Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec Bernardo Daddi, peintre italien du XIVe siècle.
Master of the Die
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Maître
Lieu de travail

Le « Maître au Dé » est un maître anonyme, plus tard identifié comme Bernardo Daddi, Bernardo Dado[1] ou encore Béatricius l'Ancien[2] (ca. 1512-1570), est un graveur italien du XVIe siècle. Il est appelé maître au Dé car il signe ses œuvre d'un dé avec un « B » sur une face[3].

Sommaire

Biographie et œuvreModifier

Le Maître au Dé rejoint l'atelier du graveur Marc-Antoine Raimondi et reproduit principalement des œuvres de Raphaël[4] ou encore de Giulio Romano et Baldassarre Peruzzi[5].

Il réalise surtout des sujets religieux et mythologiques, et il a notamment gravé La Conversion du centurion en 1532 (burin, Londres, British Museum). Cette gravure représente le centurion romain à genoux en adoration devant la croix du Christ ; elle aurait inspiré Rembrandt pour son personnage du centurion dans Les Trois Croix[1].

ConservationModifier

 
Psyché consultant son père.

Un recueil de nombreuses estampes du Maître au Dé, effectuées à l'eau-forte et au burin est conservé à la bibliothèque nationale de France[2],[6],[7]. La BnF conserve aussi un ouvrage, L'Histoire des amours de Psyché et Cupidon, qu'il a illustré de 32 gravures d'après Raphaël[8].

La chalcographie nationale d'Italie possède des estampes qu'elle a tirées vers la fin du XIXe siècle de quatre planches du maître au Dé qu'elle possède[9].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Sophie Renouard de Bussierre (dir.), Rembrandt : Eaux-fortes, Paris Musées (pour le Petit Palais), , 400 p. (ISBN 9782879009674), p. 297.
  2. a et b « Fiche de Bernardo Daddi », sur data.bnf.fr (consulté le 29 août 2016).
  3. (de) Georg Kaspar Nagler, Neues allgemeines Kunstlerlexicon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher, Formschneider, Lithographen, Zeichner, Medailleure, Elfenbeinarbeiter, etc., Fleischmann, Munich, 1835, p. 338.
  4. (de) S. z. B. H. Thode, Die Antiken in den Stichen Marcanton's, Agostino Veneziano's und Marco Dente's, Leipzig, E.A. Seemann, 1881.
  5. (de) L. Zentai, « Drei Kupferstiche des "Meisters mit dem Würfel": Überlegungen zu Bildtehemen von Baldassare Peruzzi » In : Sitzungsberichte / Kunstgeschichtliche Gesellschaft zu Berlin, Neue Folge, vol. 33, 1984/85, 1983, p. 16–18.
  6. « Notice du recueil d'estampes dont certaines de Bernardo Daddi », sur bnf.fr (consulté le 29 août 2016).
  7. « Estampes du Maître au Dé conservées à la BnF », sur Gallica (consulté le 29 août 2016).
  8. « Notice de l'ouvrage L'Histoire des amours de Psyché et Cupidon », sur bnf.fr (consulté le 29 août 2016).
  9. « Notice du recueil des estampes conservées par la chalcographie nationale d'Italie », sur bnf.fr (consulté le 29 août 2016).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :