Ouvrir le menu principal
Baldassarre Peruzzi
Villa Torlonia - Baldassarre Peruzzi.JPG
Naissance
Décès
Nom de naissance
Baldassare Tommaso PeruzziVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Lieux de travail
Œuvres principales

Baldassarre Peruzzi, (Sienne, Rome, ), est un peintre, un dessinateur et un architecte italien de la haute Renaissance, élève de Bramante, en « concurrence » avec Raphaël, qui fut, aussi, un spécialiste d’architecture militaire. Il se rattache à l'école siennoise. On le considère aussi comme un précurseur du maniérisme.

BiographieModifier

Baldassarre Peruzzi vient à Rome en 1503 pour étudier, et alterne les séjours à Sienne et à Rome. En 1504, il est l’aide de Pinturicchio pour la réalisation des fresques de la bibliothèque Piccolomini (Libreria Piccolomini) de la cathédrale de Sienne.

Il travaille longtemps à Rome, notamment à la Villa Farnesina (1509-1511) et aux mosaïques de la chapelle Sainte-Hélène, dans la basilique de Sainte-Croix-de-Jérusalem. Entre 1516 et 1517, il travaille à la décoration de Sainte-Marie de la Paix sous la direction de Raphaël.

En 1520, il succède à Bramante à la direction des travaux de la basilique Saint-Pierre de Rome, étant reconnu comme son meilleur disciple.

En 1527, il est fait prisonnier par les Espagnols durant le sac de Rome, parvient à se faire libérer et retourne à Sienne comme architecte de la République où il construit les nouveaux remparts de la ville.
Il est le peintre des fresques de la chapelle saint Jean du dôme de Sienne.

Il est rappelé à Rome vers 1535 par des prélats qui avaient apprécié ses dons artistiques.

Une de ses plus importantes réalisation est le Palazzo Massimo alle Colonne, à Rome.

Sa dépouille repose au Panthéon de Rome, au côté de Raphaël.

Texte de son épitaphe :

BALTHASARI PERUTIO SENENSI VIRO ET PICTURA
ET ARCHITECTURA ALTISQUE INGENIORUM ARTIBUS
ADEO EXCELLENTI UT SI PRISCORM OCCUBUISSET
TEMPORIBUS NOSTRA ILLUM FELICIUS LEGERENT
VIX ANN LV MENS XI DIES XX
LUCRETIA ET JO SALUSTIUS OPTIMO CONIUGI ET
PARENTI NON SINE LACRYMIS SIMONIS HONORII
CLAUDII AEMILIAE AC SULPITIAE MINORUM EILIORUM
DOLENTES POSUERUNT
DIE IIII JANUARII MDXXXVI
RESTUTUITA ALL'ONORE DEL PANTHEON
A CURA DEI SENESI MCMXXI

ŒuvresModifier

En 2004, l’État français a acquis pour le musée des beaux-arts de Marseille[1] deux dessins à la plume et encre brune de Baldassarre Peruzzi :

  • Allégorie de la Force
  • Vierge à l’Enfant avec saint Siméon
 
Les muses dansant avec Apollon

Voir aussiModifier

Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
Page 137 - édition 1568

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Cette acquisition fait partie d'un ensemble de 130 lots de dessins italiens de la Renaissance et de l’âge baroque, acquis pour la somme de 11,33 M€ grâce au mécénat de Carrefour, pour le Musée du Louvre, (département des Arts graphiques), le palais des beaux-arts de Lille, le musée des beaux-arts de Marseille, le musée des beaux-arts d’Orléans, et le musée des beaux-arts de Rennes, et les musées de la ville de Toulouse