Méthode essai-erreur

méthode empirique de résolution de problèmes caractérisée par la succession d'essais ou d'approximations exécutés jusqu'au succès de la recherche

La méthode essai-erreur ou méthode essai et erreur est une méthode fondamentale de résolution de problèmes[1]. Elle est caractérisée par des essais divers qui sont continués jusqu'au succès de la recherche[2] ou jusqu'à ce que le testeur arrête sa recherche. En science informatique, la méthode est appelée « generate and test ». En algèbre élémentaire, pour la résolution d'équations elle prend le nom de « guess and check » (« supposer et vérifier »). Dans le domaine des jeux vidéo, elle est appelée « die and retry » (« meurs et réessaie ») et « trial and error » en recherche pharmaceutique.

Il s'agit d'une méthode non systématique qui ne fait pas nécessairement appel à l'insight, à une théorie ou organisation méthodologique. Lorsque les répétitions essai-erreur sont enchaînées selon des éléments théoriques, la méthode s'apparente à un empirisme guidé.

L'apprentissage par essai-erreur est également au cœur des théories comportamentalistes.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Trial and error » (voir la liste des auteurs).
  1. Evolutionary Epistemology, Rationality, and the Sociology of Knowledge, p. 94-108.
  2. Concise Oxford Dictionary, p. 1489

Articles connexesModifier