Ouvrir le menu principal

Made in Japan (album de Deep Purple)

album de Deep Purple
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Made in Japan.
Made in Japan

Live de Deep Purple
Sortie
Enregistré 15-17 août 1972
Festivall Hall à Osaka - Nippon Budokan à Tokyo (Japon)
Durée 76 min 44 s
Genre Hard rock
Producteur Deep Purple
Label Purple (EMI) / Warner Bros.

Albums de Deep Purple

Made in Japan est le 2e album live du groupe hard rock britannique, Deep Purple. Il est sorti en décembre 1972 sur le label Purple (EMI) pour l'Europe et Warner Bros. pour l'Amérique du Nord et a été produit par le groupe.

HistoriqueModifier

Il réunit des titres enregistrés, sans overdubs, lors de trois concerts donnés au Japon en août 1972, pendant la tournée Machine Head. Ces concerts sont ceux donnés au Festival Hall d'Osaka les 15 et 16 août 1972 et au Nippon Budokan de Tokyo le 17 août 1972.

Sur cet album, les solos (de guitare, d'orgue, de batterie sur The Mule) sont allongés, les jams très longues : aucun titre ne descend en deçà des six minutes. On trouve également un « duel » de guitare et de chant entre Gillan et Blackmore sur Strange Kind of Woman. Ces passages complexes sont sans doute ce qui a contribué à la très bonne réputation de l'album. Cet album est considéré comme l'un des meilleurs albums live de toute l'histoire du rock.

Un coffret de trois CD, Live in Japan (1993), reprend la quasi-intégralité des trois concerts donnés au Japon, avec en bonus, Black Night et Speed King. En 1997, sort un Made in Japan remasterisé, pour le 25e anniversaire avec une autre version de Speed King et Lucille. En mai 2014,une édition définitive sort regroupant l'intégralité des 3 concerts.

Le maxi live d'Iron Maiden Maiden Japan (1981) est peut-être une référence à cet album.

TitresModifier

CD1 : Made In JapanModifier

  1. Highway-Star (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 6 min 42 s
  2. Child In Time (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 12 min 18 s
  3. Smoke On The Water (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 7 min 36 s
  4. The Mule (drum solo) (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 9 min 28 s
  5. Strange Kind Of Woman (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 9 min 52 s
  6. Lazy (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 10 min 27 s
  7. Space Truckin' (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 19 min 54 s

CD2 : The EncoresModifier

  1. Black Night (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 6 min 17 s
  2. Speed King (Blackmore, Gillan, Glover, Lord et Paice) - 7 min 25 s
  3. Lucille (Collins et Pennimann)

MusiciensModifier

Charts et certificationsModifier

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
  Allemagne[1] 19 semaines 1er
  Autriche[1] 29 semaines 1er
  Belgique (Wallonie)[1] 16 semaines 27e
  Belgique (Flandre)[1] 8 semaines 70e
  Canada[2] 33 semaines 6e
  Espagne[1] 20 semaines 28e
  États-Unis[3] 52 semaines 6e
  France[4] 19 semaines 3e
  Italie[1] 132 semaines 25e
  Norvège[1] 16 semaines 7e
  Pays-Bas[1] 13 semaines 4e
  Royaume-Uni[5] 16 semaines 16e
  Suisse[1] 1 semaine 36e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
  Allemagne[6]   Platine 500 000 + 1990
  Autriche[7]   Platine 15 000 + 09/12/1997
  États-Unis[8]   Platine 1 000 000 + 13/10/1986
  France[9]   Or 100 000 + 1977
  Italie[10]   Platine 50 000 + 2013
  Royaume-Uni[11]   Or 100 000 + 01/01/1975

AnecdoteModifier

Le concert Made in Japan a été enregistré à partir d'un master de quatre pistes. On ose à peine imaginer la prouesse technique de l'ingénieur du son Martin Birch, auteur aussi de l'album live Maiden Japan du groupe Iron Maiden. La série de concerts se déroulant sur trois jours, deux jours à Tokyo, le dernier à Osaka, l'album Made In Japan propose essentiellement les prises du dernier concert. En effet, selon Martin Birch, la qualité de l'acoustique à Osaka fut considérée comme la meilleure, les deux premiers soirs ayant servi de concerts de test pour l'installation audiophonique. Les amateurs pourront apprécier cependant les deux premiers concerts sur le coffret de 3 CD, les titres ajoutés ayant à peine été remixés leur offrant un son très brut mais passionnant. Cet album est considéré comme l'un des plus brillants enregistrements live de concert Rock[réf. nécessaire].

RéférencesModifier