Ouvrir le menu principal

Maîtresses pieuses de la Vierge des Douleurs

congrégation catholique fondée au XIXe siècle

Maîtresses pieuses de la Vierge des Douleurs
Image illustrative de l’article Maîtresses pieuses de la Vierge des Douleurs
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 22 août 1839
par Mgr Gentilini
Approbation pontificale 25 mars 1902
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Structure et histoire
Fondation 10 décembre 1830
Coriano
Fondateur Élisabeth Renzi
Abréviation M.P.d.A
Patron Notre Dame des Douleurs, Joseph
Rattaché à ordre des Servites de Marie
Site web (it) site officiel
Liste des ordres religieux

Les maîtresses pieuses de la Vierge des Douleurs (en latin : Congregatio Magistrarum Piarum a Beata Maria Virgine Perdolente) sont une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

HistoriqueModifier

Les origines de la congrégation remontent à 1818, lorsque le père Jacques Gabellini, curé de Monte Tauro, près de Coriano,fait appel à Prudence Uccellini pour s'occuper de l'éducation des jeunes du village mais elle décède un an plus tard. L'œuvre est ensuite confiée à des religieuses isolées chassées par leurs monastères lors de suppressions napoléoniennes ; sous la direction de la clarisse Agnès Fattiboni, elles tentent de confier la maison de Coriano aux canossiennes mais bien que Madeleine de Canossa visite personnellement le site, les négociations n'aboutissent pas.

En 1828, sœur Agnès retourne au monastère et la direction de l'école passe à Élisabeth Renzi (1786-1859), considérée comme la fondatrice de la congrégation. Le 10 décembre 1830, Ottavio Zollio, évêque de Rimini, donne à la communauté les règles des pieuses maîtresses filippini déjà approuvés par le pape Clément XI et le nom de maîtresses pieuses de la Vierge des Douleurs, des branches sont bientôt établies à Sogliano al Rubicone ,Roncofreddo, Faenza, Savignano, Cotignola et Mondaino.

La congrégation est canoniquement érigée le 22 août 1839 par Mgr Gentilini, évêque de Rimini, et obtient le décret de louange le 25 mars 1902, ses constitutions religieuses sont définitivement approuvées par le Saint-Siège le 14 décembre 1902. L'institut est agrégé à l'ordre des Servites de Marie en 1934 et de nouveau le 12 février 1964.

Activités et diffusionModifier

Les sœurs de la Mère des Douleurs se consacrent principalement à l'enseignement.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Rome.

Au 31 décembre 2008, la congrégation comptait 300 religieuses dans 51 maisons.

Notes et référencesModifier