Ouvrir le menu principal

Mémorial à la 38e division galloise
Image illustrative de l’article Mémorial à la 38e division galloise
Présentation
Date de construction 1987
Architecte David Peterson, sculpteur
Période ou style statue sur socle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie Picardie
Subdivision administrative Somme
Localité Mametz
Coordonnées 49° 59′ 52″ nord, 2° 44′ 13″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mémorial à la 38e division galloise

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Mémorial à la 38e division galloise

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Mémorial à la 38e division galloise

Le mémorial à la 38e division galloise est situé sur le territoire de la commune de Mametz dans le département de la Somme. Il commémore les morts tombés à la bataille du bois de Mametz en , au début de la bataille de la Somme. Le monument fait partie du circuit du Souvenir.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le , au cours de la bataille de la Somme, la 38e division galloise dut prendre le bois de Mametz, nid de résistance allemand qui empêchait toute progression vers l’est de l’armée britannique[1].

Le bois fut enlevé par les hommes de la 38e division, après des combats acharnés à la baïonnette, au prix de très lourdes pertes, le . Pour la plupart des soldats, il s’agissait de leur baptême du feu : 4 000 hommes sont mis hors de combat[2] dont 1 200 tués. Ayant perdu le quart de ses effectifs, la 38e division galloise fut relevée au bout d'une semaine et ne participa plus à une offensive majeure avant le .

Ces combats ont inspiré plusieurs poètes, dont Robert Graves qui rédigea son poème A Dead Boche, Owen Sheers, David Jones, Siegfried Sassoon, Wyn Griffith. Harry Fellows, qui participa à l'ensevelissement des corps, fut hanté toute sa vie par le souvenir de ses compagnons tombés dans le bois de Mametz. À sa mort, ses cendres furent ensevelies dans le bois[3].

Le mémorialModifier

Le mémorial de la 38e division galloise, est situé au nord du village de Mametz. Le monument est situé face au bois, au bout d’un étroit chemin de terre long de 800 m environ, appelé « chemin des Gallois ». Situé sur un promontoire, on accède au monument par un escalier métallique.

Sur un socle en granit de trois mètres de haut a été érigé, le , un dragon rouge, symbole du pays de Galles. Les ailes en mouvement, le dragon, regardant en direction du bois de Mametz, déchire, avec ses griffes, des barbelés[2].

L'érection de ce monument a été financée grâce à une levée de fonds de la Western Front Association. Le dragon en métal peint est l’œuvre de David Peterson, forgeron-sculpteur de Carmarthen. La Commonwealth War Graves Commission est chargée de l’entretien du monument.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Joseph Picavet, La bataille de la Somme juillet 1916-mars 1917, Inval-Boiron, Éd. la Vague verte, coll. « Jusant », , 174 p. (ISBN 978-2-913-92486-4, OCLC 470648401).
  • Alain Denizot, La bataille de la Somme : juillet-novembre 1916, Paris, Perrin, coll. « Tempus » (no 119), (ISBN 978-2-262-02426-0, OCLC 469699828).
  • Le Courrier picard, numéro spécial « La Grande Guerre en Picardie », 1994.
  • Jean-Pascal Soudagne, Le circuit du souvenir : la Somme dans la guerre de 14-18, Rennes, Éditions Ouest-France, coll. « Patrimoine », (ISBN 978-2-737-33625-6, OCLC 181353686).
  • Christophe Lépine (photogr. Philippe Mangot), Sites de la bataille de la Somme, Wimille, Punch éd, (ISBN 978-2-913-13283-2, OCLC 470273061).

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Jean-Pascal Soudagne, Le Circuit du Souvenir : La Somme dans la guerre de 14-18, Édition Ouest-France, 2005
  2. a et b Christophe Lépine et Philippe Mangot, Sites de la Bataille de la Somme, Punch Éditions, 2006
  3. Film documentaire sur Harry Fellows, Historial de Péronne.