Magnus Racing

Magnus Racing
Logo
Discipline WeatherTech United SportsCar Championship (2014-)
American Le Mans Series (2010 - 2013)
Rolex Sports Car Series (2010 - 2013)
Localisation Drapeau : États-Unis Tooele, Utah, États-Unis
Dirigeants et pilotes
Directeur Drapeau : États-Unis John Potter
Pilotes Voir liste
Caractéristiques techniques
Châssis Audi R8 GT3
Moteurs Audi 5.2 L V10
Pneumatiques Continental
Résultats

Magnus Racing est une équipe de course automobile basée à Tooele, dans l'Utah, qui participe actuellement au championnat IMSA WeatherTech United SportsCar. L'équipe a été fondée en 2010 par John Potter et fait concourir des Audi R8 GT3.

HistoriqueModifier

Résultats en Rolex Sports Car SeriesModifier

L'écurie, avec une Porsche 997 GT3 Cup a terminé cinquième en GT lors de ses débuts aux 24 Heures de Daytona 2010 et a ensuite participée régulièrement à la saison des Rolex Sports Car Series.

 
Magnus Racing #44 en 2011 avec John Potter / Craig Stanton

En 2011, le Magnus Racing a participé à toutes les manches des Rolex Sports Car Series.

Pour 2012, le Magnus Racing a donné le coup d'envoi de la saison des Rolex Sports Car Series avec une victoire en GT aux 24 Heures de Daytona 2012 avec les pilotes Andy Lally, Richard Lietz, René Rast et le propriétaire de l'équipe John Potter. C'est la première victoire de l'équipe en carrière.

En 2013, le Magnus Racing remporte une nouvelle victoire à laguna Seca.

Résultats en American Le Mans SeriesModifier

En 2010, le Magnus Racing fait ses débuts en American Le Mans Series au Petit Le Mans et termine troisième de la catégorie GTC En 2011, le Magnus Racing participe à quelques course de l'American Le Mans Series.

Résultats en WeatherTech United SportsCar ChampionshipModifier

En 2014, pour la première saison du Tudor United SportsCar Championship, le Magnus Racing engage une Porsche 911 GT America dans la catégorie GT Daytona. Elle portera le traditionnel n°44 et participera à l’intégrabilité du championnat. Avec une victoire aux 12 Heures de Sebring, une seconde place et trois troisièmes place tout au long de la saison, le Magnus Racing finira le championnat en 5e position , avec un total de 289 points.

Pos. Équipe DAY
 
SEB
 
LGA
 
BEL
WGL
 
MOS
 
IMS
ELK
 
VIR
 
AUS
 
ATL
 
Total
Points
5 #44 Magnus Racing 12 1 3 13 3 9 12 14 6 2 3 289

En 2015, le Magnus Racing engage de nouveau une Porsche 911 GT America dans la catégorie GT Daytona pour le Tudor United SportsCar Championship avec le traditionnel n°44 et participera à l’intégrabilité du championnat. Avec deux seconde places tout au long de la saison, le Magnus Racing finira le championnat en 8e position , avec un total de 258 points.

Pos. Équipe DAY
 
SEB
 
LBH
 
LGA
 
WGL
 
MOS
 
ELK
 
VIR
 
AUS
 
ATL
 
Points CEAN
8 #44 Magnus Racing 11 11 6 7 2 5 5 9 12 2 258 28

En 2016, le Magnus Racing engage une Audi R8 LMS dans la catégorie GT Daytona pour le WeatherTech United SportsCar Championship avec le traditionnel n°44 et participera à l’intégrabilité du championnat. Avec une victoire aux 24 Heures de Daytona, une seconde place et une troisième place tout au long de la saison, le Magnus Racing finira le championnat en 7e position , avec un total de 258 points.

Pos. Équipe DAY
 
SEB
 
LGA
 
BEL WGL
 
MOS
 
LIM ELK
 
VIR
 
AUS
 
ATL
 
Points CEAN
7 #44 Magnus Racing 1 3 13 10 2 10 1 4 DSQ 4 113 278 38

En 2018, le Magnus Racing revient en WeatherTech United SportsCar Championship et engage une Audi R8 LMS dans la catégorie GT Daytona avec le traditionnel n°44 et participera à l’intégrabilité du championnat [1] avec comme pilote Andy Lally, John Potter, Markus Winkelhock et Andrew Davis qui viendra compléter l'équipage lors des manches du NAEC.[2]

PilotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Mercier, « Magnus Racing confirme son programme et ses pilotes », sur endurance-info.com, (consulté le 9 mars 2018)
  2. « Andrew Davis avec Magnus Racing », sur autohebdo.fr, (consulté le 9 mars 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier