap. 1251)
                  • Hugues (VI) (~1180- † 1239), sire de Gournay
                  • Julianne († 1295), épouse William Bardolf

Membres remarquablesModifier

HéraldiqueModifier

  Les sires normands de Gournay portaient pour écu : "de sable.".

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Bauduin 2006, p. 293-294.
  2. Daniel Gurney, The records of the House of Gournay Compiled from Original Documents, Londres, 1848-1858, 4 vol.
  3. Bauduin 2006, p. 336.
  4. Bauduin 2006, p. 388-389.
  5. a b c et d J. Fournée, O. Le Bertre-Turban, L'Abbaye de Bellozanne, Association de l'Année des abbayes normandes, Rouen, 1979.
  6. François Neveux, La Normandie des ducs aux rois, Rennes, Ouest France, 2002, p. 321, 563 et 565.

SourcesModifier

  • Pierre Bauduin (préf. Régine Le Jan), La première Normandie (Xe – XIe siècle) : Sur les frontières de la haute Normandie: identité et construction d'une principauté, Caen, Presses universitaires de Caen, coll. « Bibliothèque du pôle universitaire normand », (1re éd. 2004), 481 p. (ISBN 978-2-84133-299-1)
  • « Seigneurs de Gournay », sur Charles Cawley's Medieval Lands.
  • Daniel Gurney, The record of the house of Gournay, part II, John Bowyer Nichols John Cough Nichols, London, 1848, lire sur Google Livres
  • Michel Decarpentrie, La Maison de Gournay, In Cahier de la SHGBE, No 58/59, 2007, p. 15-27.
  • Jean Eugène Decorde (abbé), Essai historique et archéologique sur le canton de Gournay, Brionne, 1980, Gérard Montfort, p. 102-107.
  • Gustave Deparis, Gournay-en-Bray, Pour conserver le Souvenir du Passé, Cent articles de Gustave Deparis, l’Éclaireur brayon, Gournay-en-Bray, 1986.
  • Jacques Le Maho, Les partisans cauchois des seigneurs de Gournay, In Cahier de la SHGBE, no 5, 1977, le Coudray-Saint-Germer.
  • Pierre Petit, Pour conserver le souvenir du passé, L’éclaireur Brayon, Gournay-en-Bray, 1978.

Lien externeModifier