Magnificat (magazine)

magazine français de liturgie catholique
(Redirigé depuis Magnificat (mensuel))

Magnificat
Pays Drapeau de la France France, Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la Suisse Suisse, Drapeau du Canada Canada, Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau de l'Espagne Espagne, Drapeau du Mexique Mexique, Drapeau de la Slovénie Slovénie
Zone de diffusion Internationale
Langue Français, Anglais, Espagnol, Slovène
Périodicité Mensuel
Genre Publication religieuse
Date de fondation 1992
Ville d’édition Paris

ISSN 1240-0971
Site web http://www.magnificat.com/

Magnificat est une revue mensuelle française catholique publiant les textes de la messe du jour, ainsi que des extraits de la liturgie des heures.

Démarrée en France en 1992, la publication se fait aux États-Unis depuis 1998, et en Espagne et Mexique depuis 2003.

HistoireModifier

La publication démarre en France en 1992[1], l'édition française est aujourd'hui disponible en France, Belgique, Suisse et Canada.

Une édition en anglais voit le jour aux États-Unis en 1998[2],[1]. Cette édition américaine remporte un fort succès, elle est estimée en 2018 être « la première publication catholique des États-Unis »[2]. Organisé par la revue, un grand rassemblement national « Magnificat day » y a lieu tous les cinq ans ; celui de 2018 a eu lieu à New York[2].

Magnificat fait aussi l'objet d'une édition en espagnol depuis 2003[1], publiée en Espagne et au Mexique. Une édition pour l'Angleterre paraît depuis 2008[1].

Une édition destinée aux enfants, sous le titre de « Magnificat Junior » et de « MagnifiKid » est publiée à partir de novembre 2003[3],[1].

Cette revue est l'un de celles qui contribuent « de façon notable » à rendre la prière de nombreux catholiques plus proche de la Bible[4].

Le , les 25 ans de la revue sont célébrés en présence de 3 000 personnes et du cardinal Sean O'Malley au Kings Theatre de Brooklyn[5].

PublicationModifier

Magnificat est un mensuel. Cette publication contient des textes et prières à destination des fidèles de l'Église Catholique.

La diffusion en 2009 est de 150 000 exemplaires vendus en France[1] et 250 000 aux États-Unis[1]. En 2018, il y a 300 000 abonnés aux États-Unis[5].

PrésentationModifier

La publication se présente sous la forme d'un livret sur papier bible[6] de 10,4 par 15,7 cm, avec une couverture souple et environ 450 pages. La page de couverture présente une reproduction d'une œuvre d'art en lien avec les fêtes religieuses du mois. Le titre de la revue, ainsi que la date et le numéro sont parfois omis de la page de garde[7].

Pour chaque jour du mois, la revue présente les textes de prières du matin et du soir[4], et les textes de la messe du jour[1] : les lectures, le psaume, l'Évangile et les prières particulières, ainsi qu'un texte de méditation et souvent une page hagiographique sur un des saints du jour. Un cahier central contient un résumé de l'ensemble des textes nécessaire pour célébrer une messe.

Les textes des prières du matin et du soir sont une version simplifiée et raccourcie des laudes et vêpres de la liturgie des Heures[1],[8]. Une version simplifiée des complies est également présente en début d'ouvrage.

En plus des prières quotidiennes, la revue présente en début d'ouvrage une série de textes de réflexion et méditation ou de témoignages, ainsi qu'une étude sur une œuvre d'art du mois (en dernières pages)[9].

Magnificat édite aussi un missel annuel, qui paraît pour la première fois en novembre 2020, pour l'année 2021[10]. Il comporte l'ordinaire des messes avec commentaires, les temps liturgiques, les lectures de chaque messe, des méditations des Pères de l'Église et des saints, ainsi que des articles de la rédaction de Aleteia[10].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i « Des guides pour la prière quotidienne : Magnificat », dans Michel Dubost, Stanislas Lalanne, Le nouveau Théo : L'Église d'aujourd'hui, Paris, Fleurus, (lire en ligne).
  2. a b et c Jean-Marie Guénois, « La fabuleuse saga d'une revue catholique française aux États-Unis », Le Figaro, (consulté le 14 novembre 2020).
  3. « F.A.Q « Rédaction » », sur Vatican, magnificat.com (consulté le 18 décembre 2013), Depuis combien de temps Magnificat existe ?
  4. a et b Michel Quesnel, Christophe Boureux, Michel Fédou, « Vatican II et la Parole de Dieu - La prière », Paris, Desclée De Brouwer, (consulté le 14 décembre 2020).
  5. a et b Antoine-Marie Izoard, Magnificat à l'américaine, Famille chrétienne n°2127, du 20 au 26 octobre 2018, pp. 20-21
  6. Arnaud Join-Lambert, « Histoire et problématique des mensuels Prions en Église et Magnificat », sur Nouvelle Revue théologique, (consulté le 15 décembre 2020)
  7. Comme sur le numéro 254 de janvier 2014.
  8. Les laudes comptent un psaume invitatoire (absent) et 3 psaumes ou cantiques (contre 1 ou 2 sur la revue). Les vêpres comptent 3 psaumes ou cantiques contre un seul dans la revue.
  9. Cette étude sur l'œuvre est également publiée sur le site en ligne (œuvre du mois).
  10. a et b Athénaïs Clicquot, « Nouveau : le meilleur de Aleteia dans le missel de Magnificat », Aleteia, (consulté le 14 novembre 2020).

AnnexeModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier