Maïn Abdelmalek Saïd

personnalité politique yéménite

Maïn Abdelmalek Saïd
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Yémen
En fonction depuis le [N 1]
(2 ans, 5 mois et 26 jours)
Président Abdrabbo Mansour Hadi
Gouvernement Saïd I et II
Prédécesseur Ahmed ben Dagher
Ministre des Travaux publics et des Infrastructures

(3 ans, 7 mois et 21 jours)
Président Abdrabbo Mansour Hadi
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Lui-même
Gouvernement ben Dagher
Saïd I
Prédécesseur Wahi Tah Amane (indirectement)
Successeur Manea Bayamaïn
Biographie
Date de naissance (44-45 ans)
Lieu de naissance Ta'izz
Nationalité yéménite
Parti politique Indépendant

Maïn Abdelmalek Saïd
Premiers ministres yéménites

Maïn Abdelmalek Saïd, né en 1976 à Ta'izz[1], est un homme d'État yéménite, Premier ministre depuis le . Il succède à Ahmed ben Dagher[2].

BiographieModifier

Il est titulaire d'un doctorat en philosophie et design d'architecture. Il travaille au Caire en Égypte dans la planification et la construction, après avoir été professeur adjoint à la faculté d'ingénierie de l'université de Thamar[3].

En 2017, il est nommé ministre des Travaux publics et de l'Infrastructure par le Premier ministre yéménite Ahmed ben Dagher. Au cours de la guerre civile yéménite, il rejoint la délégation gouvernementale qui rencontré les milices houthies à Genève, à Vienne et au Koweït[3].

En vertu d'un accord signé le , Saïd doit former un nouveau gouvernement composé de 24 ministres, et dont les portefeuilles sont répartis paritairement entre nord et sud[4]. Le 26 avril 2020, suite à l'effondrement de l'accord de paix, le Conseil de transition du Sud proclame l'autonomie des provinces du sud du pays[5].

Le 29 juillet, il est chargé de former un nouveau gouvernement[6]. Le jour même, le STC renonce à l'autonomie[7]. Le 10 décembre 2020, les forces gouvernementales et les séparatistes se retirent d'Aden et d'Abyane[8]. Le nouveau gouvernement est formé le 18 décembre[9],[10].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En concurrence avec Abdel Aziz ben Habtour. Cependant, Saïd est le seul reconnu par la communauté internationale.

RéférencesModifier

  1. « السيرة الذاتية لرئيس الوزراء الجديد », sur وكالة الانباء اليمنية Saba Net :: سبأ نت (consulté le 16 octobre 2018)
  2. « Le président du Yémen Abd Rabbo Mansour limoge son Premier ministre », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 15 octobre 2018)
  3. a et b (en) « Who is Yemen’s new Prime Minister Maeen Abdulmalik Saeed? », sur Al-Arabiya, (consulté le 2 novembre 2018).
  4. « Yémen: un accord entre gouvernement et séparatistes doit être signé le 5 novembre », sur Le Figaro.fr (consulté le 2 novembre 2019)
  5. « Yémen: les séparatistes du sud proclament l'autonomie, la crise s'aggrave encore - Le Point », sur Le Point, lepoint.fr, (consulté le 26 avril 2020).
  6. (en) « Hadi assigns PM Abdulmalik to for new Cabinet », sur وكالة الانباء اليمنية Saba Net :: سبأ نت (consulté le 27 août 2020).
  7. (en) Reuters Editorial, « Yemen's STC announces abandonment of self-administration », sur U.S., Reuters, (consulté le 27 août 2020).
  8. Reuters, « Au Yémen, gouvernement et séparatistes appliquent l'accord de Riyad, selon la coalition saoudienne », sur Challenges, (consulté le 19 décembre 2020).
  9. ATLASINFO, « Yémen: un nouveau gouvernement d'union pour resserrer les rangs contre les Houthis », sur Atlasinfo, Atlasinfo.fr, (consulté le 19 décembre 2020).
  10. (en) « Republican decree about creating the government », sur وكالة الانباء اليمنية Saba Net :: سبأ نت (consulté le 19 décembre 2020).