Ouvrir le menu principal
Gouvernement Ahmed ben Dagher

Yémen

Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Ahmed ben Dagher.
Président Abdrabbo Mansour Hadi
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Formation
Fin
Durée 2 ans, 6 mois et 11 jours
Composition initiale
Ministres 32
Femmes 1
Hommes 31
Drapeau du Yémen

Le gouvernement Ahmed ben Dagher est le gouvernement yéménite entré en fonction le [1].

Ahmed ben Dagher est chargé de former un « gouvernement de crise »[2].

Sommaire

HistoriqueModifier

En juin 2016, le gouvernement s'installe à Aden[3].

Le , Hadi appelle le gouvernement à retourner à Aden[4]. Le jour-même, le gouvernement est remanié[5].

Le , le Premier ministre et sept des trente-deux ministre rentrent à Aden de manière permanente, tandis que le reste du gouvernement s'installerait à Marib à une date ultérieure[6].

Le , le gouvernement est de nouveau remanié[7].

Le , le gouvernement est de nouveau remanié[8].

Le , et alors que le pays est en déficit, le Premier ministre annonce le premier budget depuis le début de la guerre[9].

Le jour même, le Conseil de transition du Sud adresse un ultimatum de sept jours au président Abdrabbo Mansour Hadi pour limoger le gouvernement d'Ahmed ben Dagher, qu'ils accusent de « corruption »[10], et le remplacer par un gouvernement de technocrates, sans quoi il nommerait son propre gouvernement[11].

Le , peu après l'expiration de l'ultimatum, les séparatistes prennent le contrôle du siège du gouvernement[12]. Le 30 janvier, les forces fidèles au STC contrôlent la quasi totalité de la ville[13]. En fin de journée, les combats cessent, après une médiation de la coalition[14]. À l'issue de ces négociations, les séparatistes rendent trois bases militaires à l'armée, et lèvent le siège du palais présidentiel al-Maachiq[15].

Le , pour protester contre l'exil du président Hadi, le vice-Premier ministre Mohamed Abdelaziz al-Jabari et le ministre d'État Abd Rabbo Saleh Aslami annoncent leur départ du gouvernement[16].

À partir de 2015, dans le contexte de la guerre civile yéménite, les Émirats arabes unis commencent à administrer de fait l'île de Socotra, construisant de nouvelles infrastructures, des réseaux de télécommunication, demandant aux habitants de signer des contrats de travail avec eux, font leurs propres recensement des populations locales, puis, en 2018, se déploient militairement sur l'île, ce que condamne le gouvernement yéménite, au nom de sa souveraineté sur l'île[17]. Le 13 mai, des troupes saoudiennes débarquent à leur tour, à la demande du gouvernement yéménite pour former ses troupes[18], puis les deux forces se retirent au profit de l'armée gouvernementale dès le lendemain 14 mai[19].

Le , étant de santé fragile du fait de problèmes cardiaques, Abdel Malak al-Mekhlafi est remplacé par Khaled al-Yamani en tant que ministre des Affaires étrangères[20].

Composition initialeModifier

Portefeuille Ministre
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Vice-Premier ministre Abdel Malak al-Mekhlafi
Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Hussein Arab
Ministre des Affaires étrangères Abdel Malak al-Mekhlafi
Ministre des Affaires sociales et du Travail Samira Obeïd[21]
Ministre de l'Agriculture Ahmed ben Ahmed Maïssari
Ministre de la Communication et des Technologies Loutfi Bachrif
Vice-ministre de la Défense Saleh Ali Hassan[22]
Ministre des Droits de l'homme Azz al-Dine al-Asbahi
Ministre de l'Énergie et de l'Électricité Abdallah Mohsen al-Akwa
Ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle Abderrazak al-Achoual
Ministre d'État Hani ben Braik
Ministre d'État chargé de la Chambre des députés et du Conseil consultatif Othman Moujali
Ministre d'État chargé du Dialogue national Yassir al-Roaini
Ministre des Finances Mansar al-Kaïti
Ministre de l'Information Mohammed Qabati
Ministre de l'Intérieur Hussein Arab
Ministre de la Jeunesse et des Sports Nayef al-Bakri
Ministre de la Justice Nahal al-Awlaqi
Ministre du Pétrole et des Minéraux Saïf Mohsen Aboud al-Charif
Ministre de la Santé et de la Population Nasser Ba'aom
Ministre du Service civique et des Assurances Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Ministre du Tourisme Mouammar al-Iryani
Ministre des Transports Mourad al-Halmi

Remaniement du 18 septembre 2016Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Ministre
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Vice-Premier ministre Abdel Malak al-Mekhlafi
Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Hussein Arab
Ministre des Affaires étrangères Abdel Malak al-Mekhlafi
Ministre des Affaires sociales et du Travail Samira Obeïd
Ministre de l'Agriculture Ahmed ben Ahmed Maïssari
Ministre de la Communication et des Technologies Loutfi Bachrif
Ministre de la Culture Marwan Damaj
Vice-ministre de la Défense Saleh Ali Hassan
Ministre des Droits de l'homme Azz al-Dine al-Asbahi
Ministre de l'Énergie et de l'Électricité Abdallah Mohsen al-Akwa
Ministre de l'Enseignement supérieur Abdel Rahman Basalama
Ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle Abderrazak al-Achoual
Ministre d'État Hani ben Braik
Abd Rabbo Saleh Aslami
Ministre d'État chargé de la Chambre des députés et du Conseil consultatif Othman Moujali
Ministre d'État chargé du Dialogue national Yassir al-Roaini
Ministre des Finances Ahmed Obeïd al-Fadhli
Ministre des Fonds de dotation et d'orientation Ahmed Zoubayen Attiah
Ministre de l'Information Mouammar al-Iryani
Ministre de l'Intérieur Hussein Arab
Ministre de la Jeunesse et des Sports Nayef al-Bakri
Ministre de la Justice Nahal al-Awlaqi
Ministre du Pétrole et des Minéraux Saïf Mohsen Aboud al-Charif
Ministre de la Santé et de la Population Nasser Ba'aom
Ministre du Secrétariat de Sanaa Abdelghani Jamil
Ministre du Service civique et des Assurances Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Ministre du Tourisme Mohamed Qoubati
Ministre des Transports Mourad al-Halmi

Remaniement du 27 avril 2017Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Ministre
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Vice-Premier ministre Abdel Malak al-Mekhlafi
Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Hussein Arab
Ministre des Affaires étrangères Abdel Malak al-Mekhlafi
Ministre des Affaires sociales et du Travail Abtihaj al-Kamal
Ministre de l'Agriculture Ahmed ben Ahmed Maïssari
Ministre de la Communication et des Technologies Loutfi Bachrif
Ministre de la Culture Marwan Damaj
Vice-ministre de la Défense Saleh Ali Hassan
Ministre des Droits de l'homme Mohammad Mohsen Askar
Ministre de l'Énergie et de l'Électricité Abdallah Mohsen al-Akwa
Ministre de l'Enseignement supérieur Abdel Rahman Basalama
Ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle Abderrazak al-Achoual
Ministre d'État Abd Rabbo Saleh Aslami
Mohammed Abdallah Kouddah[23] (depuis le 27/11/2017)
Ministre d'État chargé de la Chambre des députés et du Conseil consultatif Othman Moujali
Ministre d'État chargé du Dialogue national Yassir al-Roaini
Ministre des Finances Ahmed Obeïd al-Fadhli
Ministre des Fonds de dotation et d'orientation Ahmed Zoubayen Attiah
Ministre de l'Information Mouammar al-Iryani
Ministre de l'Intérieur Hussein Arab
Ministre de la Jeunesse et des Sports Nayef al-Bakri
Ministre de la Justice Jamal Mohamed Omar
Ministre du Pétrole et des Minéraux Saïf Mohsen Aboud al-Charif
Ministre de la Santé et de la Population Nasser Ba'aom
Ministre du Secrétariat de Sanaa Abdelghani Jamil
Ministre du Service civique et des Assurances Mohamed Abdelaziz al-Jabari
Ministre du Tourisme Mohamed Qoubati
Ministre des Transports Mourad al-Halmi
Ministre des Travaux publics et des Infrastructures Maïn Abdelmalek Saïd
Vice-ministre des Droits de l'homme Samir Mohsen Cheïbani

Remaniement du 24 décembre 2017Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Ministre
Premier ministre Ahmed ben Dagher
Vice-Premier ministre Abdel Malak al-Mekhlafi (jusqu'au 24/05/2018)
Mohamed Abdelaziz al-Jabari (jusqu'au 21/03/2018)
Ahmed ben Ahmed Maïssari
Ministre des Affaires étrangères Abdel Malak al-Mekhlafi (jusqu'au 24/05/2018)
Khaled al-Yamani
Ministre des Affaires sociales et du Travail Abtihaj al-Kamal
Ministre de l'Agriculture Othman Moujali
Ministre de la Communication et des Technologies Loutfi Bachrif
Ministre de la Culture Marwan Damaj
Vice-ministre de la Défense Saleh Ali Hassan
Ministre des Droits de l'homme Mohammad Mohsen Askar
Ministre de l'Énergie et de l'Électricité Abdallah Mohsen al-Akwa
Ministre de l'Enseignement supérieur Abdel Rahman Basalama
Ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle Abderrazak al-Achoual
Ministre d'État Abd Rabbo Saleh Aslami (jusqu'au 21/03/2018)
Mohammed Abdallah Kouddah
Ministre d'État chargé de la Chambre des députés et du Conseil consultatif Mohammed Moqbel al-Himyari
Ministre d'État chargé du Dialogue national Yassir al-Roaini
Ministre des Finances Ahmed Obeïd al-Fadhli
Ministre des Fonds de dotation et d'orientation Ahmed Zoubayen Attiah
Ministre de l'Information Mouammar al-Iryani
Ministre de l'Intérieur Ahmed ben Ahmed Maïssari
Ministre de la Jeunesse et des Sports Nayef al-Bakri
Ministre de la Justice Jamal Mohamed Omar
Ministre du Pétrole et des Minéraux Aws al-Oud
Ministre de la Santé et de la Population Nasser Ba'aom
Ministre du Secrétariat de Sanaa Abdelghani Jamil
Ministre du Service civique et des Assurances Mohamed Abdelaziz al-Jabari (jusqu'au 21/03/2018)
Ministre du Tourisme Mohamed Qoubati
Ministre des Transports Saleh al-Joubwani
Ministre des Travaux publics et des Infrastructures Maïn Abdelmalek Saïd
Vice-ministre des Droits de l'homme Samir Mohsen Cheïbani

Notes et référencesModifier

  1. « Yémen : le président limoge son Premier ministre », lefigaro.fr, 3 avril 2016.
  2. Saudi Research & Marketing (uk) Ltd, « Yemen: New Cabinet Reshuffle Anticipated to Form “Emergency Government” - ASHARQ AL-AWSAT », sur ASHARQ AL-AWSAT (consulté le 24 avril 2016)
  3. « Yémen - Le gouvernement reprend ses quartiers à Aden », sur Agence Anadolu (consulté le 11 juin 2016)
  4. Saeed Al Batati, Correspondent, « Hadi instructs government to return to Yemen », sur GulfNews (consulté le 19 septembre 2016)
  5. Saudi Research & Marketing (uk) Ltd, « Yemen’s Central Bank Relocated to Aden, Leaving Insurgents in Financial Impasse - ASHARQ AL-AWSAT », sur ASHARQ AL-AWSAT (consulté le 19 septembre 2016)
  6. « Yémen: une partie du gouvernement rentre à Aden "définitivement" », sur LExpress.fr (consulté le 24 septembre 2016)
  7. Saudi Research & Marketing (uk) Ltd, « Four Ministers Appointed, One Dismissed by Presidential Order in Yemen - ASHARQ AL-AWSAT English », sur ASHARQ AL-AWSAT English (consulté le 2 mai 2017)
  8. (en) « Yemeni president appoints five new ministers in cabinet reshuffle », sur english.alarabiya.net (consulté le 26 décembre 2017).
  9. « Yémen: premier budget officiel après une aide saoudienne », sur La Libre Belgique (consulté le 21 janvier 2018)
  10. « Yémen: des combats à l'arme lourde entre les anciens alliés d'Aden - Moyen-Orient - RFI », sur RFI (consulté le 29 janvier 2018)
  11. Reuters Editorial, « Southern Yemen separatists want Saudi-backed government overthrown », sur U.S. (consulté le 22 janvier 2018)
  12. « Yémen : des séparatistes s'emparent du siège du gouvernement à Aden », sur Europe 1 (consulté le 28 janvier 2018)
  13. « Yémen : les forces séparatistes prennent le contrôle d'Aden », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 30 janvier 2018)
  14. Acil TABBARA avec AFP, « Les Sudistes prennent le dessus à Aden, mais ne veulent pas la sécession - Acil TABBARA avec AFP », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 30 janvier 2018)
  15. « Yémen: le Premier ministre promet d'oeuvrer à une "réconciliation nationale" », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 7 février 2018)
  16. « Yémen: deux ministres quittent le gouvernement Hadi pour protester contre la coalition », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 21 mars 2018)
  17. « L’armée émiratie se déploie sur l’île de Socotra: l’alliance Yémen-Emirats pourrait voler en éclats », sur Al HuffPost Maghreb (consulté le 6 mai 2018)
  18. « Yémen: des forces saoudiennes sur l'île de Socotra après des tensions », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 14 mai 2018)
  19. « Fin de la crise sur l'île yéménite de Socotra, annonce le Premier ministre », sur L'Orient-Le Jour (consulté le 14 mai 2018)
  20. « Yémen: un nouveau chef de la diplomatie », sur FIGARO, (consulté le 24 mai 2018)
  21. « Yemeni Min. touts GCC's humanitarian efforts » (consulté le 7 octobre 2016)
  22. http://www.emiratesvoice.com/36/151109-نائب-وزير-الدفاع-اليمني-يشيد-بدعم-الامارات-في-تدريب-قوات-الجيش
  23. « Gulf of Aden Security Review - November 28, 2017 », sur Critical Threats (consulté le 7 décembre 2017)