Madeleine Grenier

peintre marseillaise
Madeleine Grenier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Fratrie

Madeleine Grenier née le à Marseille et morte le à Bourg-la-Reine est une artiste peintre française.

BiographieModifier

Madeleine Grenier passe ses premières années à Alger où son père Jean Grenier, philosophe, enseigne alors puis elle étudie à l'École des beaux-arts du Caire en Égypte. De retour à Paris, elle travaille dans l'académie d'André Lhote et sera soutenu par de nombreux artistes dont Nicolas de Staël. Elle participe à de nombreux salons : Salon d'automne, Salon de la Jeune Peinture, Salon de l'École de Paris[Information douteuse] [?], Salon de mai, Salon des réalités nouvelles. Sa première exposition personnelle a lieu en 1957 en Suède au Konstuställoning à Harnösand. Elle fait beaucoup d'expositions en France (Lille, Paris, Le Havre, Sisteron, Alès, Châtillon) et de nombreuses expositions collectives.

À ses débuts, ses travaux sont figuratifs, notamment de grands dessins au fusain, puis elle se concentre sur la peinture. Ses nombreux liens avec le Sud de la France l'amène régulièrement dans le Midi et sur les côtes méditerranéennes ou encore dans les Alpes, des lieux où la lumière vive et où les couleurs inspirent son travail. Puis sa peinture évolue vers davantage de monochromie, elle se concentre davantage sur la composition et la matière. Qualifiée de « peintre du silence »[réf. nécessaire], elle inspire de nombreux artistes comme Jean Bazaine du mouvement de l'abstraction lyrique.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit.
  • J. André, F. Terret-Daniel, Le Burgue, Madeleine Grenier, Lumières océanes, éditions Françoise Livinec, 2013

Liens externesModifier